Costa Rica, maître de la préservation de la nature

Costa Rica, maître de la préservation de la nature

Le ministre Franz Fayot s’est rendu en visite de travail au Costa Rica afin de poser les jalons pour la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de la Coopération luxembourgeoise en Amérique centrale.

Le Costa Rica est un pays modèle en matière de préservation de sa nature et de la biodiversité. Au niveau politique, c’est également une démocratie ancienne et stable en Amérique Centrale. Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, y était récemment présent avec les équipes de la Coopération luxembourgeoise, et avec le soutien de LuxDev et ADA.

Cette visite s’est inscrite dans la nouvelle approche stratégique en matière de coopération au développement du Luxembourg envers la région et les pays d’Amérique centrale. Celle-ci vise à renforcer l’impact et l’identité de la Coopération luxembourgeoise notamment à travers des interventions régionales et multi-partenariales. Elle sera complétée par la mise en œuvre de projets de coopération au développement bilatéraux au Costa Rica, où le Luxembourg entend établir une mission diplomatique et un bureau de Lux-Development.

Dans ce contexte, le ministre Fayot a signé une lettre d’entente avec Arnoldo André Tinoco, ministre des Affaires étrangères et du Culte du Costa Rica, permettant la formalisation des relations de coopération bilatérales entre les deux pays, tout comme des thématiques prioritaires sur lesquelles la coopération portera. Le Luxembourg et le Costa Rica s’engagent ainsi à coopérer dans les secteurs de l’intégration socio-économique des femmes et des jeunes, de la résilience climatique et de la durabilité environnementale ainsi que de la cohésion sociale et des droits humains, y compris de la population migrante. Ces domaines d’interventions prioritaires seront soutenus et guidés par deux thèmes transversaux, à savoir les finances inclusives et innovantes et la digitalisation et la cyber sécurité.

Franz Fayot a par ailleurs participé au lancement de deux initiatives soutenues par la Coopération luxembourgeoise, dont celui d’un projet pilote en matière de finance inclusive mis en œuvre par l’Alliance for Financial Inclusion (AFI). Ce projet vise à développer des stratégies d’inclusion financière et à promouvoir le partage des connaissances dans ce domaine en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Le ministre Fayot a également lancé la deuxième phase d’un projet régional mis en œuvre par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), qui a pour objectif d’appuyer les femmes migrantes en Amérique centrale à relever les nombreux défis auxquels elles sont confrontées, tels que la violence basée sur le genre et les effets du changement climatique.

De nombreux projets sur la table

Le déplacement a en outre donné lieu à un nombre de visites d’autres projets que la Coopération luxembourgeoise soutient d’ores et déjà au Costa Rica dans le cadre de ses interventions régionales. Le ministre a ainsi rencontré les représentants de la Fundación Unión y Desarrollo de Comunidades Campesinas (FUNDECOCA), de la Fundación Fundecor , du Movimiento Campesino et du Centre régional pour la promotion de la micro, petite et moyenne entreprise (CENPROMYPE).

A San José, Franz Fayot a également eu des entrevues ministérielles. Les discussions portaient notamment sur la manière dont les interventions de la Coopération luxembourgeoise pouvaient contribuer au mieux à la réalisation des priorités du Costa Rica en matière de développement et d’investissements publics.

Photos : ©MAEE

Article
Communiqué
Publié le mardi 7 février 2023
Partager sur
Nos partenaires