Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Copernicus, nouveau nuage de poussière du Sahara en Belgique ce weekend, effets sur la santé, effet sur les voies respiratoires, environnement, qualité de l’air, Agence européenne pour l’environnement, poussière
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Copernicus prévoit un nouveau nuage de poussière du Sahara en Belgique ce week-end

Santé-Environnement

Publié le
vendredi 19 février 2021 à 15:23

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les prévisions de la qualité de l’air du Service Copernicus pour la surveillance de l’atmosphère (CAMS) montrent un grand panache de poussière venant du Sahara et qui devrait arriver ce week-end en Europe du Sud et Europe centrale. Le degré de visibilité de la poussière n’est pas certain, mais l’événement aura des répercussions sur la qualité de l’air local.

Le Service Copernicus pour la surveillance de l’atmosphère (CAMS) annonce que ses systèmes de prévision de la qualité de l’air montrent un important panache de poussière saharienne se déplaçant vers le nord. Il devrait toucher certaines parties de l’Europe au cours du week-end et au début de la semaine prochaine. Le principal volume de poussière se concentrera probablement sur l’est de l’Espagne et le nord de la France, et il pourrait atteindre la Norvège. Les prévisions mondiales à 5 jours du CAMS (résolution horizontale de 40 km) et les prévisions régionales à 4 jours affinées sur l’Europe (10 km) montrent un panache épais avec une forte profondeur optique des aérosols (AOD) ainsi que de fortes concentrations en surface de grosses particules en suspension (PM10), ce qui provoquera probablement une baisse significative de la qualité de l’air dans les régions touchées. Le CAMS est mis en œuvre par le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme au nom de la Commission européenne.

Mark Parrington, directeur scientifique au CAMS, commente : Nous avons observé des événements similaires au cours des dernières semaines avec des impacts significatifs sur la qualité de l’air dans les régions touchées, ce qui a été confirmé par les mesures de surface des pays recueillies par l’Agence européenne pour l’environnement. Nous pensons que ce sera également le cas pour l’événement à venir, bien qu’il ne soit pas encore certain dans quelle mesure le panache sera visible à l’œil nu. Les panaches de poussière du désert peuvent provoquer un ciel rouge, une visibilité limitée ou des taches sur les voitures et les vitres à cause des dépôts de poussière, mais ces impacts sont difficiles à prévoir quantitativement 4 ou 5 jours à l’avance.”

Il continue : Ce que nous pouvons cependant prévoir avec nos prévisions, c’est que les panaches s’étendront probablement de l’Europe du Sud jusqu’en Scandinavie et affecteront considérablement la qualité de l’air en Espagne, en France et peut-être au Royaume-Uni et dans les pays du Benelux. Les fortes concentrations de poussière peuvent avoir des effets sur la santé et les voies respiratoires de toutes les personnes vivant dans les régions touchées et s’ajoutent à la pollution aérienne provenant de sources locales. Les dépôts de poussière peuvent également affecter les entreprises et le grand public. Les prévisions de tels événements aident à la préparation car elles sont partagées avec un délai d’exécution suffisant.”

Prévisions régionales et mondiales de la qualité de l’air du CAMS :

https://regional.atmosphere.copernicus.eu/
https://atmosphere.copernicus.eu/global-forecast-plots

Plus d’informations sur le précédent événement concernant la poussière du Sahara :
https://atmosphere.copernicus.eu/copernicus-sahara-dust-episode-impacts-air-quality-european-cities

Le site “Copernicus Climate Change Service” est accessible à cette adresse https://climate.copernicus.eu/

Pour plus d’informations sur Copernicus : www.copernicus.eu
Pour le site de l’ECMWF : https://www.ecmwf.int/
Légende photo : Au-dessus : Prévision globale du CAMS de la profondeur optique des aérosols à partir du 19 février 2021, valable pour dimanche (à gauche) et lundi (à droite). Au-dessous : Prévisions régionales du CAMS à partir du 19 février 2021 concernant les concentrations maximales de particules en surface dues à la poussière, valables pour dimanche (à gauche) et lundi (à droite). Crédit : Copernicus Atmosphere Monitoring Service/ECMW

Publié le
vendredi 19 février 2021


Santé-Environnement
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires