Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Retour sur COST
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Retour sur COST

Recherche & Eco-Innovation

Publié le
mercredi 24 juillet 2013 à 13:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Vendredi dernier (19 juillet), Martine Hansen, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a fait une petite piqûre de rappel et a réexpliquer les avantages de l’instrument européen COST pour la recherche au Luxembourg.

Les équipes de recherche peuvent s’associer assez facilement à des équipes étrangères et ainsi vérifier la qualité scientifique de leurs projets et identifier les meilleures équipes et réseaux pour en monter d"autres à financement compétitif au niveau européen

COST, signifie Coopération européenne dans le domaine de la recherche scientifique et technique et existe depuis 1971. Cet instrument a fondé la coopération scientifique au niveau européen et a pour objectif principal de soutenir la mise en réseau de projets de recherche innovants et interdisciplinaires par des Actions COST.

COST est une structure intergouvernementale regroupant 35 pays membres et qui réunit des équipes de recherche de différents pays, au-delà de l’Union européenne. Le financement des activités de recherche doit être sécurisé avant la participation à une Action COST, COST ne subventionnant que la mise en réseau d’activités de recherche. Ces activités de coordination sont soutenues par le 7e programme-cadre de RDT de l’Union européenne (7e PCRD) avec un montant de 250 millions d’euros pour les sept ans de la durée du 7e PCRD. Les activités de recherche y afférentes sont financées par des budgets nationaux de l’ordre de 3,25 millions d’euros. Il y a 330 Actions COST qui sont en cours et le Luxembourg participe à 46 d’entre-elles grâce à 55 participants, dont malheureusement uniquement un nombre limité de femmes.

COST en chiffres

Une Action COST coûte en moyenne 100.000 euros par an. Une Action COST dure environ quatre à cinq ans et rassemble généralement une vingtaine d’institutions participantes.

Les avantages majeurs de COST résident en une structure de gestion simple et efficace, une participation à la carte, un réseau de coopération entre partenaires privés et publics, un soutien accru de chercheurs au début de carrière et un potentiel de valorisation économique des Actions COST. Les règles de participation aux Actions COST sont disponibles sur www.fnr.lu .

L’intérêt majeur pour le Luxembourg réside ainsi dans le fait qu’à partir d’une approche assez flexible et simple les équipes de recherche peuvent s’associer assez facilement à des équipes étrangères. Ils peuvent ainsi vérifier la qualité scientifique de leurs propres projets et identifier les meilleures équipes et réseaux pour monter subséquemment des projets de recherche à financement compétitif au niveau européen (PCRDT).

Une enquête auprès des institutions de recherche publiques a confirmé les avantages d’une participation dans COST avec comme résultats des publications dans des journaux référencés, des co-supervisions de doctorants et de post-doctorants, des missions d’échanges avec les institutions partenaires, des coopérations avec le secteur privé, des compétences transférables liées à la gestion de projets et l’organisation de conférences et d’ateliers pour des jeunes chercheurs.

Instrument pédagogique

Martine Hansen a aussi invité deux participants à des Actions COST, en l’occurrence Marcel Pettinger de SES ASTRA et Jenny Renaut du CRP-Gabriel Lippmann, à témoigner de leurs expériences.

Jenny Renaut étant la seule coordinatrice au Luxembourg d’une Action COST a jugé que malgré l’effort considérable pour gérer les cent personnes participant dans l’Action COST visée, le bénéfice pour le développement de sa propre recherche ainsi que de ses compétences transférables valent largement l’effort investi.

Marcel Pettinger, participant dans trois Actions COST, a soulevé la focalisation dans les Actions COST des travaux de recherche sur des questions concrètes et applicables comme élément attractif pour le secteur privé. Un avantage indéniable pour l’entreprise est de pouvoir bénéficier d’un contact aisé avec les scientifiques du réseau et de pouvoir s’appuyer ainsi sur des connaissances scientifiques approfondies.

Le ministère désire accroître la participation luxembourgeoise au successeur du 7e PCRD, le programme Horizon 2020,. De l’avis de la ministre Martine Hansen COST constitue un excellent instrument stratégique en vue d’arriver à cette fin.

Communiqué par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Publié le
mercredi 24 juillet 2013


Recherche & Eco-Innovation
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation


Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation

Nos partenaires