Le Quotidien des enjeux du développement durable !

jeudi 27 avril 2017

Récolte fructueuse sur le toit du Neobuild Innovation Center en collaboration avec un partenaire social : ATP asbl
facebook twitter linkedin scoopit

Récolte fructueuse sur le toit du Neobuild Innovation Center en collaboration avec un partenaire social : ATP asbl
Economie sociale et solidaire

Publié le vendredi 13 janvier 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

L’ATP asbl association spécialiste du travail et de la santé mentale et le pôle d’innovation technologique de la Construction durable Neobuild lancent un partenariat axé sur un échange tripartite entre des professionnels engagés à l’ATP asbl, l’entreprise de construction et l’atelier thérapeutique et protégé ATP asbl.

Quatre stagiaires de l’ATP asbl apportent leurs compétences dans le domaine du maraîchage à l’entreprise Neobuild, 1er pôle d’innovation pour la construction durable, qui a pour ambition de développer une serre urbaine productive sur sa toiture, favorisant ainsi l’économie circulaire.

Neobuild est une société engagée d’un point de vue économique, social et environnemental. Nos engagements prennent la forme d’actions sociales, comme le montre notre collaboration avec l’association ATP. Il s’agit non seulement d’aider des personnes fragilisées et handicapées dans leur réinsertion non seulement professionnelle, mais également sociale, en leur confiant des missions valorisantes, mais aussi de développer de nouvelles façons de construire et de rénover, accélérant ainsi la transition vers une économie verte du bâtiment. Le projet «  Urban Farming  » dans lequel s’inscrit cette collaboration joue ainsi un rôle socio-culturel et pédagogique en favorisant le lien social. Il peut servir d’exemple pour divers projets ou initiatives de mixité sociale et de travail collaboratif.

Neobuild a également une vocation économique pour pousser l’innovation dans le secteur de la construction et offrir de nouvelles perspectives économiques pour ses acteurs, pour une diversité économique au Luxembourg et dans la Grande Région. À cette fin, un projet INTERREG est en cours de montage pour favoriser le développement de serres urbaines sur les toits. La présente expérience constitue un pilier essentiel pour le développement de la filière. Elle consiste à doter les bâtiments de fonctions nouvelles, dites «  fonctions nobles  », et ainsi de valoriser l’espace bâti existant et futur.

Le projet Urban Farming de Neobuild démontre par ailleurs, l’émergence de nouvelles filières économiques à haut potentiel durable. Il démontre également la pertinence d’implémenter de manière «  intégrée  » les 3 piliers du Développement durable, une vocation «  sociale  » par une insertion professionnelle adaptée. Un pilier «  environnement  » avec l’intégration d’une agriculture urbaine pertinente et efficace, et une orientation «  économique  » par le développement d’une activité économique nouvelle, smart et durable à fort potentiel.

L’objectif pour l’ATP est de créer de nouveaux lieux d’expérience professionnelle pour ses stagiaires, de leur donner des perspectives de travail en milieu ordinaire, de participer à la déstigmatisation de la maladie mentale et d’ouvrir des perspectives de développement de partenariat pérenne.

Un projet basé sur la méthode de travail agile en vue de faire émerger de nouvelles opportunités.

Pour les usagers de la santé mentale qui ont demontré leurs compétences professionnelles ou qui ont envie de développer leurs compétences, le projet d’insertion en milieu ordinaire est une opportunité de trouver du travail qui leur permettrait de retrouver une place de citoyen contrairement à aujourd’hui où ils sont maintenus en situation de dependance.

Sandrine Bem, directrice de l’ATP asbl
«  La participation au marché du travail fait partie intégrante des activités interdépendantes maintenant un équilibre individuel et collectif.

En ce sens, l’intégration, l’investissement et l’épanouissement au travail peuvent juguler de nombreux dysfonctionnements.

Nous souhaitons que ce projet soit une source d’inspiration pour les citoyens, qu’ils soient employeurs, politiques ou concernés par un trouble de santé mentale.

C’est en tout cas pour nous, un modèle incontournable, une philosophie de partage d’expériences à suivre et à vivre, parce qu’au-delà des idées reçues sur l’incapacité des personnes aux prises avec un problème de santé mentale à intégrer le marché du travail, il y a la réalité des histoires à succès.

Nous sommes persuadés que c’est en parlant de ces histoires et que l’on peut faciliter leur émergence et les multiplier.  »

Jörg Wimpfheimer, chargé de direction de l’ATP
«  Le projet maraîchage, né de la coopération Neobuild - ATP asbl s’avère être un plein succès à plusieurs niveaux.

Dans un premier temps, ce projet a permis à nos stagiaires de s’investir dans une nouvelle activité proche du marché ordinaire du travail. Durant leur stage, les membres d’ATP asbl ont démontré qu’ils sont parfaitement aptes à travailler de manière autonome, de développer une activité tout à fait nouvelle au Luxembourg et de coopérer en tant qu’équipe. Nous avons pu constater une progression considérable chez chacun d’entre eux, que ce soit au niveau des aptitudes techniques, des relations interpersonnelles ou de la confiance en soi.

D’autre part, le succès du stage a démontré qu’une nouvelle méthode d’encadrement axée sur l’autonomisation de la personne est une piste prometteuse à suivre dans la réinsertion professionnelle des travailleurs handicapés.

C’est également avec fierté que nous constatons que nos stagiaires ont pu être les premiers à avoir contribué au développement d’un projet innovateur dont pourrait émaner à moyen terme un nouveau secteur de la production agroalimentaire écologique et utile.

Ainsi, tout porte à croire que le projet maraîchage peut être considéré comme un exemple phare de la réinsertion professionnelle pouvant servir de modèle à chaque acteur de l’économie qui se veut socialement responsable.  »

Kevin Santos Pires, Joëlle Welter, Emil Unsen et Patrick Thill. "First Urban Farmers"
Kevin Santos Pires, Joëlle Welter, Emil Unsen et Patrick Thill. "First Urban Farmers"

Joëlle Welter, stagiaire de l’ATP
«  Le stage m’a permis d’acquérir de nouvelles connaissances dans le domaine du maraîchage. J’ai bien aimé m’investir dans une activité tout à fait inconnue au Luxembourg, l’hydroculture, et à être une des premières stagiaires à pouvoir travailler dans ce domaine. De ce fait, mon stage a été une expérience qui m’a donné le courage à m’engager encore plus dans ma réinsertion sur le marché ordinaire du travail.  »

Kevin Santos Pires, stagiaire de l’ATP
«  Je tiens tout d’abord à remercier tous nos interlocuteurs de Neobuild qui m’ont reçu avec bienveillance et qui m’ont permis de faire un stage dans un domaine qui ne m’était pas familier. J’ai appris une nouvelle forme de maraîchage, plus propre et plus saine. Dans la production des fruits et légumes, nous avons eu des succès, mais nous avons également rencontré des difficultés. Faire face aux complications m’a été une précieuse source d’apprentissage.  »

Patrick Thill, stagiaire de l’ATP
«  Le stage chez Neobuild m’a prouvé que je suis absolument capable d’organiser une activité et de mettre des accents dans le travail afin que les choses évoluent. Durant ce stage, j’ai réussi à passer d’une position d’attente passive vers un rôle actif. À côté des nouveaux acquis dans les activités du jardinage que j’ai pu faire grâce à mes co-stagiaires expérimentés, le stage m’a permis d’avancer dans mon développement personnel. Non seulement j’ai appris à encaisser et à accepter les petits échecs qu’on doit parfois subir dans la production des légumes, mais j’ai également fait du progrès dans les relations interpersonnelles en considérant les différentes vues et approches de mes collègues et en mettant l’accent sur la communication. Finalement, comme je suis très concerné par la protection de la nature, je suis fier d’avoir pu contribuer à ce projet alternatif et nécessaire.  »

Communiqué par Neobuild

Source : NEOMAG

Consultez en ligne NEOMAG #03

Publié le vendredi 13 janvier 2017


Article de notre partenaire
Economie sociale et solidaire
Communiqué
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Economie sociale et solidaire


Nos partenaires Economie sociale et solidaire

Nos partenaires