Le Quotidien des enjeux du développement durable !

mercredi 16 août 2017

Les États membres s'accordent sur l'intensification du transport ferroviaire international de marchandises
facebook twitter linkedin scoopit

Les États membres s’accordent sur l’intensification du transport ferroviaire international de marchandises
Mobilité

Publié le lundi 27 juin 2016 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Lors des trois journées RTE-T, les 28 États membres, la Norvège et la Suisse ont souligné dans une déclaration spéciale la nécessité d’améliorer à court terme le transport transfrontalier de marchandises par le rail, en coopération avec le secteur : les gestionnaires des voies ferrées, les transporteurs, les terminaux de marchandises, les chargeurs et l’industrie.

Développement d’axes majeurs de circulation

Dans une déclaration englobant l’ensemble du secteur, les parties concernées se sont engagées à déployer des efforts pour la poursuite du développement des corridors ferroviaires existants – qui représentent les axes majeurs du transport international de marchandises – afin de faciliter le transport de fret sur le continent européen. Neuf corridors sillonnent actuellement l’Europe, dotés chacun d’un guichet unique qui permet de traverser tous les pays, comme par exemple de Rotterdam à Gênes.

Points à améliorer

Dans la déclaration signée, les pays et le secteur se sont entendus sur un grand nombre d’améliorations à apporter :

  • échange de données en temps réel entre tous les partenaires de transport
  • décisions en 2017 sur les wagons bruyants
  • harmonisation des moyens de mesure et d’évaluation des performances du transport ferroviaire international de marchandises
  • identification, sur la base des corridors ferroviaires, des principaux obstacles infrastructuraux à la fluidité du transport ferroviaire international et prise en compte de ces données pour l’introduction de l’ERTMS.
  • promotion de l’harmonisation des modes de travail des partenaires, par exemple en veillant à une bonne coordination entre pays en cas de travaux sur la voie ferrée.

Les deux années à venir permettront d’établir si toutes les parties tiennent leurs engagements et si l’amélioration escomptée a été obtenue.

Pour en savoir plus : www.tentdays.eu/2016

Communiqué par la Présidence luxembourgeoise de l’UE - http://francais.eu2016.nl/

Publié le lundi 27 juin 2016


Mobilité
distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires