Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
« L’économie circulaire est l’avenir, nous n’avons pas de choix ! »
facebook twitter linkedin scoopit

« L’économie circulaire est l’avenir, nous n’avons pas de choix ! »

Économie circulaire

Publié le
mardi 11 juillet 2017 à 04:00

facebook twitter/ linkedin scoopit

Ainsi s’exprimait Madame Johanna Drake, directrice générale adjointe de la DG Environnement de la Commission européenne, lors de la table-ronde sur les défis et opportunités que la transition vers une économie circulaire pose pour les petites et moyennes entreprises qui se déroula le 19 juin dans la Chambre des Métiers.

Cette table-ronde était organisée dans le cadre du Luxembourg Circular Economy Hotspot, un événement international sur l’économie circulaire, organisé cette année-ci au Luxembourg.

Si l’économie circulaire offre de nombreuses opportunités – conquête de nouveaux marchés, développement de nouveaux modèles de gestion, écoconception de produits, revalorisation de la réparation et de la réutilisation – elle n’est pas sans périls pour les PME, qui souvent manquent les ressources financières, humaines et temporelles pour s’adapter rapidement à la transition.

Monsieur René Oly, directeur R&D de l’entreprise Astron Buildings, qui développe des parkings modulaires et reconstructibles, a justement noté ce manque de ressources financières : il est difficile de trouver le financement nécessaire pour le développement et la mise sur le marché de produits ou de concepts circulaires, qui pourraient avoir un retour sur investissement moins rapide que les produits conventionnels.

Monsieur Tom Kieffer, associé gérant de General Technic, qui offre des solutions de leasing innovantes telle que la location de longue durée de LED, insiste qu’il reste aussi difficile de convaincre les institutions publiques des avantages de son modèle. Tout au contraire des comptables des entreprises avec lesquelles il travaille, qui ont tout de suite reconnu les bénéfices de sa proposition.

Monsieur Marc Eicher, bourgmestre de Nommern, membre du Conseil supérieur pour un Développement durable et vice-président du SIDEC, a souligné que les institutions publiques (communes, État) doivent montrer l’exemple en construisant des bâtiments publics « circulaires ». Il a été soutenu sur ce point par Madame Drake. Cependant, selon Monsieur Eicher, il faudra un changement des habitudes important pour arriver vers une économie circulaire, changement qui devra être accéléré, si nécessaire, par des mesures législatives.

En conclusion, on note la conviction absolue des quatre invités qu’une transition vers l’économie circulaire est nécessaire et peut être bénéficiaire pour l’entreprise, mais également que beaucoup de sensibilisation reste à faire : auprès des entreprises, mais aussi auprès des consommateurs, des institutions de financement, et des institutions publiques.

Source : Chambre des Métiers

Publié le
mardi 11 juillet 2017


Article de notre partenaire

Chambre des Métiers
Économie circulaire
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie circulaire


Nos partenaires Économie circulaire

Nos partenaires