Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
sentiers auto-pédestres, chemins de randonnée, randonneurs au Luxembourg, Mullerthal Trail, Lex Delles, randonnée pédestre, trail nature, tourisme vert, géoporatil.lu, Luxembourg for Tourism, sentiers CFL de gare en gare, Escapardenne, réseau de chemins balisés, re-découvrir le Luxembourg, visitluxembourg.com
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

5.000 kilomètres de sentiers très courus

Qualité de vie

Publié le
mercredi 10 février 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Tourisme vert, loisirs sportifs, paysages naturels, sentiers balisés et infrastructures adaptées : les ingrédients de la randonnée pédestre qui font un réel succès au Luxembourg. Les 5 régions du pays ont connu un boom des visiteurs munis de sac à dos et de bonnes chaussures.

Sentiers battus ou escarpés, chemins perdus à découvrir, belles allées praticables, en plaine ou sur des hauteurs insoupçonnées, à travers bois, le long des vignes, au bord de l’eau… Tous les chemins mènent au Luxembourg pédestre ! Et là où des secteurs piétinent, ça avance d’un bon pas pour cette forme de tourisme diffus. On peut même parler, comme le fait Lex Delles, ministre en charge du Tourisme, d’un « succès impressionnant ».

Un élément primordial : l’équipement. Celui du randonneur, bien sûr, mais surtout celui d’un pays qui a les atouts naturels et le sens de l’adaptation des chemins, avec balisage physique et GPS, géolocalisation et informations. Le Grand-Duché de Luxembourg dispose d’un réseau d’environ 5.000 kilomètres de sentiers pédestres balisés, qui sillonnent les 5 régions du pays par monts et par vaux.

Les stars des sentiers

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Ils proviennent de la fréquentation suivie notamment par les offices de tourisme régionaux et locaux, des statistiques officielles du Géoportail national ou de l’agence de promotion nationale « Luxembourg for Tourism ». Et ils démontrent que l’intérêt pour les randonnées pédestres a considérablement augmenté en 2020.

Les sentiers ont leurs stars. Ainsi, la « Traumschleife Manternacher Fiels », qui passe en grande partie à travers une réserve naturelle, entre Larochette et Manternach, et qui a obtenu 91/100 par le « Deutsches Wanderinstitut » (fédération allemande de randonnée), a enregistré 12.786 randonneurs en 2020. Soit 2 fois plus qu’en 2019... Doublement aussi pour la « Traumschleife Wein- und Naturpfad Palmberg », qui mène à travers les vignobles escarpés du Palmberg, ou pour la « Traumschleife Schengen grenzenlos », qui a également pu doubler le nombre de randonneurs dans la Moselle frontalière.

Le plus célèbre ? Le « Mullerthal Trail », au paysage sauvage entre formations rocheuses, grimpettes sportives, points de vues et cascades torrentielles, a attiré à lui seul plus de 160.000 randonneurs en 2020, soit quelque 15.000 personnes de plus qu’en 2019. L’« Escapardenne », un sentier de longue randonnée qui s’étend sur 158 kilomètres permettant de parcourir les Ardennes belgo-luxembourgeoises en plusieurs étapes, a connu un développement similaire : +25% de fréquentation en moyenne.

Recherches fructueuses

Le Géoportail confirme l’impressionnant regain d’intérêt pour les sentiers pédestres.
L’ensemble des sous-rubriques de la catégorie « chemins de randonnée » a connu une multiplication par 2 des pages vues. La rubrique « sentiers autopédestres » a augmenté de 189% (211.383 pages vues en 2020 !).

Les sentiers « CFL de gare en gare » ont fait 32.519 pages vues (14.396 en 2019). Les « sentiers thématiques » sont passés de 10.300 à plus de 25.500 pages vues. Les sentiers labelisés « Quality trails », comme le « Mullerthal Trail » (+21%), l’« Escapardenne » (+161%) ou le « Naturwanderpark DeLux » (+130%), ont également enregistré une hausse impressionnante.

Le site visitluxembourg.com a vu augmenter (+75,5%) la consultation des articles sur les randonnées pédestres.

Luxembourg for Tourism observe par ailleurs que la recherche Google sur « randonnée pédestre Luxembourg » a augmenté de 35% par rapport à l’année 2019.

Entretenir et améliorer, pour déconfiner l’intérêt

Le succès est incontestable mais il pourrait même être amélioré : suite aux retours d’expérience des randonneurs, il faudra à l’avenir uniformiser les normes de signalisation et de balisage. Cela fait partie des enseignements que tire Lex Delles, impressionné par les statistiques.

Un effet Covid, avec des citoyens confinés et/ou privés de voyages, n’est évidemment pas à exclure. De fait, le ministre souligne que le nombre de touristes visitant le Luxembourg a baissé en 2020 à cause des répercussions de la pandémie. « On peut donc considérer que parcourir le pays à pied a fait partie des loisirs préférés des résidents en 2020, et ce à juste titre. La randonnée pédestre est certainement le meilleur moyen de (re-)découvrir le Luxembourg. Notre pays dispose d’un des réseaux pédestres les plus denses d’Europe, bien entretenu par nos équipes de terrain que je tiens à remercier chaleureusement, et nous tenons à améliorer constamment la qualité de notre réseau ».

Une vraie tendance à encourager. Les chiffres de 2021 confirmeront-ils dans la foulée ce symbole d’un tourisme vert sur le bon chemin ? Quand les sentiers sont très courus, ça marche fort !

Alain Ducat
Photo : Wanderbüro Saar-Hunsrück, Klaus-Peter Kappest

Publié le
mercredi 10 février 2021


Qualité de vie
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Qualité de vie


Nos partenaires Qualité de vie

Nos partenaires