Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Viessmann, chaudière à bois, énergie, combustible, construction, chauffage
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

« Utiliser les combustibles de nos régions »

Architecture & construction

Publié le
mardi 13 novembre 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une vingtaine d’employés représentent au Luxembourg la société familiale allemande Viessmann, spécialiste incontestée des chaudières. Neomag a rencontré Günter Krings, directeur d’agence, pour découvrir les avantages et caractéristiques des chaudières à bois.

M. Krings, qu’entend-on par « chaudière à bois » ?

Il existe bien sûr de nombreux types de bois qu’on peut brûler et toutes sortes de modèles de chaudières en fonction des puissances nécessaires et du combustible. Chez Viessmann, on couvre la gamme complète.

Quels sont ces combustibles et quelles puissances permettent-ils d’atteindre ?

Les chaudières pour bûches sont les plus classiques et permettent de fournir des petites et moyennes puissances, jusqu’à 170 kW. On parle ici de plus petites installations car, à plus grande échelle, il devient difficile de manipuler des quantités élevées de bois à brûler chaque jour. Il y a ensuite les copeaux de bois, ou bois déchiqueté, qu’il s’agisse de bois sec ou de déchets par exemple de nettoyage de bords de rues - qui peuvent être secs ou humides. On pense ici par exemple aux déchets communaux. Nous disposons de chaudières capables de brûler tous ces types de copeaux pour des puissances allant de 50 kW à 12 000 kW.

On emploie des chaudières semblables pour le pellet, qui est un combustible très facile à stocker et à manipuler. Sa qualité est très fiable car des normes régulent sa taille, son taux d’humidité, etc. Cela rend le pellet un peu plus cher que les copeaux de bois, mais la chaudière a un coût plus bas que celles à copeaux. Avec le pellet, on travaille sur des puissances de 2,4-8 kW (petite maison unifamiliale) à 12 000 kW. De plus en plus de résidences sont équipées de chaudières à pellets complètement automatisées pour respecter les normes environnementales.

Comment choisir la chaudière appropriée ?

L’important est de savoir en amont quel type de bois sera brûlé, car cela a une incidence sur le foyer, le brûleur et les types de traitement des cendres et de fumées. Il faut également connaître l’espace disponible pour la chaudière et le stockage des combustibles. Deux ingénieurs de vente sont présents ici au Luxembourg pour soutenir le bureau d’études dès les premiers pas de la conception de la chaufferie – pour des grosses puissances chauffées au bois, il faut parfois un bâtiment complet ! On accompagne également l’installateur lors du montage et la mise en service. Nous avons un réseau de dépanneurs qui peuvent intervenir à tout moment. C’est très important parce que la plupart des installateurs ont plus l’habitude de travailler avec le gaz, le fioul ou les pompes à chaleur, et ils peuvent donc faire appel à notre service technique.

Vous ne vous contentez donc pas de vendre une chaudière.

Non, nous ne vendons pas simplement un produit mais un service complet. Nous accordons autant d’attention au presales, à la phase d’étude et à l’aftersales. Nous proposons régulièrement des formations ici, en Lorraine et en Allemagne pour les installateurs intéressés. Nous sommes par ailleurs fréquemment en contact avec les architectes pour veiller à ce que les bons espaces soient prévus dans les plans. Viessmann est une entreprise familiale, cela joue sur sa philosophie. Viessmann Luxembourg ne travaille pas avec des grossistes ou des importateurs. Nos usines sont proches, nos équipes sont dédiées à 100 % à nos produits. Les chaudières à bois que nous installons au Luxembourg sont fabriquées dans notre usine en Autriche, là où se trouve le know-how dans le domaine du bois. Nous restons proches de nos marchés, avec des usines en Chine pour l’Asie, au Canada pour l’Amérique du Nord, etc. afin de répondre au mieux aux besoins locaux et de fournir ces régions de manière rapprochée.

Quels sont les grands avantages d’une chaudière à bois ?

Les plus gros arguments permettant de pencher pour le bois sont de l’ordre écologique et d’indépendance des combustibles. Le bois vient de nos régions, tandis que le gaz et le fioul viennent de pays plus éloignés et instables. Mieux vaut donc s’approvisionner ici et ne pas dépendre des relations politiques internationales.
L’investissement à l’achat de la chaudière est quant à lui plus important mais, dans le cas d’une chaudière à pellets pour une maison individuelle par exemple, cet investissement peut être amorti en moins de dix ans.

Quel modèle conseilleriez-vous pour une résidence d’une vingtaine d’appartements ?

La chaudière à pellets Vitoligno 300-C est disponible avec des plages de puissance de 2,4 kW à 101 kW. Ce modèle peut donc convenir à une maison unifamiliale comme à un immeuble d’une vingtaine d’appartements en choisissant la bonne gamme de puissance. Pour une installation d’une centaine de kW, il faut compter environ 15 m2 pour la chaudière et les boilers, et au moins 20 m2 pour le stockage des pellets, en fonction de la fréquence de réapprovisionnement de pellets désirée. Cela permet de chauffer le bâtiment avec un combustible neutre en CO2. Tous les accessoires sont inclus dans la gamme Viessmann : systèmes de stockage et de transport de pellets, les traitements des cendres et des fumées, les boilers et régulations. Notre gamme est très complète et peut donc être adaptée à chaque projet. L’idéal est de prendre contact avec notre bureau pour de plus amples renseignements

Marie-Astrid Heyde
NEOMAG#17
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
mardi 13 novembre 2018


Article de notre partenaire

Viessmann
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires