Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
tri de déchets, chantier, SuperDrecksKëscht LECO-Box, conteneur, déchets de construction, démolition, tri, collecte, valorisation, certification LENOZ, BREEAM, DGNB ; traçabilité, la collecte, prévention à la production
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une solution compacte et modulable pour le tri de déchets sur chantier

Architecture & construction

Publié le
mardi 19 novembre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La SuperDrecksKëscht LECO-Box est un conteneur compact qui permet d’effectuer, directement sur chantier, la collecte sélective et le stockage d’une vingtaine de types de déchets différents et ce, en occupant un espace pas plus grand qu’une place de parking !

Les déchets de construction, une ressource valorisable

Les déchets de construction et de démolition comptent pour 25 à 30 % du volume total des déchets produits en Union européenne. La plupart d’entre eux représentent une ressource valorisable, à condition qu’ils soient correctement triés et collectés. C’est pourquoi la SuperDrecksKëscht® est présente depuis 20 ans sur les chantiers, où elle contribue à la mise en place de solutions permettant de limiter la mise en décharge de produits qui peuvent être recyclés ou réutilisés.

Une solution innovante et entièrement modulable

La SuperDrecksKëscht® a développé, il y a environ deux ans, un outil innovant qui vise à éviter la dispersion des déchets sur le chantier, à faciliter le tri sélectif et à centraliser la collecte avant l’enlèvement par un prestataire spécialisé. Il ne s’applique pas aux déchets de démolition ou de bois qui ont déjà leurs propres conteneurs, mais à tout le reste, tout ce qui, justement, n’a pas sa place pas dans ces grands conteneurs. Une vingtaine de produits sont concernés au total.

La SuperDrecksKëscht® LECO-Box, c’est son nom, est entièrement modulable. Elle est dotée de 4 supports amovibles pour des sacs de 1 000 litres et de 2 supports pour des sacs de 120 litres fixés autour du conteneur. À l’intérieur, il y a la place pour 3 fûts de 30 litres, 3 de 60 litres et 2 de 120 litres, ainsi que des emplacements pour différents cartons de collecte par exemple les tubes néon, les bombes aérosols polyuréthanes ou les piles sèches… Il est possible de changer les affichages, d’ajouter des étagères et d’adapter le nombre de fûts selon les besoins et les métiers.

Un des points forts de cette solution est qu’elle peut être facilement déplacée au moyen d’un chariot élévateur à fourche (transpalette) ou d’une grue.

Mesurer les déchets, une démarche indispensable pour obtenir une certification

La SuperDrecksKëscht® LECO-Box permet d’établir un bilan précis de la quantité et du type de déchets générés, et de calculer leur coût.

Elle s’inscrit dans les exigences de la certification LENOZ (Lëtzebuerger Nohaltegkeets-Zertifikat fir Wunngebaier) pour le subventionnement de locaux d’habitation dont le but est, selon le ministère du Logement, d’« accroître la sensibilité au sujet de la durabilité des logements et la transparence du marché immobilier ». C’est d’ailleurs pour répondre à la demande d’une entreprise qui souhaitait obtenir des points pour la labellisation de son bâtiment que la LECO-Box a été créée.

La gestion des déchets joue également un rôle essentiel dans l’obtention de certifications internationales telles que BREEAM et DGNB.

Les entreprises de construction peuvent, par ailleurs, recevoir le label « SuperDrecksKëscht fir Betriber », qui est décerné aux entreprises qui développent un système de gestion des déchets interne. Les critères concernent le tri, la traçabilité, la collecte par des entreprises agréées au Luxembourg, la prévention à la production des déchets et le bilan annuel.

Pour tout type de chantier

Dédiée au départ aux chantiers de petite taille, la LECO-Box s’est finalement avérée très utile aussi sur des chantiers de grande envergure, où plusieurs conteneurs peuvent être disposés à différents endroits ou différents étages, afin de favoriser les chemins courts. Après une phase-test qui a permis d’optimiser son fonctionnement, les premiers exemplaires ont été installés à partir du mois de juin. Trois mois plus tard, ils sont au nombre de quatre et le feedback des entreprises qui l’ont adoptée est positif. Elle a également déjà été utilisée dans le cadre de marchés ou de festivités d’un ou plusieurs jours.

Comment se la procurer ?

La SuperDrecksKëscht® propose plusieurs options aux entreprises de construction : la location pour la durée d’un chantier spécifique, l’achat pour l’utilisation itinérante ou encore la mise à disposition gratuite des plans, sur simple signature de licence, pour les entreprises qui souhaitent la créer eux-mêmes.

La SuperDrecksKëscht® LECO-Box permet la collecte séparée de plus de 20 produits en fin de vie : styrodur, polystyrène, films plastiques, produits en plastique, piles et batteries, bombes aérosol, bombes aérosol polyuréthane, tubes fluorescents, huile usagée, produits souillés d’huile, appareils électriques, laine de verre, laine minérale, déchets de peinture, bitume, déchets de câble, emballages (Valorlux), déchets résiduels, verre creux, papier, carton, emballages de produits nocifs.

/
Rencontre avec Jeff Schmit et Eric Corrignan, conseillers en environnement à la SuperDrecksKëscht
Mélanie Trélat
Légende photo : Jeff Schmit et Eric Corrignan, conseillers en environnement à la SuperDrecksKëscht
Article tiré du dossier du NEOMAG#26
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
mardi 19 novembre 2019


Article de notre partenaire

SuperDrecksKëscht®, économie circulaire
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires