Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
smart grid public, système qui combine panneaux photovoltaïques et pompe à chaleur, production, consommation électrique, énergie, énergies renouvelables, transition énergétique, construction durable, propane, Günter Krings, Managing Director de Viessmann Luxembourg
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une nouvelle pompe à chaleur monobloc pour la rénovation

Énergie

Publié le
vendredi 22 avril 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Interview de Günter Krings, Managing Director de Viessmann Luxembourg.

Viessmann lance une nouvelle pompe à chaleur, adaptée aux bâtiments existants. Silencieuse, écologique et facile à installer par un chauffagiste classique, elle a tous les atouts pour favoriser le déploiement de la pompe à chaleur au Luxembourg et le passage du fossile aux énergies renouvelables.

Quelles tendances observez-vous en matière de technologies de chauffage ?

Chez Viessmann, deux tiers des chaudières que nous vendons actuellement sont encore des chaudières qui fonctionnent au gaz ou au fioul, environ un tiers sont des pompes à chaleur. Les chaudières à pellets de bois représentent quelques pourcents de nos ventes. Mais le basculement du fossile vers le renouvelable, en particulier vers la pompe à chaleur, se fait à une vitesse incroyable. Ceci s’explique par le fait qu’au Luxembourg, il ne sera plus possible d’installer des chaudières à gaz ou à fioul dans les nouvelles constructions à partir de l’année prochaine, donc les concepteurs de bâtiments s’y préparent dès maintenant.

Quelles sont les nouveautés chez Viessmann en termes de pompe à chaleur ?

Nous proposons, depuis le 1er janvier, une nouvelle pompe à chaleur spécifique pour la rénovation. Le problème, lorsqu’on parle de pompes à chaleur et de rénovation, est d’amener la pompe à chaleur à une température suffisamment élevée pour qu’un radiateur puisse dégager assez de chaleur. C’est pourquoi nous avons développé une nouvelle pompe à chaleur qui travaille avec un circuit frigorifique au propane. Le propane permet d’arriver à des températures de départ de 70 °C, par - 10 °C à l’extérieur, ce qui est assez performant pour chauffer un bâtiment existant avec des radiateurs.

Quelles sont les propriétés du propane ?

Le propane permet de monter à des températures plus élevées, mais c’est aussi un gaz frigorifique naturel qui a un effet pratiquement nul sur le réchauffement climatique, contrairement aux gaz artificiels utilisés jusqu’à présent. C’est pourquoi nous sommes passés au propane comme gaz frigorifique pour transporter l’énergie à l’intérieur de la pompe à chaleur.

Hormis le fait de fonctionner au propane, en quoi cette nouvelle pompe à chaleur est-elle innovante ?

Une pompe à chaleur n’a rien à voir avec une chaudière classique : il n’y a pas de flamme, mais il y a un circuit frigorifique. Installateur de pompes à chaleur est un tout autre métier qu’installateur de chaudières au gaz ou au fioul. Pour pouvoir travailler sur le circuit frigorifique, il est obligatoire d’avoir un certificat frigoriste. Mais, pour l’instant, il y a une pénurie de personnel qualifié.

On appelle cette nouvelle pompe à chaleur « monobloc » parce que le circuit frigorifique se trouve enfermé dans un bloc unique, à l’extérieur de la maison. Cette technologie est livrée chez nous, d’usine, complètement fermée. L’installateur ne doit pas y toucher et n’a donc pas besoin d’un certificat frigoriste pour pouvoir travailler sur cette pompe à chaleur monobloc. C’est un grand avantage pour nous permettre de réaliser le challenge que nous avons devant nous, qui est de passer tout le parc de chaudières en pompes à chaleur.

Au niveau hydraulique, tous les accessoires (boiler tampon, vannes, résistances électriques, vase d’expansion…) que l’installateur devait jusqu’à présent monter lui-même comme un lego sont intégrés dans cette machine « plug and work » de la taille d’un frigo. Ce nouveau modèle dispose donc de toutes les connexions hydrauliques pour le boiler d’eau chaude, les circuits de radiateur et/ou de chauffage au sol, l’unité extérieure, etc. Le fait que toute la technique soit intégrée permet à l’installateur de gagner du temps de montage et de remplacer une chaudière au gaz par une pompe à chaleur comme s’il la remplaçait par une nouvelle chaudière au gaz.

Un autre avantage est que l’unité extérieure, conçue pour amener l’énergie gratuite et illimitée de l’air à l’intérieur du bâtiment avec son ventilateur, est très silencieuse : 35 dB(A) à 4 mètres, pas plus de bruit qu’un frigo dans une cuisine.

Comme tous nos produits, cette nouvelle pompe à chaleur est conçue et produite par Viessmann en Allemagne, ce qui est un signe de qualité et nous rend moins dépendant des fluctuations des marchés mondiaux, notamment asiatiques.

Peut-elle être connectée avec des panneaux photovoltaïques ?

Oui. L’énergie qui alimente la pompe à chaleur vient principalement de l’air extérieur, mais il y a quand même encore environ un quart qui vient de la prise électrique. Avec un complément en énergie solaire, on peut donc chauffer sa maison avec une source d’énergie pratiquement 100 % renouvelable.

Pour optimiser le fonctionnement de ce système qui combine panneaux photovoltaïques et pompe à chaleur, la pompe à chaleur intègre un « home energy management system » qui met en relation production et consommation électrique et connecte les panneaux avec la pompe à chaleur, les batteries et les consommateurs. En fonction du rayonnement solaire des prochaines heures et de la température intérieure et extérieure, il va vider les batteries en faisant fonctionner la pompe à chaleur d’avance pour faire de l’eau chaude sanitaire, en enclenchant la machine à laver, en chargeant la voiture… On peut ainsi autoconsommer jusqu’à 70 % de l’énergie que l’on produit.

Toutes ces technologies sont prêtes et déjà intégrées à nos machines, il ne reste plus qu’à les connecter à un smart grid public qui devrait arriver au Luxembourg à la fin de cette décennie.

Que se passe-t-il en cas de pépin technique ?

Nous avons un service technique, situé au Luxembourg, composé de techniciens formés et qualifiés pour pouvoir travailler sur les pompes à chaleur classiques ou sur les nouveaux modèles, qui sont là pour apporter un soutien technique aux installateurs. J’insiste sur le fait que ce service se trouve au Grand-Duché car c’est ce qui nous permet d’intervenir très rapidement et dans toutes les langues usuelles du pays.

Mélanie Trélat
Article paru dans le NEOMAG#45
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
vendredi 22 avril 2022


Avec nos partenaires

Viessmann
NEOMAG
Énergie
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires