Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
biodiversité, données scientifiques, études, protection, environnement, espèces, utilisateurs, plateforme, projet AQUACROSS
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une nouvelle plateforme en accès libre pour soutenir la biodiversité

Green Planet

Publié le
mardi 11 septembre 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un nouvel outil contribue aux efforts pour atteindre les objectifs de l’UE en matière de biodiversité. Récemment lancée, la plateforme d’information permet aux scientifiques de partager des données relatives aux écosystèmes marins, côtiers et d’eau douce.

Avec leur riche biodiversité, les systèmes aquatiques présentent de nombreux avantages pour notre économie et notre société. Cependant, les activités humaines et les pressions comme la pollution, la surpêche, les espèces envahissantes et le changement climatique mettent en danger ces écosystèmes aquatiques et menacent leur durabilité. Afin d’enrayer et d’inverser la perte de biodiversité aquatique, l’UE a mis en œuvre plusieurs politiques. Mais pour qu’elles soient efficaces, une coordination et une coopération doivent exister entre les différents domaines politiques englobant les écosystèmes marins, côtiers et d’eau douce, ainsi que les solutions commerciales innovantes et l’engagement public-privé.

En 2015, le projet AQUACROSS, financé par l’UE, a été lancé pour soutenir les efforts de l’UE. Le projet a cherché à faire avancer la connaissance et l’application de la gestion écosystémique (GE) pour les écosystèmes aquatiques afin d’atteindre à temps les objectifs de la stratégie de l’UE en matière de biodiversité à l’horizon 2020, ainsi que d’autres objectifs internationaux sur la conservation.

Récemment, le partenaire du projet UNESCO, et plus précisément sa commission océanographique intergouvernementale, a lancé la plateforme d’information PI(AQUACROSS) dans le cadre de ces démarches. Développée entièrement sur la base de logiciels libres, la PI sert de point d’accès central pour les données sur les écosystèmes aquatiques, la biodiversité et les pratiques de GE.

Quel est l’objectif de la PI ?

Fonctionnant avec un système de gestion de données à logiciel libre appelée CKAN, la PI permet à l’équipe du projet et aux utilisateurs externes l’accès ouvert à un grand nombre de ressources concernant l’écosystème aquatique et la gestion des écosystèmes en Europe. Les données obtenues et générées par les différentes études de cas et les différents lots de travaux du projet, ainsi que toutes les cartes, modèles et outils, seront partagés avec le public à travers la PI.

Comment fonctionne la PI ?

Tous les partenaires du projet sont inscrits sur la plateforme comme organisations qui possèdent leurs ensembles de données. Ils ont leurs propres flux de travail et autorisations, ce pour quoi ils peuvent gérer leur propre processus de publication. Chaque organisation dispose d’un administrateur qui est responsable d’ajouter des utilisateurs individuels à l’organisation et de distribuer les différents droits d’autorisation aux utilisateurs, en fonction de leurs rôles.

Les utilisateurs peuvent créer des ensembles de données qui appartiennent à l’organisation à laquelle ils font partie. Dans la configuration par défaut, les ensembles de données sont privés et peuvent être vus uniquement par d’autres utilisateurs de la même organisation. Lorsqu’il est prêt, l’ensemble de données peut être publié en appuyant sur un bouton. Les utilisateurs peuvent publier, manipuler, examiner et visualiser une grande variété d’informations relatives aux services d’écosystèmes aquatiques.

Les collections d’ensembles de données peuvent être gérées en créant des groupes qui simplifient la recherche de données publiées. Actuellement, il existe huit groupes sur la PI, qui correspondent aux études de cas du projet. Chaque étude de cas a un administrateur du groupe qui est chargé d’attribuer les utilisateurs inscrits à l’étude de cas correspondante. Par la suite, les utilisateurs peuvent attribuer des ensembles de données au groupe dont ils font partie.

À ce jour, la PI compte 642 ensembles de données gérés par 17 organisations. Un manuel publié par AQUACROSS offre des informations détaillées sur l’utilisation de la PI.

Le projet AQUACROSS (Knowledge, Assessment, and Management for AQUAtic Biodiversity and Ecosystem Services aCROSS EU policies (AQUACROSS)) fait progresser la science et les connaissances en contribuant à l’intégration d’outils, de méthodes et d’informations sur la biodiversité dans de nombreux domaines de recherche. Ce projet est centré sur les écosystèmes aquatiques. En outre, il soutient la réalisation des objectifs européens et internationaux en matière de biodiversité et fait le lien entre les secteurs politiques, commerciaux et sociaux en améliorant la GE.

Pour plus d’informations, veuillez consulter : site web du projet AQUACROSS

Source : CORDIS

Publié le
mardi 11 septembre 2018


Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires