Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
finance, green finance, feuille de route, environnement, développement durable, finance durable, engagement luxembourgeois
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une feuille de route pour une finance durable au Luxembourg

Finance & banque

Publié le
mercredi 17 octobre 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le 4 octobre, le ministre luxembourgeois des Finances, Pierre Gramegna, et la ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, ont lancé avec Eric Usher, chef de l’Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE FI), la feuille de route pour la finance durable au Luxembourg.

La feuille de route, élaborée en partenariat avec le PNUE et basée sur une consultation du secteur financier et de la société civile, définit une vision ambitieuse et formule des recommandations afin de jeter les bases d’une stratégie de financement durable complète et ambitieuse, en exploitant notamment les atouts du Luxembourg. en tant que centre financier international, contribuer à l’Agenda 2030 et aux objectifs de l’Accord de Paris.
Les recommandations de cette feuille de route tiennent compte des travaux en cours au niveau de l’UE. Le plan d’action de l’UE poursuit en effet trois objectifs de haut niveau : réorienter les flux de capitaux, gérer les risques financiers liés au climat et à d’autres domaines d’ESG et promouvoir la transparence et le long terme. Le Luxembourg peut être un pionnier dans la recherche des solutions les plus avancées, en testant et en mettant en œuvre de nouvelles approches pour garantir que les produits de finance durable sont :

  • facile d’accès : les investisseurs doivent pouvoir trouver une offre complète et transparente d’opportunités d’investissement durable gérée de manière experte : les gestionnaires d’actifs doivent être aidés dans la mise en place, la gestion et
  • distribuer leurs produits durables dans un but précis : aider les entreprises durables à obtenir un financement à long terme
  • crédible : l’impact des produits financiers durables devrait être évalué afin de créer de la clarté et de la confiance et d’éviter le greenwashing.

Grâce à des initiatives récentes telles que le Luxembourg Green Exchange, une plate-forme commune d’investissement pour le climat avec la BEI, un accélérateur international de financement du climat pour les gestionnaires de fonds ou un label climatique dédié aux fonds d’investissement, le Luxembourg n’a pas seulement prouvé son engagement à lever des fonds pour relever les défis liés au climat mondial, mais a démontré sa capacité à innover. La feuille de route vise à capitaliser sur les travaux réalisés jusqu’à présent et à aller plus loin dans la conduite d’une finance durable aux niveaux national, européen et international.

La place financière est en effet depuis longtemps un pionnier de la finance durable et verte. Fort de ses atouts et de son expertise, et notamment de ses antécédents avérés en matière de fonds de placement, de financement mixte, d’obligations, de titrisation et de labels durables, le Luxembourg peut être un marché test, un normalisateur et un multiplicateur à l’international permettant aux acteurs du marché d’innover et répondre à leurs ambitions en matière de finance durable.

La feuille de route complète et les recommandations peuvent être téléchargées ici.

Plus dinformations sur : https://www.luxflag.org

Publié le
mercredi 17 octobre 2018


Article de notre partenaire

LuxFLAG – Luxembourg Finance Labelling Agency
Finance & banque
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Finance & banque


Nos partenaires Finance & banque

Nos partenaires