Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Un potentiel « capitale »
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un potentiel « capitale »

Architecture & construction

Publié le
lundi 12 décembre 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La Ville de Luxembourg a un catalogue de mesures et de subventions attribuables à la « protection du climat ». Elle met notamment à jour son cadastre solaire et propose un cadastre des toitures vertes.

Comme la qualité de vie et la protection de l’environnement, les économies d’énergie sont au cœur de l’agenda, de l’Etat, des communes, des entreprises…

La Ville de Luxembourg s’est lancée, il y a quelque temps déjà, dans une politique environnementale pensée notamment en fonction des énergies renouvelables mais aussi des aides à l’investissement, qui peuvent compléter la panoplie de subventions étatiques.

« Au niveau de l’administration, un ensemble de mesures ont été prises ou décidées pour contenir les émissions de CO2. Pourtant l’administration communale ne génère que 4% de la consommation d’énergie sur l’ensemble du territoire de la Ville. À l’heure où la lutte contre le changement climatique s’inscrit dans l’urgence, la Ville souhaite associer tous ses citoyens dans les efforts nécessaires ». Or, pour les autorités de la capitale, le résidentiel est « un secteur disposant d’un potentiel élevé de réduction de ses besoins énergétiques et de production d’énergies renouvelables ». Luxembourg-Ville a dès lors mis en place un ensemble de mesures et de subventions attribuables au titre de la « protection du climat ».

Subventions pour investissements

Depuis le 1er décembre dernier en particulier, la Ville accorde des subventions pour la réalisation d’investissements ayant pour but la promotion de la durabilité, de l’utilisation rationnelle de l’énergie et des ressources naturelles et de la mise en valeur des énergies renouvelables.

Il en va ainsi pour les rénovations énergétiques (isolation des murs, toits et dalles ; remplacement de fenêtres et portes-fenêtres), pour les investissements domestiques pour les énergies renouvelables (installations solaires thermiques et/ou photovoltaïques, chaudières à granulés ou plaquettes de bois, pompes à chaleur), pour l’acquisition ou la réparation-remise en service d’appareils électroménagers permettant une meilleure efficacité énergétique et d’agir pour la durabilité et l’économie circulaire, pour l’installation d’un système de récupération d’eaux pluviales ou encore, dans le cadre de la mobilité électrique, pour l’installation d’une borne de recharge neuve.

Les informations relatives aux subventions attribuables en vue de la protection du climat dans le domaine du logement, de même que les détails concernant les modalités d’octroi et les montants accordés sont disponibles sur subsidesclimat.vdl.lu.

Digitaliser pour végétaliser

La Ville a aussi développé son cadastre des toitures vertes. Cet outil permet de déterminer facilement, en quelques clics voire en un coup d’œil, si la toiture d’un immeuble convient à l’aménagement d’une toiture « verte ».
/
La coloration des surfaces de toitures sur l’image permet de voir lesquelles sont adaptées et lesquelles ne le sont pas. En zoomant et en cliquant sur un toit, on obtient des informations sur sa surface, sa pente et son orientation.

Un bouton « Démarrer le calculateur de rendement » donne accès aux informations calculées sur le potentiel de rétention des eaux pluviales, la fixation du CO2 et des particules fines, ainsi qu’une recommandation de végétaux appropriés pour le toit choisi.

Un cadastre solaire mis à jour

Dans le même esprit, à l’aide du cadastre solaire de la Ville de Luxembourg mis à jour, les citoyens peuvent vérifier en quelques clics si la toiture de leur immeuble convient à l’installation de panneaux photovoltaïques ou solaires thermiques.
/
Les deux cadastres peuvent être consultés sur maps.vdl.ludans la rubrique Environnement, où l’on trouve également des informations sur le rayonnement wi-fi, la qualité de l’air ou les jardins urbains.

Dans sa communication, la Ville de Luxembourg rappelle que ces cadastres des toitures vertes et du potentiel solaire « servent uniquement comme outil pour visualiser le potentiel théorique des toitures et ne se substituent pas à une consultation sur place avec une entreprise qualifiée ». Il est également rappelé que « toute mesure de construction et d’aménagement est soumise au règlement sur les bâtisses et nécessite une autorisation de bâtir. Les projets dans les secteurs protégés respectivement dans les ensembles sensibles peuvent être soumis à des restrictions ». Le Service Urbanisme de la capitale peut être contacté en appui (urbandevelopment@vdl.lu ou tél. : 4796 2792 de 8h30 à 12h et de 14h à 17h).

Alain Ducat

Photos/illustrations : VdL

Publié le
lundi 12 décembre 2022


Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires