Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
construction durable, compartimentage intérieur modulable, Schroeder&Associés, Nearly Zero Energy Building, préservation du bien-être des occupants, durabilité, mobilité, démarche participative, « Engineering the future together », Green Solutions Awards 2021, catégorie confort et santé, qualité de l’air intérieur, Neomag
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un lieu de travail où l’on se sent bien

Architecture & construction

Publié le
vendredi 6 août 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Visant à rassembler dans un seul et même immeuble tous les services de Schroeder&Associés, jusqu’alors répartis dans une trentaine d’appartements en ville, le nouveau siège du bureau d’études reflète son slogan « Engineering the future together ». Co-conçu avec les futurs utilisateurs, Schroeder 2020 est lauréat du concours international Green Solutions Awards 2021 dans la catégorie confort et santé, et met entre autres l’accent sur la qualité de l’air intérieur et la durabilité.

La première chose qui distingue le projet Schroeder 2020 (2020 comme son année de livraison) d’un projet classique est sa conception issue d’une démarche participative unique au Luxembourg. « Les employés ont été intégrés dans les réflexions dès les prémisses du projet à travers, notamment, une enquête de satisfaction préliminaire, une adresse mail dédiée qui leur a permis d’émettre des suggestions ou encore des réunions d’information régulières. De leurs côtés, cinq administrateurs se sont réparti les tâches par thématique », explique Thierry Flies, administrateur-délégué chez Schroeder&Associés qui a lui-même choisi de s’occuper des volets mobilité, restauration et de l’élaboration d’un nouveau règlement interne qui s’imposait avec ce changement de locaux. /

En ce qui concerne la mobilité, une étude a été conduite afin de déterminer le site idéal en fonction des flux des collaborateurs. C’est ainsi que le bâtiment a trouvé sa place sur le site de la Poudrerie, à Kockelscheuer. 215 places de parking sont disponibles dans les deux sous-sols, dont 26 pourront être équipées de bornes électriques. Enfin, pour encourager les déplacements en transports en commun, une navette Schroeder circule chaque jour entre 7h00 et 9h00 et entre 16h00 et 19h00, vers les stations de bus les plus proches. Une trentaine d’employés en profitent pour le moment.

La durabilité, un pilier essentiel du projet, a été confiée à Martine Schummer. Son groupe de travail a été attentif à toutes les nuisances, tant les nuisances environnementales que celles concernant le confort et la santé des collaborateurs. De nombreuses mesures ont été prises pour les atténuer.

Pour n’en citer que quelques-unes : une démarche de tri sélectif des déchets de construction a été mise en place en collaboration avec la SuperDrecksKëscht dès la phase de chantier, les meubles répondent tous à un cahier des charges sévère qui fixe un certain taux de formaldéhyde à ne pas dépasser, la colle a été proscrite notamment pour la moquette, et les locaux ont été peints avec Verdello de Peintures Robin, un produit biosourcé, sans odeur et fabriqué au Luxembourg.

Dans la même optique de préservation du bien-être des occupants, l’équipe projet a fait appel à un acousticien qui est intervenu très tôt dans la conception et a travaillé en binôme avec l’architecte.

Pour garantir le niveau de nuisance sonore le plus faible possible, il n’y a pas d’open space dans ce nouvel espace de travail, mais un compartimentage bien pensé, avec des bureaux sans portes (par souci de transparence et de confiance) jamais placés de part et d’autre d’un couloir sinueux.

La certification DGNB Gold est en cours.

Le bâtiment est un Nearly Zero Energy Building, chauffé et refroidi avec des dalles activées alimentées par une chaudière à pellets, et doté d’un système de ventilation qui renouvelle l’air chaque heure. L’électricité est produite par des panneaux photovoltaïques en toiture.

/Le chef du service Project Management, Olivier Zirnheld, a quant à lui orchestré l’équipe de conception dont la plupart des tâches ont été réalisées par Schroeder&Associés, sauf le génie technique délégué à Goblet Lavandier&Associés et l’architecture confiée à Architecture&Urbanisme 21.

La construction a été dirigée par Robert Jeworowski. Un concours d’ingénierie a été organisé en interne pour trouver le meilleur concept de construction. Le projet a été pensé de sorte que les éléments de façade préfabriqués en bois avec une isolation en cellulose intégrée pourront être démontés et remplacés si nécessaire, sans avoir à toucher à la structure, elle-même constituée de béton optimisé. L’enveloppe est composée d’éléments de façade, les fenêtres posées sur site dans l’enveloppe et le bardage ensuite placé pour garantir un alignement correct. Le compartimentage intérieur est également modulable. « La durée de vie de ce bâtiment, qui sera amorti en 35 ans, pourra aussi être prolongée par une bonne maintenance. C’est pourquoi nous employons une personne dédiée dont la tâche exclusive est de s’occuper de celle-ci », précise Thierry Flies.

Enfin, les finances ont été prises en charge par Paul Weydert, qui a aussi coordonné la remise en état des anciens appartements. Schroeder 2020, un travail d’équipe !

Mélanie Trélat
Article tiré du NEOMAG#39
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
vendredi 6 août 2021


Avec nos partenaires

OAI - Ordre des Architectes et Ingénieurs-Conseils
Schroeder & Associés SA, activités d'ingénieurs-conseils, ingénierie, structure, infrastructure, services, construction durable, réglementations, développement durable
NEOMAG
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires