Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Un complexe pénitentiaire durable et primé opte pour une isolation performante
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un complexe pénitentiaire durable et primé opte pour une isolation performante

Architecture & construction

Publié le
vendredi 26 février 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Pour la construction du nouveau complexe pénitentiaire de Haren, durable et primé, SOPREMA s’est chargée de l’isolation parfaitement adaptée des sols et des façades.

La Région de Bruxelles-Capitale travaille d’arrache-pied sur un nouveau type de prison : un village pénitentiaire doté d’une infrastructure humaine, qui réponde parfaitement aux normes de confort actuelles. Pour l’isolation, les produits de SOPREMA se sont révélés incontournables. XPS SL a donc été utilisé pour le sol et EFIGREEN ITE pour la façade.

Une prison moderne et humaine

En Belgique, de nombreuses prisons ont été construites à la fin du 19e ou au début du 20e siècle. 100 ans plus tard, nous avons une vision complètement différente de la détention et de la réinsertion dans la société, et ces bâtiments ne correspondent donc plus à notre époque. À Haren, un nouveau type de complexe pénitentiaire a ainsi été construit pour remplacer les prisons obsolètes de Saint-Gilles, Forest et Berkendael. L’objectif ? Une détention et un internement dans des conditions plus humaines.

À Haren, on s’écarte délibérément de la célèbre forme en étoile des prisons, pour la remplacer par un village pénitentiaire constitué de bâtiments et d’unités de vie plus petits, chacune de ces dernières pouvant accueillir un maximum de 30 personnes. Cet aménagement permettra d’améliorer la qualité de vie tant des détenus que du personnel. Le village pénitentiaire s’étend sur une quinzaine d’hectares et accueillera 1.190 détenus. Outre les unités de vie, le village comprend deux maisons d’arrêt, une maison de peine, une institution fermée et ouverte pour femmes, une section d’observation, une section psychiatrique et un centre médical.

Une énergie intelligente et durable

La nouvelle prison, plus humaine, se distingue également en matière de durabilité, avec des exigences de performance énergétique plus strictes que celles prévues par la loi.

Elle sera ainsi équipée d’une centrale de cogénération pour la production d’électricité. La chaleur résiduelle libérée sera utilisée pour produire l’eau chaude de la prison.

D’autre part, le refroidissement et le chauffage des bâtiments s’effectueront par le biais d’un champ de « stockage géothermique par puits de forage » (BTES). Ce champ BTES consiste en un système de tuyaux souterrains remplis d’eau. En été, ces tuyaux assurent le refroidissement grâce à l’eau provenant du sous-sol plus frais, et en hiver, ils fournissent de la chaleur avec de l’eau chauffée à l’aide d’une pompe à chaleur. Ce champ BTES constitue donc un bienfait tant pour le climat que pour la facture énergétique.

Opter pour le prix, la qualité, le service et le soutien

Bien entendu, un complexe conçu de manière durable ne peut se passer d’une bonne isolation. Le prix, la qualité, le service mais aussi le soutien technique de SOPREMA ont finalement été les facteurs déterminants dans le choix des matériaux d’isolation des façades et des sols. Celui-ci s’est porté sur EFIGREEN ITE pour l’isolation des façades et XPS SL pour celle des sols.

Dans le complexe pénitentiaire, quelque 89.000 m2 de façade – soit pratiquement tous les bâtiments – sont isolés avec des panneaux PIR de SOPREMA. L’EFIGREEN ITE de 100 mm répond à la norme stricte de résistance au feu Ds2d0 et offre une finition stable et solide. Une surface au sol d’environ 50.000 m2 est également isolée par des panneaux XPS SL, dotés d’une stabilité dimensionnelle et sous pression, ainsi que d’une insensibilité à l’humidité et à la pourriture.

Des avantages en termes de confort et de durabilité

D’après le client, les produits de SOPREMA ne présentent que des avantages. Les panneaux PIR et XPS offrent un grand confort pour les détenus ainsi que pour les collaborateurs et répondent aux exigences d’isolation requises. En outre, les produits correspondent parfaitement au caractère durable du complexe pénitentiaire, car les panneaux d’isolation thermique sont fabriqués à l’aide d’une technologie CO2 respectueuse du climat et sont 100% recyclables.

Un concept de prison récompensé

Le village pénitentiaire devrait être prêt en 2022, mais il a déjà remporté plusieurs prix. Le projet a par exemple reçu celui de « Best Social Infrastructure Project » lors des Partnership Awards 2019, récompensant les meilleurs partenariats public-privé. Au World Architecture Festival (WAF), le projet a également remporté un WAFx Award dans la catégorie « Power and Justice ». Les WAFx Awards sont décernés aux projets qui répondent aux défis que les architectes devront relever au cours des prochaines années.

Article de notre partenaire SOPREMA

Photo : SOPREMA

Publié le
vendredi 26 février 2021


Article de notre partenaire

Soprema, isolation, Luxembourg
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires