Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Traiter le mal à la racine
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Traiter le mal à la racine

Énergie

Publié le
lundi 12 septembre 2022 à 04:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les ministres européens de l’Énergie demandent à la Commission de plafonner les prix du gaz. Claude Turmes a plaidé pour des initiatives « fortes et rapides »

Les ministres européens de l’Énergie se sont mis d’accord : ils demandent à la Commission européenne de rédiger une proposition en vue de plafonner les prix du gaz. « Nous attendons de la Commission européenne qu’elle rédige une proposition d’intervention d’urgence temporaire, incluant un plafonnement du prix du gaz », a expliqué le ministre tchèque Jozef Sikela, à l’issue du sommet des ministres européens sur la flambée des prix de l’énergie.

Pour rappel, cette réunion avait été convoquée par la présidence tchèque afin, d’une part, de discuter des mesures d’urgences à adopter au niveau européen pour endiguer la hausse des prix de l’énergie, et, d’autre part, de dresser un état des lieux de la préparation à l’hiver qui arrive. « Les ministres ont exprimé leur soutien aux mesures envisagées par la Commission européenne, qui devraient être publiées la semaine prochaine », indique un communiqué du ministère luxembourgeois de l’Énergie.

Pour l’électricité aussi

Le ministre Claude Turmes a bien entendu participé à cette réunion extraordinaire. Il y a appelé à des initiatives européennes « « fortes et rapides » » afin de faire des économies d’énergie et « de réduire les factures qui pèsent sur les consommateurs et risquent d’affecter la compétitivité des entreprises ».

Quant à la sécurité d’approvisionnement de gaz naturel, il observe que l’UE se trouve dans une position plus favorable qu’il y a quelques mois « grâce aux mesures déjà mises en œuvre comme la réduction de la consommation de gaz et le remplissage des installations de stockage de gaz ».

Dans le communiqué officiel, Claude Turmes déclare encore : « En ce qui concerne l’électricité, l’Union européenne doit fournir des prévisions plus fiables d’ici fin septembre sur la production dont nous pourrons disposer au cœur de l’hiver, au vu notamment de l’état du parc électronucléaire français. Ces prévisions européennes sont nécessaires pour pouvoir agir en conséquence et prendre les mesures nécessaires.

Les prix de l’électricité sont causés par le prix élevé du gaz. Il faut donc traiter le mal à la racine et plafonner le prix du gaz importé.

J’appelle également la Commission à accélérer la mise en place de la plateforme d’achats conjoints de gaz naturel ».

À long terme, la solution réside dans un déploiement accéléré des énergies renouvelables

On notera que, côté belge, on se félicite aussi de la décision prise en urgence, une décision réclamée depuis quelques jours. « C’est une étape cruciale vers la diminution de la pression sur les prix de l’énergie », a déclaré Tinne Van der Straeten, ministre fédérale de l’Énergie à l’agence Belga. « Maintenant, il va falloir aller vite. La balle est dans le camp de la Commission ».

Alain Ducat

Photo Conseil de l’UE : Claude Turmes aux côtés notamment de son homologue tchèque Jozef Sikela

Publié le
lundi 12 septembre 2022


Énergie
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Énergie


Nos partenaires Énergie

Nos partenaires