Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Space Time va encore plus loin dans le BIM et dans l’économie circulaire
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Space Time va encore plus loin dans le BIM et dans l’économie circulaire

Architecture & construction

Publié le
mardi 10 janvier 2023 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Partant du constat que le BIM a ses limites, car il ne correspond jamais exactement à l’exécution de la construction, Space Time a développé une technologie propriétaire « Made in Luxembourg », protégée par un brevet d’invention pour « le Data Management of a Building construction over Time » délivré par le ministère de l’Économie.

En quoi le BIM a-t-il ses limites ?

Le BIM nous explique comment devrait être construit un bâtiment, à quel endroit devraient se trouver les techniques mais, sur le chantier, il y a toujours des modifications de dernière minute qui ne sont hélas pas intégrées dans la maquette. Ainsi, avec le seul BIM, nous avons la fausse impression d’avoir une connaissance exhaustive du bâtiment.

Seule latechnologie Space Time est aujourd’hui en mesure de fournir un « real as built » à tous les intervenants impliqués dans la construction d’un bâtiment. Seul ce « real as built » reflète exactement la réalité de la construction.

Une première en Europe à Belval ?

Cela peut sembler surprenant et pourtant Space Time vient de lancer cette prouesse technologique pour le compte de Soludec-Asars Development. Cette première consiste en l’automatisation de la digitalisation intégrale du chantier Manhattan à Belval.

Dès le début du terrassement, il est désormais possible de piloter à distance la digitalisation intégrale du bâtiment qu’il s’agisse du gros œuvre ou du second œuvre. Ainsi les 15 000 m2 de ce bâtiment seront numérisés à chaque étape de la construction.

Située à Belval, la nouvelle ville « place to be » au Luxembourg construite sous le signe du développement durable et de l’innovation, la résidence Manhattan comprend des surfaces de commerces, de bureaux et d’habitations réparties sur 6 étages.

Comment ça marche ?

Le chien-robot Boston Dynamics de Space Time est placé dans un container au sein duquel sont rassemblés les serveurs et équipements IT de Space Time. Sans aucune intervention humaine sur place, le chien-robot sort du container et scanne au moyen de lasers toutes les étapes en cours du chantier, selon les instructions qu’il reçoit du pilotage. Il regagne ensuite le container et transmet l’ensemble des données ainsi collectées aux machines Space Time qui vont les analyser, les diffuser à tous les intervenants et les stocker. L’exécution intelligente du bâtiment Manhattan est ainsi totalement assurée et maîtrisée.
/

Au-delà de la performance technologique, la performance écoresponsable et la conservation du patrimoine foncier et industriel

Space Time s’intègre, depuis sa création en 2019, dans une démarche proactive orientée économie circulaire, alors que l’industrie du bâtiment est encore hélas une des plus polluante au monde. En effet, Space Time peut identifier les matériaux, en établir un inventaire précis et les quantifier, tout ceci en vue de leur déconstruction et de leur recyclage. Aujourd’hui, l’utilisation de la technologie Space Time pour l’édification d’un nouveau bâtiment permet de :

  • superviser le chantier à distance, limiter la perte de temps en déplacements et en recherche de parking et réduire considérablement les émissions de CO2,
  • circonscrire les risques de malfaçons,
  • réduire ainsi les coûts de management du chantier jusqu’à 30 %,
  • fournir un « real as built », ce qui est unique à ce jour dans le secteur de la construction,
  • minimiser le risque de responsabilité professionnelle et faciliter les interventions du service après-vente,
  • conserver toutes les data de chaque étape de la construction,
  • pouvoir exploiter ces données, si besoin, tout au long de la vie du bâtiment, ce qui est précieux pour l’exploitant de l’immeuble,
  • « voyager » à tout moment dans l’espace-temps pour remonter les étapes de la vie d’un bâtiment, et ceci à partir de la seule consultation d’un smartphone ou d’une tablette, sans se déplacer en cas d’expertise ou de planification en vue de transformation
  • optimiser le processus de recyclage des matériaux de construction lors de la future démolition…

Mais elle est aussi très précieuse pour la transformation du patrimoine foncier historique industriel, dans la mesure où nous conservons ainsi pour l’éternité toutes les données du bâtiment avant sa transformation. Il sera ainsi possible de réaliser à tout instant une visite virtuelle de ce qui existait avant transformation. Grâce à cette digitalisation, il est aisé d’identifier toutes les structures existantes et d’optimiser ainsi toutes les modifications nécessaires à la construction d’un nouveau bâtiment intégrant des parties historiques au sein d’une réalisation moderne.

La Technologie Space Time au service de la réduction de la pénibilité des tâches et du développement de l’intelligence collective

L’utilisation des chiens-robots et des drones sur les chantiers pour scanner en 4 dimensions l’histoire du bâtiment permet de réduire considérablement la fatigue des géomètres et des ingénieurs qui n’ont plus besoin de se déplacer sur les chantiers pour installer des scanners, de les bouger d’un point à un autre et d’attendre que ces scanners exécutent leur travail. Ils peuvent se consacrer à leur cœur de métier, à savoir l’analyse et l’interprétation des données afin de garantir une construction visant l’excellence. Le fait de partager les données collectées entre plusieurs corps de métiers, facilite l’enrichissement des points de vue des uns et des autres et la rapidité de correction d’un éventuel problème relevé. À ce jour, tous les intervenants remontent des feedback très élogieux, et notamment les assureurs.

Au-delà du BIM, Space Time apporte une avancée considérable à l’industrie du bâtiment en lui faisant gravir plusieurs marches d’un seul coup sur l’échelle de l’écoresponsabilité et de la maîtrise de l’histoire des bâtiments.

Reportage Space Time
Extrait du NEOMAG#50
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
mardi 10 janvier 2023


Avec notre partenaire

NEOMAG
Architecture & construction
Publi-reportage
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires