Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Safe walking, cycling, wheeling, Inclusion, mobilité pour tous, Ville de Luxembourg et ses partenaires, Info-Handicap, les CFL, le Verkéiersverbond, Luxtram, le Fonds Kirchberg, Luxairport, Back to Sport, l’asbl Tricentenaire, Adapth, l’Association Nationale des Victimes de la Route, la Fondation Lëtzebuerger Blannevereenegung et l’asbl Chiens Guides d’Aveugles au Luxembourg
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

« Safe walking, cycling, wheeling – Inclusion et mobilité pour tous »

Mobilité

Publié le
vendredi 20 septembre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Ce jeudi 19 septembre 2019, la Ville de Luxembourg et ses partenaires, Info-Handicap, les CFL, le Verkéiersverbond, Luxtram, le Fonds Kirchberg, Luxairport, Back to Sport, l’asbl Tricentenaire, Adapth, l’Association Nationale des Victimes de la Route, la Fondation Lëtzebuerger Blannevereenegung et l’asbl Chiens Guides d’Aveugles au Luxembourg, ont invité à une journée de sensibilisation qui met l’accent sur les transports et les déplacements accessibles et sécurisés pour tous : « Safe walking, cycling, wheeling – Inclusion et mobilité pour tous ».

Le lancement officiel de la journée a eu lieu à 11.30 heures au pôle d’échange Pfaffenthal-Kirchberg en présence de M. Patrick Goldschmidt, échevin en charge de la mobilité et de l’intégration pour personnes à besoins spécifiques, et de Mme Fabienne Feller, coordinatrice en accessibilité chez Info-Handicap.

Afin de permettre au grand public de s’informer sur les différents aspects de la mobilité pour tous, plusieurs stands ont été installés sur la plateforme supérieure du funiculaire :

  • Stand de l’Association Nationale des Victimes de la Route
  • Stand de Back to Sport
  • Stand des CFL
  • Stand de l’asbl Chiens Guides d’Aveugles au Luxembourg
  • Stand de la Fondation Lëtzebuerger Blannevereenegung
  • Stand de l’Ile aux clowns
  • Stand d’Info-Handicap
  • Stand de Luxairport
  • Stand de Luxtram
  • Stand de la Maison de jeunes Amigo
  • Stand des Majorettes de Luxembourg
  • Stand de la Mobilitéitszentral
  • Stand du Service Intégration et besoins spécifiques de la Ville de Luxembourg.

Par ailleurs, tout au long de la journée (11.30 heures – 18 heures), le public a eu la possibilité d’effectuer un circuit balisé au Kirchberg en utilisant des moyens de transport parfois insolites, tels que des trykes, des joëlettes, des bécasines ou encore des tandems. Des fauteuils roulants étaient également disponibles pour effectuer le trajet.

En plus du circuit, de nombreuses animations étaient prévues : Majorettes de Luxembourg, Ile aux clowns, ateliers de grimage pour enfants, concert du groupe Flatbush.

Les services de la Ville de Luxembourg en faveur de la mobilité pour tous

Soucieuse de la promotion du « Design For All » et de la mobilité pour tous, la Ville de Luxembourg a élaboré de nombreuses mesures et mis en place des infrastructures pour garantir et optimiser le bien-être des personnes à besoins spécifiques, favoriser la participation de tous et faciliter le déplacement sécurisé pour tout un chacun.

  • Chemins adaptés, trottoirs et passages pour piétons

Lors de chaque nouveau projet et dans le cadre de réaménagements urbains, la Ville de Luxembourg porte une attention particulière aux chemins adaptés, c’est-à-dire des trajets sur lesquels les installations pour personnes malvoyantes sont installées de façon continue du départ jusqu’à l’arrivée. Récemment, une grande partie du quartier nord de Bonnevoie a été réaménagée de manière à faciliter les cheminements des personnes à besoins spécifiques sur le territoire de la Ville.

En ce qui concerne les trottoirs, ils sont en partie abaissés à l’approche des passages pour piétons, pour faciliter le passage en fauteuil roulant, avec des poussettes...

De nombreux aménagements particuliers sont également réalisés aux passages pour piétons proprement dits. Des bandes podotactiles – c’est-à-dire des surfaces présentant une texture sur le trottoir – permettent aux piétons atteints d’une déficience visuelle de reconnaître au toucher (par les pieds, au travers des chaussures, ou à la canne blanche) un passage pour piétons par exemple : celles-ci se composent notamment d’un champ d’attention, indiquant la présence et l’emplacement d’un passage pour piétons, d’un champ de direction, indiquant la direction pour traverser le passage et d’un champ de barrage, avertissant les personnes concernées d’un abaissement du trottoir et donc du début de la chaussée.

Pour les passages pour piétons ne disposant pas de feux de signalisation, un éclairage d’appoint est placé juste avant les passages pour piétons dans le sens de la circulation : il fait en sorte que les piétons soient bien visibles pour les automobilistes. Pour ce qui est des passages pour piétons avec feux de signalisation, des boutons-poussoirs pour personnes malvoyantes ou aveugles sont mis en place suivant les besoins communiqués par les personnes concernées. Des signaux soit vibratoires, soit combinés (vibratoires et sonores) annoncent ensuite que la phase verte est accordée.

À noter que les itinéraires entre les quartiers (Limpertsberg – centre-ville, Kirchberg – centre-ville, centre-ville – Gare, Gare – Bonnevoie) sont équipés de dispositifs assurant un cheminement sécurisé sur tout le trajet.

Le long du tracé du tram, les boutons-poussoirs sont équipés d’un côté d’un petit plan tactile indiquant la configuration de la chaussée à traverser avec indication des voies de circulation automobile, des voies de tram, des pistes cyclables, des îlots, etc.

  • Autobus et Call-a-Bus
    Tous les autobus de la Ville de Luxembourg disposent dans la partie avant d’emplacements spécifiques pour les personnes à mobilité réduite, les femmes enceintes et les personnes âgées. Les véhicules disposent également d’au moins une plate-forme centrale pour y placer un fauteuil roulant ou une poussette. L’ensemble de la flotte est composé de bus à plancher bas qui sont tous équipés d’une rampe permettant aux personnes en chaise roulante d’accéder aux lignes régulières.

Dans les autobus, l’annonce des arrêts se fait de façon visuelle (écrans) pour personnes malentendantes et de façon sonore pour personnes malvoyantes, personnes déficientes cognitives et personnes à mobilité réduite. Les boutons de demande d’arrêt sont d’ailleurs placés de manière à être accessibles de toutes les places assises dans le bus et certains boutons de demande d’arrêt disposent également d’une inscription en braille.

Pour garantir une plus grande flexibilité aux citoyens et notamment aux personnes à mobilité réduite, la Ville de Luxembourg a mis en place le système du Call-a-Bus, un bus à la demande qui conduit les personnes à la destination de leur choix indépendamment des arrêts, des horaires et des lignes de bus. Ce service connu dans le temps sous le nom de « Rollibus » et destiné aux personnes à mobilité réduite, a été intégré dans l’offre proposée par Call-a-Bus : ainsi, la plupart des bus sur demande sont équipés d’un dispositif permettant l’accès en chaise roulante et d’un système de ceintures pour fixer les chaises roulantes.

Par ailleurs, l’ensemble des conducteurs et conductrices de bus de la Ville de Luxembourg ont bénéficié d’une formation donnée par Info-Handicap en collaboration avec ses services et associations membres pour une meilleure prise en compte des besoins des personnes dans différentes situations de handicap.

  • Arrêts de bus, aubettes et iBeacons

Concernant les arrêts de bus, un repérage tracé au sol détermine l’emplacement du milieu de la porte avant du bus et facilite ainsi aux personnes aveugles ou malvoyantes la montée dans le véhicule. Selon besoin, les chauffeurs peuvent activer le système d’agenouillement du bus, c’est-à-dire de l’incliner du côté du trottoir, permettant une montée ou une descente plus aisée pour les personnes à mobilité réduite.

Concernant les quelque 300 arrêts d’autobus sur le territoire de la capitale équipés d’aubettes, un soin particulier a été porté à ce que les informations affichées puissent être consultées de jour comme de nuit par tous.

Par ailleurs, plus de 200 arrêts de bus dans la capitale sont équipés d’émetteurs Bluetooth appelés « iBeacons ». Ceux-ci permettent d’informer par notifications push les clients des transports publics du départ imminent de leur bus favori lorsqu’ils l’attendent à l’arrêt : cette technologie facilite l’utilisation des transports en commun notamment aux heures de pointe et plus particulièrement pour les personnes à besoins spécifiques. Disponible depuis septembre 2017 pour iPhone, le système est également disponible pour Android depuis janvier 2018.

  • Emplacements réservés pour personnes à mobilité réduite

Quelque 300 emplacements de stationnement en ville sont réservés aux personnes à besoins spécifiques qui disposent de la carte de stationnement pour personnes en situation de handicap. Ils sont signalés au moyen d’un panneau additionnel reproduisant le symbole du fauteuil roulant, complété par un marquage horizontal correspondant.

  • Accessibilité à l’occasion d’événements spécifiques

À l’occasion d’événements grand public, tels que l’Octave ou la Schueberfouer, la Ville de Luxembourg veille également à une bonne accessibilité de tout un chacun.

Ainsi, la Ville fait contrôler l’accessibilité des sites pour les personnes à mobilité réduite par l’association Info-Handicap, en vue d’une meilleure information des personnes concernées et de la mise à jour du label « EureWelcome » pour sites culturels et touristiques temporaires, label attribué par le ministère des Classes moyennes et du Tourisme.

Par ailleurs, des transports spécifiques, tels que le « Fouer-Call-Bus » pour personnes à besoins spécifiques sont mis en place.

Enfin, des emplacements supplémentaires réservés aux personnes à mobilité réduite sont aménagés pour toute la durée des manifestations : ces emplacements sont situés dans la mesure du possible à proximité immédiate des sites, facilitant les déplacements aux personnes concernées.

La Ville est aussi régulièrement conseillée par l’Adapth concernant les aménagements « Design For All ».

  • Le Service Intégration et besoins spécifiques : un lieu de contact pour les personnes et associations concernées

Le Service Intégration et besoins spécifiques est un lieu de contact pour les personnes et les associations concernées. La philosophie de travail est d’impliquer les personnes et associations concernées ainsi que l’ensemble des services de la Ville de Luxembourg dans la réalisation de projets, pour continuellement améliorer les services offerts à l’ensemble des citoyens en vue de devenir d’une « Ville pour tous ».
En plus des actions de sensibilisation, d’autres actions et services sont proposés :

  • groupes de travail et de réflexion dans le cadre du comité participatif
  • espaces pour personnes à besoins spécifiques lors des activités festives et manifestations
  • accessibilité des actions proposées par la Ville
  • aménagements divers « Design For All »
  • cours de langue des signes allemande
  • aide et soutien pour la recherche de solutions adaptées.

Adresse de contact :
Service Intégration et besoins spécifiques
42, place Guillaume II, L-2090 Luxembourg
Madeleine Kayser, chef de service
Tel : 4796-4215
Courriel : makayser@vdl.lu

Les services des CFL en faveur des personnes à mobilité réduite et des personnes malvoyantes

Dans le cadre du concept européen « Design For All », les CFL montrent clairement leur volonté d’offrir des services dont peut bénéficier une large diversité d’utilisateurs, dont les personnes en situation de handicap. Ainsi, les CFL veillent à respecter au même titre les besoins spécifiques, par exemple, des personnes à mobilité réduite lors de la construction et de la modernisation des gares et arrêts du réseau ferré luxembourgeois. Lors de l’évènement « Safe walking, cycling and wheeling – Inclusion et mobilité pour tous », les CFL ont présenté leurs projets pour rendre le transport accessible pour tous. En effet, les CFL investissent constamment dans le développement des infrastructures afin d’adapter les gares, les arrêts et le matériel roulant aux besoins d’une large diversité d’utilisateurs. Les CFL se rencontrent régulièrement avec les organismes et structures qui s’occupent des droits des personnes à mobilité réduite et qui veillent au maintien des réglementations et prescriptions à observer au respect des personnes à mobilité réduite. Les organisations concernées sont « Info-Handicap », Centre national d’information et de rencontre du handicap et « Adapth », Centre de compétence national pour l’accessibilité des bâtiments. Au niveau international, les CFL se concertent régulièrement dans un groupe de travail « Passage » issu de l’UIC (Union Internationale des Chemins de fer). Voici un aperçu des améliorations importantes réalisées afin de rendre le voyage accessible pour tous.

1/ La demande d’assistance en Service National et International

Les personnes nécessitant de l’assistance sont priées d’annoncer leur intention de voyager au moins une heure à l’avance pour les trajets nationaux. Pour des raisons d’accords entre les CFL et les réseaux ferroviaires étrangers, un délai de préannonce de 48 heures est prévu pour les demandes d’assistance aux gares étrangères par l’intermédiaire d’un « Assistance Booking Tool » (programme informatisé pour effectuer les demandes auprès des gares étrangères). Des bornes « SOS » sont installées sur les quais rénovés pour des demandes d’assistance dans des cas urgents et des demandes d’assistance à très court terme. Le personnel du « Service Gare » assiste les personnes sur les arrêts/gares après demande au préalable. Les demandes d’assistance en Service National et International sont à adresser par téléphone : +352 4990 3737 ou téléfax :+352 4990 3489 ou e-mail : video-surveillance.zoc@cfl.lu

2/ La prise en charge

  • Le personnel du « Service Gare » assure l’assistance dans les grandes gares.
  • Le personnel d’accompagnement des trains assure l’assistance dans les trains et à un arrêt ou une gare sans personnel.

Le personnel CFL, en contact avec les clients, bénéficie d’une formation offerte par Info-Handicap pour mieux gérer le contact avec des personnes à mobilité réduite.

3/ Le matériel

Automotrice Série Z2000

Accessible par rampes mobiles et assistance de personnel. Non recommandée pour le transport de personnes à mobi¬lité réduite (personnes en chaise roulante). Le remplacement des automotrices Série Z2000 se fait au fur et à mesure de la réception des 34 nouvelles automotrices à deux niveaux.

Automotrice Série 2200 – TER2NG

Accessible par rampes intégrées et manipulation manuelle par le personnel d’accompagnement des trains. Toilettes accessibles en chaise roulante et emplacement prévu pour chaises roulantes.
Voitures DOSTO – Bombardier/voiture pilote
Accessible par rampes intégrées et manipulation électrique par le personnel d’accompagnement des trains. Toilettes accessibles en chaise roulante et emplacement prévu pour chaises roulantes.

Automotrice Série 2300 STADLER – KISS

Accessible par rampes intégrées et manipulation manuelle par le personnel d’accompagnement des trains. Toilettes accessibles en chaise roulante et emplacement prévu pour chaises roulantes.
Trois rampes mobiles « Steppless » de la marque Guldmann sont utilisées par le « Service Gare » pour aider les per¬sonnes en chaise roulante à accéder au matériel roulant ne disposant pas d’une rampe intégrée.

4/ L’orientation dans les gares/arrêts

  • La clientèle des CFL est orientée en général par l’intermédiaire de pictogrammes et d’annonces acoustiques.
  • Les personnes malvoyantes sont orientées par des lignes de guidage podotactile vers les entrées, les quais, les escaliers, les ascenseurs et des stèles avec annonces acoustiques.
  • Les personnes en chaise roulante sont orientées à l’aide des pictogrammes indiquant les accès aux rampes, ascenseurs et les emplacements parking réservés pour personnes en chaise roulante.

5/ Les distributeurs automatiques de billets de transport

Les clients peuvent se procurer un titre de transport dans les centres d’accueil et de ventes, auprès d’un distributeur automatique de billets, via SMS ou via l’application CFL mobile. Les distributeurs automatiques de billets de transport sont tous signalisés par des lignes de guidage podotactile.

6/ Le parking

Toutes les gares et arrêts disposent d’emplacements de parking pour personnes à mobilité réduite. Détermination du nombre des emplacements de parking pour personnes à mobilité réduite :

  • 5% des emplacements de parking disponibles, plus 1 emplacement supplémentaire pour chaque tranche de 50 places.

7/ Le label « EureWelcome » attribué par le ministère de l’Économie

Actuellement, 19 gares et arrêts du réseau ferré luxembourgeois disposent du label « EureWelcome » et correspondent donc au concept « Design pour Tous ». Ce concept répond à la volonté d’offrir des services d’accessibilité conviviale et complète dont peut bénéficier une grande diversité d’utilisateurs. Liste des gares et arrêts du réseau ferré luxembourgeois disposant du label « EureWelcome » : Bascharage, Belval-Lycée, Belval-Université, Cents-Hamm, Dippach-Reckange, Dommeldange, Dudelange-Usines, Dudelange-Ville, Howald, Lamadelaine, Leudelange, Luxembourg, Mersch, Noertzange, Oberkorn, Pétange, Pfaffenthal-Kirchberg, Sandweiler-Contern et Schouweiler.

8/ Le projet « information voyageurs visuelle et acoustique automatisée – AURIS »
Ce projet améliore fortement l’information des clients dans les gares. Le projet-pilote est en place depuis le premier semestre 2017 sur les arrêts / gares de Rodange, Lamadelaine, Pétange, Bascharage-Sanem, Schouweiler, Dippach-Reckange, Niederkorn, Differdange, Oberkorn, Belval-Lycée et Belval-Université. Le déploiement du système AURIS sur tout le réseau est en cours et se terminera en 2019.

Un tram pour tous
Une attention particulière portée à l’accessibilité

Le réseau de tramway a été conçu de façon à intégrer les aménagements qui facilitent les déplacements de tous et en étroite coopération avec l’Adapth, qui est, depuis 2014, associée à la conception du projet du tram notamment en termes d’accessibilité.

Au droit des passages piétons, les trottoirs sont abaissés et élargis et les cheminements sont directs et sans obstacle. Les quais de station sont équipés de rampes d’accès aux extrémités et de bandes podotactiles partout où il existe un éventuel risque. Pour tous, les informations diffusées en station sont accessibles via smartphone.

Les usagers ont accès à des services de communication performants, avec des afficheurs extérieurs latéraux et frontaux, des afficheurs intérieurs et des dispositifs d’annonces sonores.

Les rames de tramway sont équipées de 8 grandes portes doubles de chaque côté. Sans aucune marche entre le quai et la rame, elles offrent une accessibilité de grande qualité à tous les utilisateurs. L’espace entre le quai et la rame est minimal (moins de 3 cm). Avec une largeur de 2,65 mètres, l’espace intérieur climatisé et lumineux permet un voyage dans de bonnes conditions. Chaque rame dispose de 10 places assises réservées aux personnes à mobilité réduite, toutes situées à proximité des portes et deux emplacements réservés aux personnes en fauteuil roulant. Une barre horizontale leur permet de se mouvoir de façon autonome. L’espace intérieur est conçu pour accueillir jusqu’à une douzaine de personnes en fauteuil roulant.

Les barres de maintien dans les rames ont été conçues pour tenir compte des besoins et des exigences de sécurité et la nécessité d’avoir assez de points de maintien. Dans les deux modules situés aux extrémités du tram, la barre de préhension, avec une hauteur de 1m10, est spécifiquement adaptée aux personnes à déficience visuelle.

Chaque rame intègre également un système de vidéoprotection et un défibrillateur semi-automatique.

Info-Handicap : Amélioration de la mobilité, plus qu’un concept : une nécessité pour tous !

Info-Handicap s’engage depuis sa création, en 1993, pour que les transports et les espaces de vie soient accessibles pour les personnes dans toutes les situations de handicap (moteurs, visuels, auditifs, de la communication, cognitifs et psychiques). En effet, dès qu’il s’agit d’améliorer la mobilité en général, la prise en compte des personnes à mobilité réduite est indispensable et il est primordial d’impliquer les personnes concernées.

Prochains rendez-vous dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité

  • Tours multimodaux guidés gratuits dans différents quartiers de la capitale, assurés par le Luxembourg City Tourist Office

o Samedi 21.9.2019 à 11h00 (LU/EN) et 16h00 (LU/FR) : Kirchberg : son art, son architecture. Ce tour multimodal (funiculaire, bus, tram, à pied) permettra de découvrir un quartier en transformation permanente et ses joyaux artistiques et architecturaux. Départ : Gare CFL-Kirchberg (niveau des quais). Durée : 2 heures. Max. 20 participants/tour. Inscription obligatoire par mail : touristinfo@lcto.lu

o Dimanche 22.9.2019 à 11h00 (LU/EN) et 16h00 (LU/FR) : Pfaffenthal : une expérience multimodale. Ce tour permettra de découvrir des vues panoramiques de Luxembourg-ville en empruntant l’ascenseur Pfaffenthal–Ville Haute, le City Shuttle et le funiculaire Pfaffenthal-Kirchberg. Départ : plateforme supérieure de l’ascenseur (parc Pescatore). Durée : 2 heures. Max. 11 personnes/tour. Inscription obligatoire par mail : touristinfo@lcto.lu

/

Communiqué de la ville de Luxembourg

Publié le
vendredi 20 septembre 2019


Mobilité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires