Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
lux-Airport, François Bausch, François Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, René Steinhaus, Richard Forson, Cargolux Airlines International, Norsk e-Fuel, investissement de lux-Airport, production de carburant d’aviation durable basé sur l’énergie renouvelable
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Quand les avions voleront au vert...

Mobilité

Publié le
jeudi 31 mars 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

lux-Airport investit dans la production de carburant d’aviation durable basé sur l’énergie renouvelable en acquérant une partie de la société Norsk e-Fuel

François Bausch, Vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité et des Travaux publics, avec René Steinhaus, président-directeur général de lux-Airport, Richard Forson, président-directeur général de Cargolux Airlines International, et Carl Berninghausen, président du conseil d’administration de Norsk e-Fuel, ont présenté en date du 29 mars 2022, le projet d’investissement de lux-Airport dans la production de carburant d’aviation durable basé sur l’énergie renouvelable en acquérant une partie de la société Norsk e-Fuel.
/
Après avoir obtenu la certification « neutralité » (niveau 3+) du programme Airport Carbon Accreditation de l’ACI, lux-Airport intensifie son engagement environnemental en investissant dans la production de fuel synthétique ou e-Fuels, élément important du carburant aviation durable (SAF), et ce afin de respecter les directives « Fit for 55 » de la Commission européenne.

Norsk e-Fuel (NEF) est une société leader dans le développement de la production d’e-Fuel grâce à ses partenaires industriels ou experts en technologie et ses brevets innovants.

Norsk e-Fuel (NEF) est parfaitement positionnée pour développer et réaliser la production de fuel synthétique grâce à la technologie de Power to Liquid (PtL) à l’échelle de l’aviation. Ce SAF permettra de réduire significativement les émissions de CO2 liées au secteur de l’aviation.

En investissant dans ce projet, lux-Airport rejoint les partenaires Sunfire, Climeworks, Valinor et Paul Wurth dans le pilotage de la production de carburant de synthèse. Ce carburant renouvelable permet de réduire les émissions sur l’ensemble du cycle de vie jusqu’à 99% par rapport aux carburants classiques. De plus, sa production n’entre pas en concurrence avec la sécurité alimentaire par rapport à l’utilisation des terres agricoles.

Rejoignant la proposition « Fit for 55 » de la Commission européenne qui a pour objectif de réduire les émissions de CO2 de 55% d’ici 2030, lux-Airport focalise ses investissements dans des projets soutenant cette initiative. L’objectif de la Commission européenne pour l’industrie de l’aviation est de remplacer les combustibles fossiles utilisés dans l’Union européenne par un quota de 63% de SAF en 2050. Ce pourcentage comprend une part de 28% de carburants de synthèse (carburants renouvelables d’origine non biologique).

En 2030, tous les aéroports de l’UE accueillant plus d’un million de passagers ou 100.000 tonnes de fret seront obligés d’utiliser dans leur consommation totale de carburant au moins 5% de SAF, dont une part de 0,7% composée par des carburants de synthèse.

La première unité de production de Norsk e-Fuel est prévue à Mosjøen en Norvège, site qui fournit les quantités d’énergie renouvelable et les infrastructures nécessaires.

Le début de la production est prévu pour 2024. lux-Airport valorise ainsi le développement de la production de carburant d’aviation durable (SAF) à partir d’électricité renouvelable, de CO2 capté dans l’air et d’eau.

lux-Airport, par sa participation dans Norsk e-Fuel, s’engage ainsi fortement en faveur de la réalisation des objectifs de neutralité carbone du secteur de l’aviation.
/
Contribuer à l’objectif « Fit for 55 » de l’UE est l’un des éléments phares des initiatives en faveur de l’environnement portées par lux-Airport. La certification obtenue par l’aéroport dans le cadre du programme ACI Airport Carbon Accreditation en mars 2022 prouve les résultats des activités conjointes des principales organisations de l’aéroport. Des projets tels que l’utilisation de l’électricité renouvelable et l’investissement dans un éclairage LED, l’optimisation de l’utilisation des ressources énergétiques, la réduction de la consommation d’eau, ou encore la récupération de l’eau de déverglaçage des avions permettent de réduire les impacts environnementaux des activités de l’aéroport. La mise en œuvre d’espaces verts en faveur de la biodiversité, l’utilisation de véhicules électriques, le renforcement du tri et du recyclage des déchets sont des exemples probants de projets qui contribuent à une exploitation de l’aéroport plus respectueuse de l’environnement.

Communiqué par le ministère de la Mobilité et des Travaux publics et lux-Airport

Photo MMTP : Tom Weisgerber, ministère de la Mobilité et des Travaux publics et président au lux-Airport ; François Bausch, Vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité et des Travaux publics
Photo : lux-Airport/médiathèque nationale

Publié le
jeudi 31 mars 2022


Mobilité
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires