Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Producteurs de céréales bio : de quoi se réjouir !
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Producteurs de céréales bio : de quoi se réjouir !

Alimentation & Restauration

Publié le
vendredi 19 juin 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un an après son coup d’envoi, la nouvelle coopération en faveur de la filière céréales dresse un premier bilan positif.

Depuis la fondation de la coopérative BIOG il y plus de 30 ans, la formation des filières s’étendant du producteur jusqu’au consommateur - en d’autres mots : de la fourche à la fourchette - a toujours été l’un des soucis principaux de la coopérative et des sociétés qui en sont issues. Au cœur des préoccupations, il y avait - et c’est toujours le cas - des prix aux producteurs équitables.

Récemment, même la Commission européenne a, lors de la formulation de sa nouvelle campagne « Green Deal », placé son programme de soutien à l’agriculture sous la devise « Fork4Food ». Voilà une belle confirmation du principe directeur que la BIOG et les sociétés du groupe OIKOPOLIS ont cultivé pendant plus de trois décennies, et de la justesse de leur approche

Un nouveau label

Dans la même optique, le groupe Cactus a lancé une initiative dont le but est de promouvoir l’agriculture biologique sur le terrain régional de manière tout à fait concrète. Pour ce faire, une collaboration avec les producteurs des céréales bio au sein de BIOG et l’atelier de « Pains & Traditions » a vu le jour au printemps 2019.

Le projet vise à soutenir notamment la filière de la culture biologique des céréales, leur mouture en farine et leur transformation en pains artisanaux – le tout dans un contexte régional et moyennant une gamme de cinq pains, fabriqués selon les principes du « slow baking » dans les ateliers Pains & Tradition et commercialisés dans les supermarchés Cactus sous le label « Zesumme fir eis Bio-Baueren ». La BIOG quant à elle, s’occupe de rassembler les céréales bio utilisées pour ces pains, de les entreposer, ainsi que du transport au moulin.

Un an après le lancement du projet, les trois partenaires engagés ont pu dresser un bilan assez positif : 286.914 kg de céréales biologiques, provenant majoritairement de fermes luxembourgeoises, ont été transformés pour offrir au client un pain local et responsable.

D’autre part, le projet bénéficie aussi aux 24 céréaliers bio de la région qui, avec leur travail, contribuent à conserver les ressources naturelles tout en répondant aux besoins des gens pour des denrées alimentaires non traitées.

Effet secondaire : de l’appui à la recherche pratique

En outre, les trois partenaires du projet vont plus loin et soutiennent, par apport financier, un projet durable qui offre de nouvelles perspectives aux agriculteurs partenaires. Ainsi, un chèque d’une valeur de 15 000 euros a été remis à l’ IBLA pour la réalisation du projet « Zesumme fuersche fir eng nohaltesch Bio-Liewensmëttelproduktioun » qui est étroitement lié à l’outil « SMART - Sustainability Monitoring and Assessment RouTine ».

D’après Stéphanie Zimmer, directrice de l’IBLA, ce projet « aide les agriculteurs biologiques à se positionner de manière optimale pour l’avenir afin de pérenniser leur activité ».

Publié le
vendredi 19 juin 2020


Article de notre partenaire

NATURATA s.à.r.l
Alimentation & Restauration
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Alimentation & Restauration


Nos partenaires Alimentation & Restauration

Nos partenaires