Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Préparer la commercialisation des nanomatériaux biosourcés
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Préparer la commercialisation des nanomatériaux biosourcés

Recherche & Eco-Innovation

Publié le
mardi 10 janvier 2023 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un appel ouvert lancé dans le cadre d’un projet soutenu par l’UE offre aux PME et à d’autres sociétés la possibilité de commercialiser leurs technologies et solutions biosourcées.

La société espagnole de technologie plastique AIMPLAS a annoncé que sa ligne pilote d’extrusion réactive est prête à produire des nanomatériaux biosourcés pour des solutions d’emballage agricole et alimentaire. La ligne pilote fait partie du projet BIOMAC, financé par l’UE, dont l’écosystème de banc d’essai d’innovation ouverte (OITB pour « open innovation test bed ») offre la possibilité de faire évoluer les technologies et les solutions utilisant des matériaux biologiques nanométriques et de les préparer pour des applications commerciales. Après deux ans de développement, BIOMAC met désormais ses services à la disposition des PME européennes et des autres acteurs du secteur des bio-nanomatériaux.

L’écosystème OITB offre des services technologiques et axés sur le marché couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur par le biais de quatre pôles. Le pôle des usines pilotes est composé de 17 lignes pilotes développées par BIOMAC pour la mise à l’échelle des technologies biosourcées. AIMPLAS, partenaire du projet, exploite la 11e ligne pilote, qui est une ligne d’extrusion réactive pour la polymérisation de l’acide polylactique (PLA) et de ses copolymères et la production de nanocomposites à base de PLA.

Au pôle de l’usine pilote s’ajoutent le pôle de validation, le pôle d’évaluation de la chaîne de valeur et le pôle de mise sur le marché. Le pôle de validation propose des services de contrôle de la qualité et de caractérisation, d’évaluation de la normalisation, de validation et de modélisation des processus. Le pôle de la chaîne de valeur se concentre sur l’évaluation de la durabilité, la fluidité de la gestion de l’approvisionnement et l’adhésion aux principes de l’économie circulaire. Enfin, les services du pôle de mise sur le marché traitent des questions commerciales, juridiques et de traitement des données concernant les différentes technologies grâce à des services de gestion des données et de l’innovation, de santé et de sécurité, et d’analyse de la réglementation.

La 11e ligne

Comme le mentionne le blog du projet, la ligne pilote AIMPLAS est utilisée dans deux différents scénarios de test dans le cadre du projet BIOMAC. Pour le secteur agricole, elle développe des mélanges maîtres à base de PLA contenant des nanoparticules pour les applications de paillage, ainsi que des copolymères de PLA pour des applications de moulage par injection. Dans le domaine des solutions d’emballage alimentaire, elle est utilisée pour développer des formulations de nanocomposites PLA destinées à des applications de films soufflés.

Des opportunités pour les sociétés spécialisées dans les bio-nanomatériaux

Après avoir validé ses lignes pilotes par le biais de cinq cas de test internes dans les domaines de l’automobile, de l’agriculture, de l’emballage alimentaire, de la construction et de l’électronique imprimée, le projet a lancé un appel ouvert à des manifestations d’intérêt. Lancé le 15 décembre 2022, l’appel ouvert s’adresse aux PME, start-ups, entreprises de recherche et de technologie, et mid-caps (sociétés à moyenne capitalisation) souhaitant développer gratuitement leurs projets de bio-nanomatériaux au sein de l’écosystème OITB de BIOMAC. L’objectif est de sélectionner cinq cas de test supplémentaires (par exemple, textiles, médicaux-biomédicaux, ingénierie tissulaire, articles à usage unique) utilisant des bio-nanomatériaux.

Les propositions de cas de test doivent être soumises pour évaluation préliminaire avant le 30 avril 2023. La date limite de dépôt des candidatures a toutefois été fixée au 15 juin 2023. Les cas de test sélectionnés seront mis en œuvre entre septembre 2023 et décembre 2024. La présentation en ligne de l’appel ouvert du projet BIOMAC (European Sustainable BIObased nanoMAterials Community (BIOMAC)) est disponible ici.

Pour plus d’informations, veuillez consulter : site web du projet BIOMAC
Article CORDIS
Source photo : © CrazyCloud/stock.adobe.com

Publié le
mardi 10 janvier 2023


Recherche & Eco-Innovation
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation


Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation

Nos partenaires