Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Polygone
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Polygone : Des solutions modulaires

Architecture & construction

Publié le
mardi 20 février 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Entretien avec Daniel Gonçalves, directeur du département bâtiments modulaires et focus sur le PolyGuard avec Marta Dos Santos, responsable de compte pour l’industrie et le tertiaire

/

Entretien avec Daniel Gonçalves, directeur du département bâtiments modulaires

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?
Daniel Gonçalves : Je fais partie de Polygone depuis 2000. J’ai pris la responsabilité du département « achats » en 2003, parallèlement à la direction du service informatique. J’ai intégré le comité de direction de Polygone en 2010.

En 2017, une réorganisation interne m’a permis de relever un nouveau challenge en devenant directeur du département bâtiments modulaires.

En quoi votre expérience au sein du service « achats » vous aide-t-elle dans ce nouveau challenge ?
Daniel Gonçalves : Acheter un bâtiment modulaire demande une parfaite connaissance technique du produit, connaissance que j’ai acquise au cours de toutes ces années lors des passations et suivi de commandes de tous nos modules. J’ai par ailleurs contribué à instaurer au fur et à mesure des années une relation de confiance mutuelle entre Polygone et nos fournisseurs de modules.

/Cette relation de confiance, qui fait partie intégrante de l’esprit Polygone, existe également en interne avec les équipes. Tous ces éléments devraient me permettre de donner une nouvelle impulsion au développement de notre département modulaire.

Quelle impulsion comptez-vous donner à votre département ?
Daniel Gonçalves : Je compte agir sur 3 axes : l’humain, les process et le produit. Commençons par le plus important, le facteur humain. En interne, notre objectif est de renforcer la cohésion de nos équipes. En externe, il s’agit de continuer à satisfaire les clients par la qualité de notre service, notre réactivité et notre flexibilité.

/Au niveau des process, notre objectif est d’intégrer une démarche d’amélioration continue qui nous permettra de gagner en productivité.

Enfin, en ce qui concerne le produit, nous devons rester attentifs aux besoins de nos clients afin de proposer des solutions et innovations qui s’adaptent aux attentes du marché.

Comment le marché du module évolue-t-il ?
Daniel Gonçalves : Le marché évolue vers toujours plus de qualité et de modularité. Autrefois réservé au chantier, le module est monté en gamme jusqu’à devenir un moyen rapide, efficace, écologique et fiable pour aménager des espaces de vie.

/Pourriez-vous nous donner l’un ou l’autre exemple concret d’une solution modulaire ?
Daniel Gonçalves : Le module permet toutes les libertés. Nous réalisons ainsi régulièrement des bureaux en modules à destination d’ateliers ou d’industries. Ces bureaux peuvent recevoir toutes sortes de finitions et d’options sur-mesure, parmi lesquelles de grandes baies vitrées ou un pré câblage informatique complet.

S’ils permettent la mobilité, les solutions modulaires peuvent aussi être fixes.

/

Nous avons ainsi construit une extension de 350 m2 de surface bureau. Cette extension a été entièrement réalisée avec des modules PolyPremium de finition supérieure mêlant baies vitrées, parquets, et belles hauteurs sous plafond. Tout a été réalisé sur-mesure. La commande a été passée fin juillet et le client a emménagé en janvier dans des bureaux qui n’ont rien à envier au niveau du confort aux meilleurs bâtiments traditionnels.

Combien de temps faut-il compter en moyenne pour construire un bâtiment modulaire ?
Daniel Gonçalves :
Il faut compter 6 à 8 semaines entre la commande et la livraison. Le temps de montage dépend de l’envergure du projet et de sa complexité.

Combien de types de modules commercialisez-vous ?
Daniel Gonçalves :
Nous commercialisons une vaste palette de modules, voici les principaux :

  • PolyClassique : essentiellement utilisé dans le secteur du bâtiment. Dans cette gamme nous proposons aussi des sanitaires, douches, réfectoires, vestiaires etc.
  • PolyGuard : destiné aux postes de gardes, postes d’accès, etc.
  • PolyCube : module de 3 m x 2 m, la solution en bâtiments modulaires pour les espaces réduits.
  • PolyPremium et ses finitions haut de gamme 100 % personnalisables. La gamme Polypremium est particulièrement prisée par l’industrie, le secteur tertiaire, ainsi que pour la construction d’écoles et de crèches.
  • Et enfin le module sur-mesure qui permet toute flexibilité au niveau des finitions et des options du bâtiment.

Y a-t-il beaucoup de crèches construites avec des modules ?
Daniel Gonçalves :
La construction modulaire offre la rapidité et la souplesse nécessaire à l’adaptation à des normes qui ne cessent d’évoluer, ce qui explique que de plus en plus de crèches sont construites avec des modules.

Quelques mots pour conclure ?
Daniel Gonçalves :
À un moment où les terrains sont de plus en plus rares et chers, le module offre une solution qualitative, rapide, écologique et flexible pour la création d’espaces de travail voire d’espaces de vie. Au niveau écologique, non seulement les bâtiments modulaires sont bien isolés, mais ils sont entièrement démontables et réutilisables, tendant ainsi vers le zéro déchet et s’inscrivant dans une démarche d’économie circulaire.

Focus sur le PolyGuard avec Marta Dos Santos

Responsable de compte pour l’industrie et le tertiaire, Marta Dos Santos nous présente PolyGuard, un nouveau module de gardiennage alliant sécurité et confort.

/Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?
Marta Dos Santos :
J’ai intégré le département « production » de Polygone en 2012 en tant que gestionnaire administrative. En 2016, j’ai été nommée assistante commerciale. Aujourd’hui j’exerce la fonction de responsable de compte pour l’industrie et le tertiaire.

Qu’est-ce que le PolyGuard ?
Marta Dos Santos :
Le PolyGuard est une guérite d’une conception totalement modulaire, isolée et chauffée qui permet de protéger le personnel de garde contre les intempéries et d’assurer le contrôle d’accès des sites. Ses dimensions réduites lui permettent d’être posé aux endroits stratégiques de surveillance.

Le PolyGuard abrite confortablement le gardien qui dispose d’une visibilité à 360 degrés grâce à des fenêtres coulissantes et une porte avec hublot. Il dispose d’un chauffage, de prises RJ45 ainsi que d’une tablette pour écrire ou poser un ordinateur portable.

/À qui les PolyGuards sont-ils destinés ?
Marta Dos Santos :
Les PolyGuards installés par Polygone sont destinés à la sécurité d’accès aux chantiers, sites industriels, manifestations, événements, sans oublier le gardiennage de sites sensibles.

Le PolyGuard peut-il être personnalisé ?
Marta Dos Santos :
Comme toutes les solutions modulaires proposées par Polygone, le PolyGuard a été conçu de manière à proposer un large panel d’options, telles que : barreaux aux fenêtres, fermeture à trois points, détecteurs de mouvement, équipement de secours, défibrillateur, etc. Cela permet ainsi de répondre de manière adéquate aux divers besoins de nos clients.

Communiqué par Polygone

Publié le
mardi 20 février 2018


Article de notre partenaire

Polygone
Architecture & construction
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires