Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Ville de Luxembourg, mobilité douce, transport, déplacement, vélo, deux roues, cycliste, sécurité, aménagement
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Les cyclistes toujours mieux protégés

Mobilité

Publié le
mardi 14 septembre 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La Ville de Luxembourg continue ses engagements en faveur de la mobilité douce. En effet, des pistes cyclables ont été sécurisées dans le centre-ville, pour le plus grand bonheur des usagers de deux roues.

À l’issue de la mise en place temporaire d’une voie cyclable élargie à l’avenue Marie-Thérèse, la Ville a opté pour un rehaussement définitif de la voie cyclable par rapport à la chaussée à l’intersection entre la route d’Esch et l’avenue Marie-Thérèse.

Ce nouvel aménagement, offrant une séparation matérielle par rapport au trafic motorisé, permet désormais aux cyclistes de se déplacer en toute sécurité et en site propre de la route d’Esch en direction du le centre-ville en empruntant l’avenue Marie-Thérèse.

/ / Grâce à cet aménagement définitif, la Ville vise à promouvoir durablement la mobilité douce en optimisant continuellement les infrastructures cyclables au cœur de la capitale.

Boucles de détection

Plusieurs feux de signalisation sont désormais équipés de boucles de détection, permettant ainsi aux vélos d’être repérés et de réduire l’attente aux feux rouges.

Ces boucles d’induction magnétiques ont été installées dans des rainures rectangulaires, préalablement fraisées dans l’asphalte. Ces encoches accueillent les câbles de détection que l’on désigne également comme étant des boucles conductrices et qui sont reliées au régulateur de trafic qui commande les feux de signalisation pour bicyclette. Les rainures sont refermées à l’issue de l’installation des boucles.

/ / Les boucles d’induction ainsi insérées dans la chaussée fonctionnent grâce au champ magnétique produit par l’électricité qui traverse les câbles. Lorsque l’électricité flue dans les câbles, un champ magnétique se produit. La bicyclette, composée en partie par du métal, influence le champ magnétique de la boucle d’induction au passage. Cette influence est détectée par le régulateur du trafic qui émet une demande de phase verte du feu de signalisation.

Nous vous invitons à parcourir notre #DossierduMois, spécial Mobilité, afin de découvrir d’autres innovations

Sébastien Yernaux
Photos : ©Ville de Luxembourg

Publié le
mardi 14 septembre 2021


Mobilité
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires