Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le tram rapide vers le Sud prend vie
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le tram rapide vers le Sud prend vie

Mobilité

Publié le
vendredi 23 octobre 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Un corridor multimodal et un tram rapide reliant Luxembourg à Esch et à la région Sud : un développement spectaculaire de l’offre de mobilité ! On est loin des premiers coups de pioche, mais il y a des images sur les mots et, surtout, un vrai concept global de transports et d’infrastructures.

La petite histoire de la mobilité dans le pays retiendra peut-être que le tramway entre Luxembourg et la région Sud a pris vie le 21 octobre 2020. C’est en tout cas le moment choisi par François Bausch, ministre des Transports, pour présenter officiellement le projet d’État posant un solide maillon supplémentaire dans la (future) chaîne de mobilité ! Le projet avait déjà été évoqué, il se précise donc : un tram rapide et son corridor multimodal entre Luxembourg-Ville et la région Sud, sur un tracé qui justifiait la présence des édiles d’Esch-sur-Alzette, Leudelange, Luxembourg, Mondercange, Schifflange et Sanem.
/
Le concept global part du principe rappelé par François Bausch : « Le développement de notre pays demande une offre de mobilité attractive et performante entre nos deux principaux pôles économiques ». Il est clair que le Sud est en plein essor, avec le pôle de Belval et ses « extensions » vers Sanem, la ville d’Esch qui veut rebondir, Schifflange qui change de visage, Differdange qui multiplie les projets… Le Sud-Ouest de la capitale n’est pas en reste. « Les échanges humains entre Luxembourg-Ville et la région Sud vont se multiplier et ceci dans les deux directions ». Le ministre ne manque d’ailleurs pas de remercier les communes concernées pour leur bonne collaboration dans ce dossier. Et, tant les élus locaux que le ministre conviennent que ce tram rapide sera un « trait d’union entre les points forts de la région Sud et les atouts de l’agglomération de Luxembourg, la culture, l’enseignement, l’université, la recherche ou encore l’aéroport ».

Cloche d’Or - Quartier Alzette : un quart d’heure !

L’objectif est donc évident : rapprocher ces deux pôles. Quant aux moyens, ils surfent sur l’offre multimodale et la promotion des transports en commun. But à atteindre : un tram rapide toutes les 7 minutes en heure de pointe avec un temps de trajet d’un quart d’heure entre la Cloche d’Or et le Quartier de l’Alzette en développement sur les friches entre Esch et Schifflange ! Leudelange-Belval mettrait environ 25 minutes.

Concrètement, le projet comprend 13 nouvelles stations de tram, sur 17,5 km de tracé, dont 10 km peuvent être couverts à la vitesse potentielle de 100 km/h. Il prévoit 5 nouveaux pôles d’échanges multimodaux – qui permettent de passer facilement d’un mode de transport à un autre, de la voiture au tram, du tram au vélo, du train au tram, etc…
/
On notera d’ailleurs que la logique du corridor multimodal jouxte la double voie de tramway et qu’une petite vingtaine de projets routiers connexes prévoient une optimisation des autoroutes, des adaptations aux échangeurs routiers, un travail sur les voies plus lentes, un apaisement de rues dans les localités adjacentes logiquement désengorgées du trafic de transit et même un nouveau passage pour le gibier. On aurait ainsi, par exemple, une autoroute, des voies de chemin de fer, des rails de tram et une piste cyclable rapide (sans croisements) entre Leudelange et Foetz. Et, à chaque bout, des lignes de tram en desserte urbaine.

Visualiser le parcours, entrevoir l’horizon

« Le nouveau corridor multimodal et le tram rapide ne répondent pas seulement à la congestion chronique de l’A4, mais permettent aux communes de la région Sud de réorganiser la mobilité entière au sein de leurs territoires communaux », précise le ministère, à propos d’un concept qui a été mis en musique par le bureau d’études Schroeder et Associés.

On peut ainsi visualiser ce que cela pourrait donner, notamment en regardant une vidéo spectaculaire disponibleici

Infogreen
Relier
Relier Esch à Luxembourg en tram se concrétise - YouTube

Voit-on aussi l’horizon de la réalisation ? C’est évidemment une autre histoire, de longue haleine, et le temps de développement du tram en Ville démontre qu’il y a parfois loin de la coupe des idées lancées aux lèvres de l’utilisateur sur le terrain. François Bausch se dit néanmoins confiant dans le dépôt d’un avant-projet de loi de financement, pour l’ensemble des projets précités, avant la fin de l’année 2022. Le go serait alors donné, pour un timing espéré : 2028 pour Leudelange-Esch/Schifflange et 2035 pour l’ensemble du projet opérationnel. Les questions budgétaires restent à finaliser.

Alain Ducat

Photo : MMTP
Illustrations 3D : Schroeder et Associés

Publié le
vendredi 23 octobre 2020


Article de notre partenaire

Schroeder & Associés SA, activités d'ingénieurs-conseils, ingénierie, structure, infrastructure, services, construction durable, réglementations, développement durable
Mobilité
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires