Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
CLK Constructions, construction durable, environnement, écologie, domotique, efficacité énergétique, bâtiments durables, pompe à chaleur air-eau, ventilation double flux , énergies renouvelables, maison passive
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le savoir-faire de CLK exposé à Grevels

Architecture & construction

Publié le
lundi 3 juin 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’entreprise de construction fait le choix d’associer la domotique à ses logements durables et prouve leur efficacité grâce à une maison témoin.

Dans quel but CLK a-t-elle choisi de construire cette maison témoin ?

/ Située dans la commune de Wahl, la maison témoin CLK a reçu le prix international Smart Building des Green Solutions Awards organisés en 2018 dans le cadre de la COP 24.
Sophie Brouwers : Notre objectif est de montrer notre savoir-faire aux clients. Nous étions souvent confrontés à des remarques du type « la ventilation d’une maison passive, c’est bruyant, non ? », « on ne peut pas ouvrir les fenêtres dans une maison passive » ou d’autres préjugés sur ces constructions. Nous avons voulu intégrer la domotique pour aller plus loin au niveau du concept. Nous nous sommes intéressés au système innovant EnOcean dans lequel la majorité des capteurs sont à la fois sans fil et sans pile. Nous voulions donc réaliser cette maison témoin en utilisant ces concepts qui font la part belle à l’environnement. Les matériaux employés (portes, parquets, etc.) sont certifiés durables, ils sont sains pour l’environnement et pour les occupants.

Quels équipements ont été intégrés ?

Benjamin Warrant : Au niveau HVAC-Sanitaire, la maison est équipée d’une pompe à chaleur air-eau, composée d’une unité à l’intérieur et d’une autre à l’extérieur, d’un système de ventilation double flux avec récupération d’énergie et filtration fine, de chauffage par le sol dans toutes les pièces, de panneaux solaires thermiques pour la production d’eau chaude sanitaire et de panneaux photovoltaïques pour la production d’électricité. Ces installations font partie de notre standard, à l’exception des panneaux photovoltaïques. La température de chaque pièce peut être réglée indépendamment grâce aux différents thermostats. Nous avons également installé une borne de chargement pour voiture électrique et une citerne d’eau de pluie pour alimenter les toilettes et les robinets extérieurs.

Comment fonctionne le système domotique sans fil et sans pile ?

SB : Lorsqu’il appuie sur l’interrupteur ou active une poignée de porte, l’utilisateur donne une force par ce mouvement mécanique, qui génère une impulsion électrique et envoie un signal vers la centrale. Celle-ci est alors prévenue que la lumière de la chambre est allumée ou que la porte de la terrasse vient d’être fermée, par exemple.
Différents automatismes peuvent être mis en place. Si l’occupant rentre tard chaque soir, il peut prévoir que la lumière extérieure soit allumée avant son arrivée. Également, dans les nouvelles constructions, on cherche de plus en plus à avoir de grandes ouvertures, mais elles peuvent apporter un surplus de chaleur en été. Une station météo à l’extérieur monitore l’ensoleillement, la température et l’humidité, une seconde station fait de même à l’intérieur, de telle sorte que les volets se déploieront automatiquement pour éviter une surchauffe.

Comment les habitants s’approprient-ils ces systèmes techniques intelligents ?

BW : Nous accompagnons toujours les occupants lors de leurs premiers pas dans ce type de construction pour qu’ils comprennent le fonctionnement du passif, de la domotique et qu’ils puissent en profiter pleinement. Il est important que la programmation se fasse avec eux, suivant leurs habitudes de vie et nous leur donnons tous les conseils pour ce faire.
SB  : Au fur et à mesure qu’ils s’installent, ils peuvent aisément ajuster ces mécanismes depuis leur ordinateur, leur smartphone ou leur tablette. Une application permet d’avoir une vue de toutes les pièces de la maison ou encore des différentes consommations.

/ Pompe à chaleur Viessmann Vitocal 242-S couplée à une ventilationVitovent 300-F à récupération d’énergie.

/

Interview de Sophie Brouwers, Gérante technique et de Benjamin Warrant, Responsable HVAC-Sanitaire.
NEOAMAG#22
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
lundi 3 juin 2019


Article de notre partenaire

CLK Constructions s.àr.l.
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires