Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
construction durable, Neobuild Innovation Living Lab’, Neomag, IFSB, NILL, Matériaux de construction, green technologies, connexions smart building, méthodologies de travail, expérimentations
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Neobuild Innovation Living Lab’ et ses expérimentations

Architecture & construction

Publié le
mardi 20 avril 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Depuis maintenant plus de 4 ans, le magazine Neomag ne cesse de donner des retours d’expérience sur différentes installations du bâtiment Neobuild. Matériaux de construction, green technologies, connexions smart building ou encore méthodologies de travail, chaque thématique liée au domaine de la construction est représentée dans le NILL. L’engouement pour les innovations pousse de plus en plus d’entreprises à venir y tester de façon concrète les leurs. Voici un rappel sur les fonctionnalités et les capacités de test du bâtiment.

Le Neobuild Innovation Living Lab’ (NILL), c’est avant tout un bâtiment expérimental et modulable où les occupants se prêtent au jeu du cobaye ! Le bâtiment est construit en 2 parties et sur 3 étages.

La zone de liaison expérimentale

La 1 re partie du bâtiment est une zone de liaison expérimentale (ZLE) reliant le bâtiment de l’IFSB au bâtiment de Neobuild. Cette zone est, en quelque sorte, un atrium dans lequel les nouveaux matériaux de construction sont mis à l’honneur grâce à 2 murs amovibles de 8 × 6 m chacun, un mur-rideau de 12 × 14 m composé de 45 vitrages différents, et une passerelle amovible de 2,5 × 3 m. Chaque élément est démontable pour faire place à des nouvelles technologies et des nouveaux matériaux toujours plus performants. Au sol, des regards de différentes tailles rejoignent un réseau aéraulique par lequel circule l’air provenant de l’extérieur via un puits canadien. Le puits canadien peut accueillir à sa base différents ventilateurs et différentes formes géométriques d’entrée d’air. Cette zone est suivie avec différents types de capteurs (température, humidité, CO2, luminosité) pour répondre aux demandes d’expérimentation des entreprises.

Le bâtiment principal neobuild

Il est construit sur 3 niveaux d’une surface de 650 m2 par étage. Le rez-de-chaussée est un espace technique composé d’un local chaufferie, d’un local batteries et onduleurs, d’un hall semi-industriel réservé à l’assemblage d’éléments de construction ou de techniques spéciales. Les start-up peuvent utiliser ces locaux pour la production d’un prototype par exemple ou pour installer un produit déjà en phase d’essai dans les autres locaux. Le local chaufferie comprend 2 pompes à chaleur d’une capacité de 10 kW chacune (voir Neomag 2), 4 groupes de ventilation – 2 décentralisés, 1 centralisé et 1 semi-centralisé – d’un débit d’air global de 5 000 m³/h (voir Neomag 28). Tous ces éléments sont également facilement démontables pour laisser place à d’autres systèmes. Le local batteries et onduleurs est équipé de 3 batteries de stockage électrique (voir Neomag 24 et 35) ainsi que 7 onduleurs photovoltaïques.

Les 2 autres étages composés de bureaux, de salles de réunion et de salles de formation sont monitorés et régulés pièce par pièce (suivi de la consommation énergétique, de la luminosité, de la température, de l’humidité, du taux de CO2…). Dans ces pièces, il est possible de rem placer les capteurs pour augmenter le nombre de valeurs mesurées.

Tous les systèmes techniques du bâtiment sont régulés par différents protocoles (BACnet, KNX, Dali, modBus, EnOcean, SAUTER…). Ces différents langages de communication permettent à des entreprises de tester de nouveaux moyens de connexion et d’interaction entre différentes techniques (capteurs de présence et capteurs d’absence, pilotage du vitrage électrochromatique via le système de GTC…).

Les étages accueillent également plusieurs types de systèmes d’éclairage avec différentes formes, puissances et programmations permettant la comparaison entre eux (voir Neomag 4).

La toiture du bâtiment possède 71 m2 de vitrage électrochromatique répartis en 28 vitrages (voir Neomag 27), ainsi que 120 m2 de panneaux photovoltaïques composés de 8 groupes de panneaux différents également « plug and play » afin de tester différents nouveaux modules. L’installation a une capacité de puissance de 20,8 kWc (voir Neomag 10, 12, 17).

Les façades ainsi que la toiture du bâtiment sont équipées de capteurs d’humidité et de température afin de mesurer leur efficacité thermique et hygrométrique (voir Neomag 1, 26, 29, 32).

Si vous êtes une entreprise désireuse de tester, d’optimiser et de promouvoir votre nouveau produit, ou encore de lancer un nouveau service utile au secteur de la construction, n’hésitez pas à relever ce défi dans le Neobuild Innovation Living Lab’ !
/
/
Lucas Karmann
Article tiré du NEOMAG#36
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
mardi 20 avril 2021


Avec notre partenaire

NEOMAG
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires