Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Neomag, construction durable, thyssenKrupp, parking sur trois niveaux, ascenseur à voitures, espace, ParkLifts Wöhr, garage à étages, garage invisible, innovation, technologie, thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le garage invisible

Architecture & construction

Publié le
lundi 10 août 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des emplacements de parking, généreux, pour plusieurs véhicules, à côté de la maison, qui consomment nettement moins de surface au sol et qui ne se voient pas, sauf si on le souhaite ? On est allés voir la première installation du genre chez un particulier au Luxembourg.

Rencontre avec Christian Brausch, responsable projets chez thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg

La villa est neuve, intégrée à l’environnement de ce quartier résidentiel de standing, dans une commune périphérique de la capitale. Une habitation que l’on devine super-équipée, confortable, high-tech. Mais le plus surprenant est sans doute ce que l’œil ne perçoit pas… Car là, au bout de l’allée pavée longeant l’aile de l’habitation, il y a bien un garage.

En surface, se dégagent deux emplacements accessibles, pour autant de larges véhicules. Mais, en fait, on peut garer là jusqu’à six voitures. L’espace utile est astucieusement escamoté : sous les pavés, non pas la plage, mais deux niveaux de parking, superposés mais souterrains, et un ascenseur qui gère le dispositif. Une villa rangée des voitures…

« C’est une première installation au Luxembourg, chez un privé, pour ce ParkLift », souligne Christian Brausch, responsable projets chez thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg. « On l’appelle le garage invisible » : le produit est développé par la société allemande Wöhr Autoparksysteme, qui fait partie des principaux fabricants européens de systèmes de parking automobile, et qui a un partenaire exclusif dans chaque pays de commercialisation de ses solutions. En l’occurrence, l’ascensoriste thyssenKrupp pour le Luxembourg.

Dans les entreprises ou les espaces publics, thyssenKrupp a déjà assuré installation, suivi et maintenance de beaux projets mus par une des multiples solutions que propose Wöhr, de la « simple » cuvette à la combinaison subtilement animée de plateaux sophistiqués. Un exemple ? En plein cœur du nouveau quartier de Belval, les Capelli Towers – une centaine de logements et plus de 2 000 m2 de bureaux divisibles et répartis sur quatre niveaux – sont desservies par un espace de parking pour 136 voitures, combinant 41 systèmes, nourris à l’électronique, à l’hydraulique et à l’ingéniosité. « Le marché est en croissance. Nous avons maintenant deux équipes uniquement dédiées aux installations de la gamme Wöhr », observe M. Brausch.

Les options soulignent l’exigence d’excellence

Le niveau de service haut de gamme vaut aussi désormais pour les habitations privées. Le « garage invisible » joue ce rôle. Ici, on peut disposer jusqu’à six voitures donc. Les deux niveaux inférieurs, pour 2 x 2 voitures, descendent tranquillement dans le sous-sol aménagé. La machinerie du « ParkLift » permet de faire monter ou descendre 6 x 2,6 tonnes, en toute sécurité, pour la force motrice et pour la stabilité notamment. « C’est la configuration choisie ici », commente Christian Brausch. « Mais c’est un peu du sur-mesure ». Dans le modèle installé, chaque emplacement offre une largeur de 2,7 m pour 2 m de haut, de quoi garer une voiture confortable, de plus de 2,5 tonnes donc. Les options soulignent l’exigence d’excellence : un montant de plateforme pourvu de prises de recharge pour véhicule électrique, un éclairage LED au niveau inférieur… Les deux emplacements, discrets mais libres en surface, pourraient tout aussi bien ne laisser voir, au bout de l’allée pavée, qu’une terrasse en bois, un carré de gazon. Ou au contraire offrir un carport.

Ainsi, le garage à étages, totalement masqué, sort de terre. Un obstacle – une branche, un enfant imprudent – et l’arrêt est automatique. La sécurité a ses exigences et ses normes, qui font partie de la réception des travaux. Les conducteurs n’entrent pas dans le garage avec leur véhicule. Le boîtier de commandes extérieur, sécurisé par une clé physique, doit être pressé sans interruption… Des détails, obligatoires pour une sécurité renforcée, d’accès ou de manipulation. À l’arrière de la plateforme, une trappe camouflée donne accès au local technique, que l’on peut aussi rejoindre par un sas discret depuis l’étage inférieur.

Les équipes de ThyssenKrupp élèvent le service des ParkLifts Wöhr au rang de vertu cardinale. « Ce sont de petits bijoux de conception, adaptés aux besoins du client », appuie Christian Brausch. Les bureaux d’études et les architectes y trouvent des arguments (un deuxième projet du genre est en commande dans le voisinage du premier). En tête, manifestement : un gain de place, une surface optimisée, ce qui ne peut laisser personne indifférent là où le mètre carré vaut son pesant de calculs. Autant jouer sur les profondeurs et les hauteurs.

De quoi permettre de nouvelles possibilités architecturales aussi. Dans notre villa exemplaire, les plans originels prévoyaient un vaste garage « classique ». Avec le concept combiné de parking sur trois niveaux, dont deux en sous-sol, avec ascenseur à voitures, l’espace libéré dans la maison a permis d’ajouter une belle salle de jeux pour la famille.
/ /
Alain Ducat
Article tiré du NEOMAG#27
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
lundi 10 août 2020


Article de notre partenaire

ThyssenKrupp Ascenseurs Luxembourg sàrl
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires