Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Germe
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le défi que représente l’éducation au développement durable au Luxembourg

Green Planet

Publié le
mardi 9 janvier 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le ministère du Développement durable et des Infrastructures ou MDDI fait partie du comité interministériel de l’éducation au développement durable ou CIEDD qui a élaboré la Stratégie nationale d’éducation au développement durable en 2011.

Le MDDI et le ministère de l’Éducation nationale viennent de relancer le comité interministériel. Ce comité qui a un rôle de coordinateur, regroupe nouvellement les représentants d’une douzaine de ministères, avec une coprésidence du MDDI (département environnement) et du ministère de l’éducation nationale (cellule de compétence pour l’innovation pédagogique et technologique ou Script - Marie-Paule Kremer, Tom Müller).

Passer de la stratégie aux résultats

Les résultats de cette stratégie sont de multiples actions menées par tous les acteurs de l’EDD au Luxembourg qu’il importe actuellement de ficeler et de renforcer.

Dans le cadre du processus Tirlux/Rifkin, le comité interministériel est sollicité pour soutenir la mise en œuvre de l’éducation et de la sensibilisation pour l’économie circulaire, qui est placée au sein de l’éducation au développement durable.

À cette fin, il vient d’émettre récemment, avec le lead du ministère de l’Éducation nationale, un planning comprenant notamment, l’intégration de l’éducation au développement durable et l’économie circulaire dans les cursus scolaires et le lancement d’une action pour les écoles durables à venir.

Crédit
Crédit photo : Marie-Paule Kremer

Quel rôle joue le MDDI dans l’éducation au développement durable et quels moyens sont mis en œuvre ?

Le MDDI assume un rôle important dans le domaine de l’EDD puisque le développement durable est son focus thématique.

Dans cette perspective, il doit soutenir le ministère de l’Éducation nationale dans sa démarche éducative qui couvre plus de 200 autres thématiques dans les écoles. En outre, le MDDI et ses administrations, ont depuis leur création une longue expérience (années 1980) dans le domaine de l’éducation à l’environnement, s’élargissant maintenant par l’EDD.

Le MDDI suit également les dossiers internationaux en la matière, notamment au niveau de la Grande Région et du Benelux, avec le ministère de l’Éducation nationale et le Service nationale de la Jeunesse.

Le MDDI entretient également une plateforme informelle et dynamique où s’opère un échange d’informations et d’expériences pour tous les professionnels de la formation et de la sensibilisation à l’EDD (info mails, réunions et groupes de travail, contribution à l’organisation d’événements conjoints et de formations).

Sur www.bne.lu, on retrouve les détails sur le comité et la plateforme, ainsi que sur les organisations actives, la charte EDD et un recueil des organisations, la liste des activités éducatives sur demandes offertes aux groupes scolaires par ces organisations.

Il s’agit d’un partenariat étroit entre le MDDI, le ministère de l’Éducation nationale et les organisations actives. La plateforme organise également une formation pour les guides nature.

Il est important de rappeler que l’éducation en vue du développement durable est considérée comme un catalyseur essentiel du développement durable, comme un principe fondamental de l’éducation de qualité. Les Objectifs de développement durable ou ODD désignés par la communauté mondiale reconnaissent l’importance de l’éducation pour la réalisation de leurs cibles d’ici 2030.

Les défis auxquels est confrontée la société luxembourgeoise en matière d’éducation au développement durable sont de taille et les attentes de la société envers les acteurs de l’EDD sont d’autant plus grandes. Pour fonctionner, le Luxembourg a besoin de citoyens éclairés, capables de trouver leur place dans la société et de participer aux débats complexes sur les enjeux du développement durable.

Propos de Marie-Paule Kremer, conseiller de direction 1re classe Éducation à l’environnement et au développement durable recueillis par Sara Liégeois

Publié le
mardi 9 janvier 2018


Green Planet
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE

Learning to fly

« L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde », a déclaré Nelson Mandela. L’éducation est plus qu’un enjeu, c’est la clef pour un changement de paradigme.

Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires