La maison en bois présente-t-elle plus de risques d'incendie ?

La maison en bois présente-t-elle plus de risques d’incendie ?

Au Luxembourg, les maisons en bois connaissent un regain d’intérêt ces dernières années en raison de leurs nombreux atouts : durabilité, isolation, esthétique ou bien encore leur impact environnemental réduit. Toutefois, la question de la sécurité de ces constructions face aux risques d’incendie demeure une préoccupation majeure pour beaucoup.

Dans cet article, nous aborderons les caractéristiques et les avantages des maisons en bois, les préjugés concernant leur prétendue vulnérabilité face au feu, la réglementation en vigueur ainsi que les bonnes pratiques pour réduire les risques d’incendie.

Les caractéristiques des maisons en bois

Avant d’aborder les mythes concernant la faible résistance des maisons en bois au feu, mettre en lumière les principaux avantages offerts par les constructions en bois est essentiel.

Les avantages des maisons en ossature bois

En plus de leur côté chaleureux et accueillant, la maison en ossature bois dispose de nombreux atouts qui valorisent son investissement :

  • Impact environnemental : le bois fait partie des énergies renouvelables. Son utilisation dans la construction d’une maison en bois permet de stocker du carbone et de réduire ainsi les émissions de gaz à effet de serre.

Les préjugés concernant la résistance au feu des maisons en bois

Bien que présentant de nombreux avantages, les maisons en bois sont toujours victimes de préjugés, surtout concernant les risques d’incendie. Parmi les mythes et les clichés les plus courants, on peut relever notamment :

  • La perception du bois comme matériau inflammable : bien que le bois soit effectivement un matériau combustible, il n’est pas nécessairement plus dangereux que d’autres matériaux de construction en matière de risques d’incendie.
  • Les inquiétudes quant à la sécurité en cas d’incendie : certains craignent que les maisons en bois ne résistent pas suffisamment au feu, mettant ainsi en danger leurs occupants. Des solutions existent cependant pour garantir la sécurité de ces constructions.

Les idées préconçues sur le risque d’incendie persistent et cela inclut également la notion d’un prix d’assurance des maisons en bois prétendument plus élevé.

M. Brunquers, qui a fait construire sa maison en ossature bois Tomwood en 2020, le confirme : « En ce qui concerne les risques d’incendie, nous nous étions renseignés, car nous avions entendu dire que le prix des assurances pouvait être plus élevé. Notre assureur nous a informés que ce n’était plus le cas désormais et qu’aucun surcoût ne serait appliqué. »

Ce constat est également partagé par M. Denis dont la construction de sa maison en bois s’est achevée en mai 2021, « les risques d’incendie ne sont pas plus importants avec une ossature en bois. Les tarifs de l’assurance incendie n’ont d’ailleurs pas augmenté ».

[ 💡 💡 💡 👉 Une maison en bois au Luxembourg : quel tarif ? Découvrez vite la réponse des experts de la maison bois dans un article complet, NDLR ]

Les normes européennes en matière de résistance au feu pour les constructions en bois

Toutes les constructions et maisons neuves au Luxembourg sont soumises à des normes rigoureuses en termes de résistance au feu. Les maisons en bois ne font pas exception et doivent se conformer à la norme européenne EN 13501-1.

Des labels qui garantissent la qualité et la sécurité des constructions en bois existent également comme le label européen PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées).

Les constructions Tomwood utilisent uniquement du bois issu de forêts certifiées PEFC. Une assurance pour tous nos clients que les matériaux employés proviennent de sources forestières gérées de manière durable.

Les mesures de prévention des incendies dans les maisons en bois

L’aménagement des espaces et la disposition des matériaux peuvent contribuer à limiter la propagation du feu en cas d’incendie. Les conceptions architecturales des maisons en bois Tomwood tiennent comptent des exigences du gouvernement luxembourgeois qui imposent certaines normes en matière de conception afin d’assurer la sécurité des habitants.

Des dispositifs tels que les détecteurs de fumée et les sprinklers peuvent également être installés pour alerter les occupants et limiter les dégâts en cas d’incendie. La réglementation impose l’installation de détecteurs de fumée dans la plupart des logements. Ces détecteurs doivent être conformes aux normes européennes.

La performance des maisons en ossature en bois face au feu

Le comportement du bois lors d’un incendie présente des caractéristiques intéressantes. En effet, il brûle lentement et de façon prévisible, contrairement à certains matériaux synthétiques qui peuvent fondre ou s’enflammer rapidement.

Le bois transmet également beaucoup moins rapidement la chaleur que le béton, l’acier ou l’aluminium. En cas d’incendie, sa faible conductivité thermique fait en sorte qu’il transmet 12 fois moins vite la chaleur que le béton, 250 fois moins vite que l’acier et 1 500 fois moins vite que l’aluminium. Cette particularité permet aux occupants d’avoir plus de temps pour évacuer les lieux en cas d’incendie.

Contrairement à l’acier qui se déforme sous l’effet de la chaleur et peut entraîner la chute de l’ensemble de la structure, ou au béton qui risque de se fracturer, le bois brûle lentement sans transférer la chaleur aux parties voisines. En outre, le bois n’éclate pas et produit moins de fumées toxiques lors de sa combustion.

Par ailleurs, les avantages de la structure en bois par rapport aux matériaux traditionnels sont notables. Les maisons en bois sont généralement conçues avec des compartiments étanches au feu, limitant ainsi la propagation des flammes et permettant une meilleure évacuation des occupants. Cette conception architecturale spécifique renforce la sécurité des habitants et favorise l’intervention des secours en cas d’incendie.

Les bonnes pratiques pour réduire les risques d’incendie dans les maisons en bois au Luxembourg

La sélection des matériaux et les techniques de construction

En ce qui concerne la sélection des matériaux et les méthodes de construction, les variétés de bois proposées par Tomwood sont résistantes au feu. Tous les bois employés bénéficient de traitements ignifuges destinés à réduire les risques d’incendie.

C’est d’ailleurs pour cette raison que M. Lebrun ne s’inquiète pas excessivement des risques d’incendie de sa maison à ossature bois construite entre 2019 et 2020 : « les cloisons en bois sont de toute façon constituées de matières ignifugées ». Même son de cloche pour M. Posset, qui a fait construire sa maison en bois début 2022, et qui n’a « aucune inquiétude particulière sur les risques d’incendie. »

Toutes les méthodes de construction employées par Tomwood mettent l’accent sur la sécurité incendie, notamment en établissant des compartiments coupe-feu et en respectant les distances de sécurité entre les bâtiments.

Chez Thomas & Piron, l’excellence d’une main-d’œuvre intégrée, formée aux exigences des normes du bâtiment luxembourgeois et de la sécurité incendie, notamment à l’IFSB de Bettembourg (Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment), garantit la mise en place des exigences les plus strictes. La qualité du chantier et de son conducteur sécurise votre investissement immobilier au Luxembourg.

Les gestes et comportements à adopter

En ce qui concerne les gestes et comportements à adopter, les occupants d’une maison en bois doivent veiller à entretenir régulièrement leur habitation et à être vigilants face aux risques d’incendie. Par exemple, nettoyer régulièrement les conduits de cheminées et vérifier régulièrement les installations électriques est essentiel.

Tomwood met également un point d’honneur à informer et former les habitants d’une maison en bois sur les bonnes pratiques en matière de prévention des incendies.

Conclusion

En résumé, les maisons en bois ne présentent pas nécessairement plus de risques d’incendie que les constructions traditionnelles. Les normes et réglementations en vigueur garantissent un niveau de sécurité adapté, et les caractéristiques du bois offrent des avantages en matière de résistance au feu.

En fin de compte, la sécurité des maisons en bois dépend de la qualité de la construction, du respect des normes en vigueur et de la vigilance des occupants. En prenant ces éléments en compte, vous pourrez profiter pleinement des avantages des maisons en bois tout en minimisant les risques d’incendie.

Les maisons en bois constituent ainsi une alternative intéressante et durable aux constructions traditionnelles, pour peu que l’on prenne les précautions nécessaires en matière de sécurité incendie.

Ce sujet vous intéresse ? Inscrivez-vous sur notre liste de diffusion, pour connaître les dernières actualités de la construction durable au Luxembourg. Cliquez ici.

Rédaction : TomWood
Photos : TomWood

Article
Article
Publié le mardi 18 juillet 2023
Partager sur
Avec notre partenaire
Nos partenaires