Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Sarah Weyssow, Nicolas Devaux, Wasch, Innovation Hub Dudelange, Betzdorf, Luxembourg, lessive naturelle, déchets, pollution aquatique, détergent, Cactus, Kilogram.lu, Escher Bamhaiser, économie circulaire, circuit court, vrac
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La lessive qui dit non à la pollution

Santé-Environnement

Publié le
jeudi 5 janvier 2023 à 04:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Wasch, c’est une gamme de lessives concentrées réalisées à partir de produits naturels, proposées en circuit court made in Luxembourg, avec des emballages réutilisables dans une optique circulaire.

Sarah Weyssow et Nicolas Devaux, deux grands amoureux de la nature, ont, au fil de leurs voyages, été fortement sensibilisés par les nombreux détritus et les eaux polluées. Ils se sont d’abord mutuellement motivés à changer leurs habitudes de consommation, réalisant que les produits ménagers qu’ils utilisaient au quotidien faisaient partie du problème : de mauvaise composition, ils sont toxiques pour les consommateurs et pour la vie aquatique et leurs emballages produisent des déchets en masse.

Le duo franco-belge a poussé la réflexion plus loin en se lançant en 2021 dans la création de produits lessive à destination des particuliers et des collectivités. « Les recettes de lessive maison ne sont généralement pas aussi efficaces que les produits industriels. Nous cherchions donc un compromis, une lessive respectueuse de la santé des gens et de l’environnement, sans perdre en efficacité », explique Sarah Weyssow.

Installée depuis un peu plus d’un an au sein du Innovation Hub de Dudelange, la jeune équipe progresse sur fonds propres et devrait être rentable à partir de cette année. Leurs lessives concentrées sont fabriquées au Luxembourg, dans les ateliers de Yolande Coop à Betzdorf, à base de produits naturels. « Nous avons réalisé un test de biodégradabilité du produit final qui nous indique un taux de 96% de dégradabilité, dont 90% en quelques jours seulement ». Quatre variantes sont actuellement disponibles : bébé (sans parfum), Tea Tree, Lavandin et - le dernier né juste avant les fêtes - Cristaux marins.

Des produits naturels donc, mais aussi des bidons en verre (et en plastique recyclé pour la version 10 litres) dans une vision « vrac » pour coller à leur volonté zéro déchet. Depuis leur site web, on commande les premiers flacons que l’on restitue à la commande suivante. Ou, via des points de vente online tels que Kilogram.lu, on intègre ces produits dans le panier de courses zéro déchet. En physique aussi, on trouve Wasch chez Cactus, chez Co-labor à Bertrange, chez 100% Luxembourg à Grevenmacher, à l’Epicerie de Contern, etc. La liste des points de vente est disponible ici.

La lessive Wasch a déjà séduit de nombreux particuliers ainsi que les maisons d’hôtes Escher Bamhaiser. De nouveaux produits pourraient bien étendre la gamme dans les prochains mois… « Nous travaillons sur le développement de nouveaux produits, toujours dans la catégorie des détergents. Nous pensons à des détergents solides, afin d’éviter de devoir transporter inutilement de l’eau, contenue dans beaucoup de produits commercialisés », annonce l’entrepreneure.

Marie-Astrid Heyde

Publié le
jeudi 5 janvier 2023


Avec nos partenaires

Kilogram
co-labor - Société coopérative
Santé-Environnement
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Santé-Environnement


Nos partenaires Santé-Environnement

Nos partenaires