Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
ALHO Systembau S.à r.l., construction durable, construction modulaire, préfabrication industrielle, coûts du cycle de vie, utilisation des matériaux, réduction des déchets, recyclage, réutilisation des matières premières, solutions innovantes, réalisation rapide et économique de bâtiments
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La construction modulaire, un mode de construction rentable et durable

Architecture & construction

Publié le
jeudi 6 août 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Depuis longtemps, le secteur public réclame la réalisation rapide et économique de bâtiments. Cela concerne avant tout les bâtiments de l’infrastructure publique, tels que par exemple les écoles, les jardins d’enfants, les crèches, les établissements de santé et les résidences étudiantes. De plus, le terme de « développement durable » joue un rôle grandissant. La construction modulaire de l’entreprise ALHO Systembau permet de réaliser tout cela.

Dans quelle mesure la construction modulaire peut-elle apporter ici une contribution à la construction rentable et durable ?

Avec ses solutions innovantes, la construction modulaire n’a cessé d’évoluer et de s’implanter au cours des dernières années et décennies. Les bâtiments ainsi réalisés ont prouvé qu’il est tout à fait possible d’allier des projets haut de gamme et individuels à la revendication d’une liberté conceptuelle.

Cette liberté conceptuelle n’est-elle pas très limitée ?

ALHO montre qu’il est possible de réaliser des formes de bâtiments très variables. L’ossature autoportante qui se passe en grande partie de murs porteurs encombrants permet d’assurer une flexibilité très élevée même à l’intérieur du bâtiment. Et si les besoins devaient évoluer des modifications sont très facilement réalisables.

Dans quelle mesure les donneurs d’ordre peuvent-ils aussi s’attendre à une solution durable avec la construction modulaire ?

La construction modulaire a prouvé que l’on peut construire en épargnant les ressources grâce à une planification précise. L’utilisation conséquente de matériaux d’une qualité labélisée et l’emploi de matériaux commandés, livrés et montés en grande partie dans des dimensions fixes sans déchets apportent une grande contribution à la construction écologique. L’aspect écologique d’un projet ne peut pas seulement être défini par le matériau de base de la construction, comme bois, acier ou béton, mais plutôt par le projet dans son entièreté. La durabilité d’un projet est reflétée par le cycle de vie du bâtiment.

Quel est ici le degré de réutilisation des matières premières ou du recyclage des matériaux ?

Bien entendu, nous pouvons démonter nos bâtiments à la fin de leur durée de vie et les recycler de manière ordonnée. Mais les bâtiments d’ALHO peuvent même être déplacés d’un site vers un autre. On trouve de nombreux exemples pour cela au Luxembourg. Ainsi, des écoles ont changé d’emplacement et des salles de classe ont été transformées en bureaux et même en pharmacies. C’est un « recyclage » de haut niveau. Il est difficile d’imaginer comment on pourrait encore plus ménager les ressources. Les coûts pour la réutilisation étaient à chaque fois nettement inférieurs comparés à ceux d’un nouveau bâtiment. Il va de soi que ce procédé n’induit pas de perte de conformité des bâtiments. Le fait que ce dernier est également appliqué pour des maîtres d’ouvrage qui sont des particuliers constitue une preuve supplémentaire de sa rentabilité.

Le terme de développement durable comprend néanmoins bien d’autres aspects. Comment sont-ils mis en œuvre dans la construction modulaire ?

Par des certificats, ALHO a prouvé que, comparé à d’autres modes de construction, il y a une différence importante lors de la considération des « coûts du cycle de vie » qui joue en faveur de la construction modulaire. Le label en or de la DGNB (association allemande de la construction durable) dans le cadre d’un certificat du plan directeur n’est ici qu’un des exemples. Ici, ce n’est pas seulement le choix des matériaux, mais aussi l’utilisation des matériaux, la réduction des déchets et les efforts totaux dans le cadre du cycle de vie du bâtiment sur une période de 50 ans qui comptent.

Comment est-il possible d’en déduire également une sécurité économique et qualitative pour le client final, c’est-à-dire le maître d’ouvrage ?

La préfabrication industrielle assurant une qualité de fabrication élevée et contrôlée constante induit un maximum de sécurité au niveau de la réalisation et de la fabrication. Des processus contrôlés dans des ateliers industriels indépendants des conditions météorologiques assurent non seulement une fiabilité des délais fixes, mais aussi des coûts fixes pour l’ensemble de la période de construction. L’interaction étroite entre les corps d’état pour les travaux d’aménagement d’intérieur assure un niveau de précision élevé pour la concertation et la coordination des travaux. Le donneur d’ordre/maître d’ouvrage n’a qu’un seul interlocuteur pendant toute la phase de réalisation du projet.

De nos jours, la qualité est un argument de vente souvent sollicité. Comment peut-on se faire une idée objective de la qualité ?

D’une part, ALHO a commencé très tôt avec le contrôle et la certification des processus de fabrication. Mais l’organisation d’ALHO, les employés et les entreprises partenaires doivent en permanence fournir des preuves de qualité. Divers contrôles de la qualité et audits, certificats et systèmes de gestion font partie intégrante de l’entreprise. Les justificatifs sont disponibles sur demande pour chaque maître d’ouvrage.

Actualité de notre partenaire ALHO Systembau S.à r.l.

Publié le
jeudi 6 août 2020


Article de notre partenaire

construction durable, ALHO Systembau, bâtiments modulaires, alternative durable aux bâtiments, normes de qualité, mode de construction en série, innovation, immeubles d'habitation, jardins d'enfants, écoles, établissements de soins, immeubles de bureaux et bâtiments administratifs, cliniques, laboratoires, hôtels, durabilité de bâtiments et de logements, écologie, économie, aspects socioculturels et fonctionnels, technologie
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires