Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
thyssenkrupp, leadership, thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg, label Sécher a Gesond mat System, réglementation en matière de sécurité et santé au travail, toolbox meetings, environnement du travailleur, bien-être au travail, Centre de Compétences Génie Technique du Bâtiment, Neobuild
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

« Il faut un vrai leadership en la matière ! »

Architecture & construction

Publié le
mercredi 3 juin 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg fait partie de la petite trentaine d’entreprises luxembourgeoises à se distinguer, depuis 2016, par le label Sécher a Gesond mat System qui démontre son respect scrupuleux de la réglementation en matière de sécurité et santé au travail. Mais au-delà de cela, des efforts sont fournis au quotidien à tous les niveaux de l’entreprise.

Comment la sécurité est-elle mise en œuvre chez thyssenkrupp Luxembourg ?

Il y a l’approche classique qui veut que chaque collaborateur, dès le 1er jour, ait à sa disposition tous les équipements de protection individuelle et, j’insiste sur ce point, soit formé à leur utilisation. Un harnais, par exemple, doit être correctement attaché pour être efficace. Il faut également veiller à ce que les échéances soient respectées : même un casque a une deadline ! Des audits annuels obligatoires sont organisés pour s’assurer que chacun de ces équipements soient conformes et en bon état. Mais la sécurité va bien plus loin, il faut un vrai leadership en matière de sécurité !

Comment cela se traduit-il ?

Par des toolbox meetings régulières qui nous permettent d’aborder différents sujets liés à la sécurité, à la santé ou au bien-être avec nos collaborateurs. Il peut s’agir de thématiques techniques, qui concernent directement leur profession : par exemple, comment monter sur le toit d’une cabine d’ascenseur ou aller dans la cuvette d’une gaine. Mais cela peut aussi être des sujets découlant d’accidents qui ont eu lieu récemment dans le monde dans notre secteur. Le groupe communique actuellement sur les 5 pièges, parmi lesquels figure notamment l’habitude qui peut être source d’inattention.

Cela se traduit aussi par l’animation au jour le jour et l’exemple que donne le management à tous les niveaux (le directeur, mais aussi les responsables des équipes) de ne pas accepter un travail qui ne soit pas réalisable dans de bonnes conditions de sécurité. Pour cela, j’ai distribué une carte STOP à chacun de nos salariés, qui ont ainsi la possibilité d’exercer leur droit de retrait au cas où ils seraient exposés à un risque. Nous avons aussi les cartes CHECK qui permettent d’effectuer un dernier contrôle de l’environnement de travail avant de commencer une tâche. Sur le quai d’une gare, par exemple, cela permet de prendre conscience qu’il y a des trains qui passent, des voyageurs qui circulent autour de la zone de travail, des lignes électriques haute tension…

Vous êtes également précurseurs dans le domaine du bien-être…

Nous sommes effectivement une des 1res sociétés dans l’artisanat qui a organisé des ateliers de bien-être pour l’ensemble du personnel. Nous avons, pour cela, fait appel à une équipe de coachs extérieurs qui a mené des entretiens individuels, organisé des sessions de groupe et remis un rapport sur les voies possibles pour améliorer le bien-être du personnel dans la société. Nous avons engagé des consultants spécialisés et avons organisé cela ensemble avec le Centre de Compétences Génie Technique du Bâtiment. Le bien-être est vraiment un sujet d’actualité ; dans beaucoup d’organisations, un pourcentage important d’absentéisme est lié au burn out, à la dépression, ou aux difficultés à travailler avec ses collègues ou sa direction.
Ensuite, nous organisons tous les ans une journée Santé et Sécurité lors de laquelle l’entreprise prévoit un certain nombre d’activités et de messages autour d’une thématique qui varie chaque année. En 2019, nous avons abordé l’activité physique et le régime alimentaire ou comment un certain nombre de pas par jour et la consommation de légumes peuvent contribuer à notre santé.

À lire aussi : https://www.infogreen.lu/un-aboutis...
Mélanie Trélat
Interview de Clément Wampach, directeur-gérant de thyssenkrupp Ascenseurs Luxembourg

Article tiré du NEOMAG#29
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
mercredi 3 juin 2020


Article de nos partenaires

ThyssenKrupp Ascenseurs Luxembourg sàrl
NEOMAG
Institut de Formation sectoriel du Bâtiment (IFSB)
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires