Gestion locative sociale : une option win-win pour les propriétaires

Gestion locative sociale : une option win-win pour les propriétaires

L’Agence Immobilière Sociale assiste les personnes qui traversent une période difficile en leur fournissant un logement et en les aidant à se rétablir dans leur vie. Mais la gestion locative sociale n’est pas seulement bénéfique pour les locataires, elle offre également de nombreux avantages aux propriétaires de biens immobiliers vacants.

Gilles Hempel, directeur de la Fondation pour l’Accès au Logement (FAL) dont l’Agence Immobilière Sociale (AIS) est un service, explique : « Nous cherchons à résoudre deux problèmes simultanément en mobilisant les appartements et maisons inoccupés : d’une part, lutter contre la pénurie de logements et, d’autre part, offrir des logements abordables aux personnes en détresse ».

Alors que le marché de l’immobilier luxembourgeois devient inaccessible à de plus en plus de ménages, on estime entre 10 000 et 20 000 le nombre de logements inoccupés sur une longue période. Ces logements pourraient être mis à disposition des personnes dans le besoin. L’AIS propose aux propriétaires une formule gagnant-gagnant en prenant leurs logements en bail, leur offrant des garanties supplémentaires par rapport au marché privé.

Quelles sont ces garanties ? D’abord, celle de percevoir leur loyer régulièrement, car le bail est signé directement avec l’AIS. Ensuite, le fait que leur bien reste disponible, car l’AIS assure aux propriétaires la possibilité de retrouver leur propriété dans un délai de 3 à 6 mois en cas de besoin personnel ou familial. Enfin, l’AIS prend en charge l’entretien et les réparations nécessaires dans le logement, soulageant les propriétaires de ces responsabilités.

L’avantage est aussi d’ordre financier : le Conseil de Gouvernement a décidé, dans sa séance du 31 janvier 2024, l’augmentation de l’exonération fiscale sur les loyers perçus, de 75 % à 90 %, compensant ainsi une partie de la décote par rapport au marché privé.

Gilles Hempel souligne : « Nos propriétaires ne sont pas des bailleurs professionnels, mais des personnes telles qu’une dame âgée partant vivre en maison de retraite, des parents qui ont hérité d’un bien et le gardent pour y loger leurs enfants dans quelques années, ou encore un jeune couple qui s’est installé sous le même toit mais préfère conserver un appartement au cas où... En nous confiant leur bien inoccupé, ils ont avant tout une garantie de confort et sécurité, ils évitent les tracas liés à la location classique tout en ayant l’assurance de recevoir leur loyer et de pouvoir récupérer leur logement à tout moment. De plus, ils font une bonne action ! ».

Mélanie Trélat
Photo : Fanny Krackenberger

Article
Article
Publié le lundi 5 février 2024
Partager sur
Avec notre partenaire
Nos partenaires