Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Foyer vert, maisons écologiques, efficacité énergétique, rénovation, énergie, consommation, économie d’énergie, environnement, développement durable, projet EeMAP, Cordis, ressources
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Foyer vert : financer le chemin vers une Europe plus respectueuse de l’environnement

Green Planet

Publié le
lundi 26 novembre 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des taux créditeurs plus intéressants pour les acheteurs qui souhaitent acquérir des maisons plus écologiques et pour les propriétaires qui rénovent leurs maisons pour gagner en efficacité énergétique.

La grande majorité des bâtiments en Europe sont de type résidentiel. Étant donné que nombre de ces logements ont été construits avant l’introduction des règlements sur le rendement énergétique dans les années 1970, ils s’avèrent très peu efficaces d’un point de vue énergétique. D’ailleurs, un nombre écrasant de 97 % des bâtiments européens sont considérés comme ayant de mauvaises performances énergétiques. De plus, 40 % de la consommation énergétique de l’UE et 36 % de ses émissions de CO2 sont dues à ces bâtiments. Plus inquiétant encore, plus de trois quarts des logements actuels devraient être toujours là en 2050. Par conséquent, inciter les citoyens à améliorer l’efficacité énergétique (EE) de leurs bâtiments représente une étape d’une importance capitale dans le cadre des efforts de l’UE pour atténuer le changement climatique.

Lancé en 2017, le projet EeMAP, financé par l’UE, a pour objectif la promotion d’un accès facile aux produits hypothécaires visant l’EE, qui entraînera la rénovation de millions de bâtiments dans toute l’Europe. L’initiative repose sur le constat que les banques ont un rôle fondamental à jouer dans le soutien des objectifs de l’UE en matière d’économies énergétiques.

D’après Michael Lewis, directeur général du partenaire du projet E.ON UK, l’absence de financement abordable et facilement accessible empêche les propriétaires de profiter de coûts inférieurs, de valeurs immobilières plus élevées et du plus grand confort des maisons écologiques. « Un accès plus facile à un financement abordable par le biais d’une hypothèque visant l’efficacité énergétique devrait offrir aux consommateurs une motivation supplémentaire pour améliorer l’isolement des bâtiments, remplacer les anciens systèmes de chauffage ou augmenter leur indépendance énergétique à l’aide de panneaux et de batteries solaires ou du stockage virtuel », affirme-t-il dans un rapport du projet EeMAP.

Les hypothèques visant l’efficacité énergétique en phase pilote

Dans le cadre de leur stratégie, les partenaires du projet ont élaboré un cadre relatif aux hypothèques visant l’efficacité énergétiqueconstitué d’un ensemble de directives concernant les hypothèques EE. Ce cadre est actuellement testé par le biais d’un programme pilote lancé en juin 2018. Environ 40 des principales banques européennes et plus de 20 organismes de soutien font partie de ce programme pilote. Les banques participantes explorent la possibilité d’offrir des taux d’intérêt inférieurs pour les hypothèques qui remplissent les critères du programme d’EE.

Toute l’initiative est fondée sur deux hypothèses essentielles. La première est que l’amélioration de l’EE d’une propriété augmentera sa valeur et, donc, réduira l’actif à risques de la banque. La deuxième est que les économies d’énergie entraîneront une augmentation des revenus disponibles dans les ménages plus écologiques. Ce qui veut dire qu’il sera moins probable que les emprunteurs ne puissent pas payer leurs prêts, réduisant de cette façon le risque de crédit pour la banque. Ces bénéfices se traduiront par des incitations offertes aux emprunteurs, notamment des taux d’intérêt inférieurs et des montants de prêt plus élevés.

« Les hypothèques visant l’efficacité énergétique pourraient changer la donne en ce qui concerne l’attribution de moyens de financement abordables et nous sommes prêts à relever le défi pour que les propriétaires motivés puissent faire le pas vers un mode de vie plus efficace sur le plan énergétique », affirme M. Lewis dans le même rapport.

Le projet EeMAP (Energy efficient Mortgages Action Plan) entend utiliser les retours du programme pilote pour améliorer, au fil du temps, les critères en matière de performances pour les bâtiments. Le projet vise également à utiliser les ressources à sa disposition pour mettre en avant les avantages des hypothèques visant l’efficacité énergétique sur les personnes, l’économie et la planète.

Pour plus d’informations, veuillez consulter : site web du projet EeMAP

Source : CORDIS

Publié le
lundi 26 novembre 2018


Green Planet
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Green Planet


Nos partenaires Green Planet

Nos partenaires