Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Enovos, énergie, objectifs climatiques, installations photovoltaïques, préservation du climat, énergies renouvelables, technologies éolienne et photovoltaïque, transition énergétique, développement durable
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Enovos contribue aux objectifs climatiques

Architecture & construction

Publié le
jeudi 19 décembre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Enovos, en collaboration avec des partenaires locaux, a déployé huit grands projets d’installations photovoltaïques, répartis sur tout le pays. Le fournisseur d’énergie met ainsi son savoir-faire et son engagement au service de la préservation du climat.

Pourquoi est-il important pour Enovos de prendre part à la transition énergétique ?

En tant que fournisseur d’électricité et de gaz, il est pour nous essentiel de contribuer à la décarbonisation du secteur de l’énergie et aux ambitions que le pays s’est fixées dans son Plan national intégré climat et énergie. Les énergies renouvelables sont un des trois axes majeurs de ce plan. L’objectif visé est d’atteindre, d’ici 2030, un ratio de 25 % d’énergie verte produite localement dans la consommation globale du Luxembourg. Il faut faire face dès maintenant au changement climatique et ne pas attendre encore 10 ans. C’est pourquoi Enovos se mobilise depuis de nombreuses années.

Au Luxembourg, nous investissons dans les technologies éolienne et photovoltaïque. Nous avons beaucoup d’expérience en ce qui concerne la construction d’installations de ce type en Belgique, aux Pays-Bas et surtout en Allemagne, et nous appliquons ces compétences également au Luxembourg.

Comment cet investissement se traduit-il ?

Jusqu’à présent, le gouvernement favorisait les installations photovoltaïques résidentielles, de petite ou moyenne taille, à travers un tarif d’injection préférentiel. Désormais, il s’intéresse aussi aux grandes installations et a introduit, pour les développer, un système d’appels d’offres. Le premier a été lancé en février 2018 et comportait deux lots : l’un pour des installations en toiture, l’autre pour des installations au sol sur des sites industriels.

Nous avons approché plusieurs partenaires qui avaient des surfaces disponibles et des partenariats se sont mis en place. Le travail de mon équipe du département énergies renouvelables est de s’occuper du développement du projet, de la construction de l’installation, puis de son suivi pendant les 15 à 25 années où l’installation photovoltaïque sera opérationnelle (inspections visuelles, maintenance préventive, réparations, etc.).

Nous avons déployé huit projets qui s’appuient sur des partenariats avec des entreprises locales, elles aussi engagées dans le développement durable et qui ont une politique forte en matière de RSE : Cactus, Panelux, POST Luxembourg, Kichechef, Luxtram ou encore RTL Group avec qui nous mettons actuellement en place les premiers parcs solaires au sol au Luxembourg. Au total, l’ensemble de ces installations permettra de produire l’équivalent de la consommation électrique d’environ 2 800 ménages.

Ces projets concrets, développés dans un esprit de bonne collaboration avec nos partenaires, démontrent qu’il est absolument possible pour chacun de contribuer à la transition énergétique.

Comment avez-vous noué ces partenariats ?

Si l’on prend l’exemple de Cactus, nous avons, en 2012, fondé ensemble la société Encasol S.A. que nous détenons à parts égales et qui a pour mission la construction, l’exploitation et le suivi d’installations sur les toitures de différents points de vente. Il en existait déjà trois, auxquelles sont venues s’ajouter celles du nouveau centre commercial de Bettembourg et de la centrale logistique de Windhof.

Par ailleurs, nous avons identifié, avec les moyens modernes, d’autres grandes toitures que nous pourrions exploiter à travers le pays et nous avons approché les exploitants de ces sites qui, bien souvent, en sont aussi les propriétaires.

Chaque projet a ses spécificités et nécessite dans une prochaine étape une analyse approfondie des contraintes statiques, une conception détaillée de l’installation sur le site ainsi qu’une étude de raccordement afin de pouvoir chiffrer la puissance et estimer la production annuelle de l’installation.

Mélanie Trélat
Interview d’Anouk Hilger, Head of Renewable Energy Sources Luxembourg chez Enovos / Article tiré du NEOMAG#26
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
jeudi 19 décembre 2019


Article de notre partenaire

Enovos
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires