Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
fournisseur d’énergie, plateforme my.enoprimes, Enovos , nouveau site web, énergieagence, économiser de l’énergie, énergie, enoprimes, réduire la consommation énergétique globale, transition énergétique, Plan national énergie climat, réalisation des objectifs européens et luxembourgeois en matière d’efficacité énergétique
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

enoprimes, une nouvelle ère commence…

Architecture & construction

Publié le
vendredi 20 août 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Avec les enoprimes, Enovos contribue depuis 6 ans à la réalisation des objectifs européens et luxembourgeois en matière d’efficacité énergétique. Ce dispositif se voit désormais renforcé pour répondre aux ambitions des 10 années à venir et des nouveautés sont mises à disposition des partenaires sur la plateforme my.enoprimes pour faciliter l’encodage, le dépôt et le suivi des dossiers.

Le Plan national énergie climat, qui reprend pour le Luxembourg plusieurs directives européennes relatives aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, affiche des objectifs ambitieux. « Plus ambitieux encore que les objectifs européens
qui sont déjà les plus ambitieux au monde
 », précise Laurent Magi, responsable de la transition énergétique pour le groupe Enovos.

Une partie de ces objectifs est reportée sur les fournisseurs d’énergie et l’opérateur historique Enovos « assume son rôle ». Il a mis en place, depuis 2015 déjà, toute une série de mesures incitatives - les enoprimes -, qui visent à réduire la consommation énergétique globale, se positionnant ainsi comme un acteur majeur de la transition énergétique.

Au cours des 6 dernières années, ces mesures ont, entre autres, permis :

  • d’économiser 1,7 TWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 425 000 ménages, la plupart de ces économies ayant été réalisées dans le monde professionnel,
  • de distribuer plus de 9 millions d’euros de primes,
  • de nouer plus de 440 partenariats dont 300 avec des artisans du secteur de la construction (principalement des installateurs et des électriciens), cible prioritaire comme intermédiaire et comme prescripteur, des fournisseurs de matériel, des facility managers et des bureaux d’études,
  • de constituer une équipe de 10 ingénieurs à plein temps, pour la plupart employés à l’énergieagence, filiale du groupe Enovos
  • de constituer une équipe de 10 ingénieurs à plein temps, pour la plupart employés à l’énergieagence, filiale du groupe Enovos

Partant du fil conducteur qu’est le PNEC, Enovos renforce désormais son dispositif en déployant plus de moyens, en mobilisant plus de ressources, en lançant une nouvelle plateforme et un nouveau site web pour répondre au règlement grand-ducal publié le 4 juin 2021 qui instaure des règles différentes et de nouvelles ambitions pour les
10 années à venir.

« Nous sommes très fiers de ce que nous avons réalisé pendant la première période », souligne Laurent Magi, « Nous devons maintenant aller au-delà de la référence, des valeurs du marché, qui sont de plus en plus élevées et nous voulons, pour cela, nous appuyer davantage encore sur nos partenaires. Nous voulons être encore plus proches d’eux, mieux les former pour qu’ils fassent passer le bon message à leurs clients. Je précise que ces primes sont ouvertes à tout le monde : particuliers, communes, entreprises, industries… Sans obligation d’être un client Enovos »

Enovos avait déjà pris quelques mois d’avance sur la législation (attendue en mars dernier), en augmentant ses primes dès l’automne 2020. « Nous avons mis en place un système de commissionnement ainsi qu’un système de rémunération plus attractifs pour nos partenaires qui jouent le rôle d’intermédiaires et réalisent une partie du travail de collecte des données et de gestion de la demande de prime », explique-t-il. À titre d’exemple, la somme versée à l’artisan partenaire s’élève en moyenne de 60 à 80 euros pour un dossier d’installation d’une chaudière et de 80 à 100 euros pour un dossier d’isolation de toiture, sachant que toute la démarche prend moins d’un quart d’heure.

D’après les sondages réalisés par le fournisseur d’énergie, sa méthode d’encodage est perçue comme simple et rapide là où celle de l’État est perçue comme plus compliquée et moins automatisée. Dans un nouveau système devenu plus complexe, il poursuit ses efforts pour simplifier la vie à ses partenaires et clients finaux et garantit toujours des délais de réponse et de paiement rapides : moins de 48 heures pour rappeler les demandeurs après dépôt de leur dossier, et moins d’un mois pour verser les primes au client une fois que le dossier est complet. Précision qui a son importance : les demandes doivent toujours être déposées avant de passer commande. Autre avantage avec la plateforme my.enoprimes : le versement des commissions aux artisans sera entièrement automatisé. Aucune facture ni justificatif n’est nécessaire, puisque toutes les données sont dans la plateforme.

Mélanie Trélat
Article tiré du NEOMAG#40
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Publié le
vendredi 20 août 2021


Article de nos partenaires

Enovos
NEOMAG
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires