Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
demande des consommateurs en produits alimentaires locaux, syndicat intercommunal PRO-SUD, promotion et développement de la région Sud, participation citoyenne, réserve de biosphère, LISER, Minett Unesco Biosphère, Département de l’Aménagement du territoire, perception d’un produit local, les habitudes de consommation, motivations intentions d’achats, connaissance des produits du cru, encourager la consommation des produits locaux, développement des circuits courts
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des produits locaux ? L’enquête relancée

Alimentation & Restauration

Publié le
vendredi 26 février 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Seuls 10% des ménages du Sud du pays se sont exprimés sur leur consommation et besoins en produits alimentaires locaux. Le syndicat intercommunal PRO-SUD relance l’enquête pour augmenter la participation.

« Relance de l’enquête sur la demande des consommateurs en produits alimentaires locaux ». Dans un communiqué, le syndicat intercommunal PRO-SUD, qui œuvre pour la promotion et le développement de la région Sud – on y retrouve les communes de Bettembourg, Differdange, Dudelange, Esch-sur-Alzette, Käerjeng, Kayl, Mondercange, Pétange, Rumelange, Sanem et Schifflange – annonce vouloir élargir la participation citoyenne à cette enquête.

Le syndicat intercommunal avait lancé fin 2020, en collaboration avec les communes affiliées et avec le soutien du ministère (Département de l’Aménagement du territoire), cette consultation en ligne, allant dans le droit fil de la volonté des autorités d’encourager la consommation des produits locaux et le développement des circuits courts.

Premier pas trop timide

La démarche s’inscrivait aussi comme un premier pas du projet Minett Unesco Biosphère, où la question de l’alimentation locale et durable figure en tant que préoccupation majeure des territoires d’application du programme « Man and the biosphere » (MAB). Le 28 octobre 2020, la région Sud du Grand-Duché de Luxembourg avait en effet obtenu le label « réserve de biosphère » de l’Unesco grâce à ce projet collectif.

Réalisée par le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER), l’enquête ciblait un panel de 10.000 ménages représentatifs de la région Sud concernant la demande des consommateurs en produits alimentaires locaux.

Cependant, comme le précise le communiqué de PRO-SUD, seuls 10% des ménages invités se sont exprimés sur leur consommation et besoins en produits alimentaires locaux. Dès lors, « une relance de l’enquête est menée fin février pour augmenter la participation ».

Les ménages pourront se connecter sur une plateforme dédiée jusqu’au 31 mars 2021, grâce à un code d’accès remis par courrier postal.

Faciliter la démarche

Désormais, le formulaire en ligne est disponible en quatre langues, les trois langues du pays, luxembourgeois, allemand et français, ainsi que le portugais. « Pour faciliter la participation d’un maximum de ménages », dit-on au syndicat intercommunal.

Le questionnaire aborde les thématiques d’intérêt, en l’occurrence la perception d’un produit local, les habitudes de consommation, les attentes et les freins à la consommation, les motivations et intentions d’achats, ou encore la connaissance des produits du cru.

Pour les promoteurs, il s’agit d’obtenir des résultats d’ici l’été 2021 « qui soient le reflet le plus exact des tendances alimentaires des habitants de la région Sud ». Il sera ainsi plus aisé d’établir un plan d’actions en concordance avec les besoins exprimés, qui seront d’autant plus représentatifs que la participation sera élevée.

Alain Ducat

Photo : visitluxembourg

Publié le
vendredi 26 février 2021


Alimentation & Restauration
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Alimentation & Restauration


Nos partenaires Alimentation & Restauration

Nos partenaires