Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Le département Matériaux du LIST collabore avec le programme transversal matériaux du CEA
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des procédés éco-innovants au service des transitions

Recherche & Eco-Innovation

Publié le
mardi 6 décembre 2022 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le département Matériaux du LIST collabore avec le programme transversal matériaux du CEA sur l’exploration du potentiel des technologies de traitement de surface par plasma atmosphérique pour la découverte accélérée de nouveaux matériaux.

Le développement des technologies de l’hydrogène représente une opportunité, tant au Luxembourg qu’à l’échelle européenne, pour accélérer la transition vers une société décarbonée. Depuis plusieurs années, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) met son expertise au service de plusieurs projets dans le domaine.

Il collabore désormais avec le CEA (NDLR : le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives est un organisme d’administration centrale de recherche scientifique français dans les domaines de l’énergie, de la défense et de l’espace, des nouvelles technologies...), au travers de la mise en place d’un partenariat avec le programme transversal matériaux du géant français qui souhaite évaluer le potentiel de ces technologies atmosphériques pour les grandes transitions : énergétique, numérique et technologies pour la santé.

La thématique de recherche du premier projet de collaboration baptisé « Atmosphère » est en lien avec les nouvelles énergies et en particulier la filière hydrogène. « Il s’agit de mettre au point, un revêtement barrière à la dégradation de certains composants. Il s’agit ici d’une solution complémentaire avec d’autres technologies hydrogène étudiées au LIST », précise Patrick Choquet, responsable du groupe Plasma Process Engineering au LIST.

Le traitement de surface des composants réalisés dans les laboratoires du LIST à Belval sera ensuite évalué au sein du CEA. Il devrait être plus performant et moins coûteux que les alternatives existant sur le marché.

L’évaluation de cette technologie plasma rentre dans le cadre d’un « benchmark » soutenu par le programme transversal matériaux du CEA dont l’une des priorités consiste en une veille technologique active sur les procédés émergents à fort potentiel d’industrialisation ; nanomanufacturing, couches minces, impression 3D en particulier.

D’autres pistes d’application de cette technologie prometteuse en termes de sobriété pourraient faire l’objet de nouveaux projets de collaboration entre le LIST et le CEA en particulier dans le domaine du développement accéléré de revêtements contre la corrosion ou bien encore de solutions de traitement de surface pour les dispositifs médicaux.

Le programme transversal matériaux du CEA co-pilote en particulier avec le CNRS le Programme national français DIADEM sur la découverte accélérée des matériaux dans le cadre de France 2030.

« Nous sommes ravis qu’un centre tel que le CEA fasse appel à notre expertise dans les revêtements fonctionnels. Ce nouveau projet dans le domaine de l’hydrogène vient compléter la stratégie du LIST qui, d’une part aide au déploiement à moyen terme de technologies hydrogène plus efficientes et d’inventer d’autre part les technologies de seconde génération indispensables à un marché massif post-2030 », complète Damien Lenoble, Directeur du département Materials Research and Technology au LIST.

Communiqué par le LIST
Photo © Luxembourg Institute of Science and Technology

Publié le
mardi 6 décembre 2022


Avec notre partenaire

Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)
Recherche & Eco-Innovation
Communiqué
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation


Nos partenaires Recherche & Eco-Innovation

Nos partenaires