Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Fonds du Logement, bureau iPLAN, créer des maisons passives, logements sociaux, construction durable, BIM, grandes familles de cohabiter sur le même toit, commune de Bridel, efficacité énergétique des bâtiments, accueillir de grandes familles, architecture
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Des grandes maisons pour des grandes familles

Architecture & construction

Publié le
jeudi 14 janvier 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

23 unités de logement sont en cours de construction par le Fonds du Logement, à Bridel dont une partie a été spécialement conçue pour pouvoir accueillir de grandes familles. La mise sur le marché se fera en deux étapes, et ce, dès l’été 2021.

Rencontre avec Valérie Linari, Responsable du service construction, Audrey Locquet, architecte chef de projet, Christophe Stordeur, chargé d’opération et Laura Jacoby, gestionnaire de chantier au Fonds du Logement, ainsi que Marco Di Benedetto, technicien et Marc Gubbini, architecte, administrateur-délégué du bureau iPLAN

Le Fonds du Logement est en train de développer un tout nouveau projet, situé au cœur de la commune de Bridel. « Implantés légèrement à l’écart de l’artère principale du village, au sein d’un lotissement datant des années soixante-dix et constitué principalement de maisons individuelles, les futurs logements seront à proximité directe du centre-ville, accessible à pied et en transports en commun puisqu’un arrêt de bus se trouve à quelques centaines de mètres de là », souligne Audrey Locquet, architecte chef de projet au Fonds du Logement.

L’ensemble se composera de 5 blocs, dont 5 maisons bi-familiales de 2 à 3 chambres à coucher et 13 maisons unifamiliales de 5 à 7 chambres à coucher. « Ces dernières permettront au Fonds du Logement d’accueillir des familles nombreuses », précise Valérie Linari, Responsable du service construction au Fonds du Logement.

Le principal défi architectural a d’ailleurs été de concevoir des espaces suffisamment confortables pour permettre à de grandes familles de cohabiter sur le même toit. « Nous avons d’abord dû mettre les différentes pièces en place, toujours dans le respect des normes et des maximas fixés par le Fonds. L’idée principale était de permettre à 7 ou 8 personnes de vivre dans une même maison en leur proposant des espaces communs - comme les salles à manger - qui soient assez grands et agréables. Nous avons créé des balcons au 1er étage pour offrir différentes vues sur le jardin et différents espaces extérieurs », explique Marc Gubbini, architecte-gérant chez iPLAN by marc gubbini architectes.

Chaque unité aura son jardin privatif, sans vis-à-vis, qui s’étendra jusqu’à la forêt qui borde le terrain, sur ses deux tiers, à l’arrière. Les surfaces habitables s’étendront sur 55 m2 à 210 m2.

L’ensemble des logements sera réservé à la location subventionnée.

Étant donné que le projet prendra place dans un quartier existant, le concept de mobilité est classique, avec des places de stationnement le long des trottoirs, et chaque maison sera équipée d’un carport, côté rue.

L’équipe chargée du projet a opté pour un système de construction traditionnelle, comme en témoigne l’architecte : « Nous avions exploré plusieurs voies lors de la phase d’avant-projet, et nous avons finalement retenu une construction en briques et béton. Nous avons quand même eu le souci d’utiliser des matériaux écologiques : par exemple, du bois pour les carports, de l’acier galvanisé pour les escaliers ou les balcons, de la laine de roche pour les façades isolantes, ou des fenêtres en bois -aluminium - l’aluminium sur la face extérieure pour la durabilité dans le temps ».

La volonté du Fonds du Logement était de créer des maisons passives et, en ce qui concerne la technologie qui a été choisie pour chauffer les logements, les départements techniques du bureau d’architectes et du Fonds du Logement ont opté pour des pompes à chaleur dont les modules d’échanges seront placés sous les carports et dont la distribution se fera à partir du local technique de chaque maison.
Les seules contraintes existantes étaient celles liées au PAP qui fixaient les gabarits, les hauteurs et les profondeurs, ce qui a permis d’avoir un planning de chantier qui se déroule sans surprise.

Le Fonds du Logement a développé ce projet en étroite collaboration avec le bureau iPLAN by marc gubbini architectes entre 2018 et 2019. Les travaux ont démarré en février 2020. Le gros-œuvre des 2 premiers blocs sera terminé d’ici quelques semaines et leur livraison est programmée pour juillet 2021. Les 3 suivants seront livrés entre début et mi-2022, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire.

23 logements
5 maisons bi-familiales
13 maisons unifamiliales
55 à 210 m2

Maître d’ouvrage :
Fonds du Logement
Maîtrise d’œuvre groupée :
Architecte : iPLAN by marc gubbini architectes s.a.
Ingénieur statique : GK Engineering
Ingénieur technique : Jean Schmit Engineering
Conseiller en énergie : COCERT s.a.

Illustration
Valérie Linari, Audrey Locquet, Marc Gubbini et Marco Di Benedetto
Rendu 3D du projet

Mélanie Trélat
Article tiré du NEOMAG#34
Plus d’informations : http://neobuild.lu/ressources/neomag
© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

/
/

Publié le
jeudi 14 janvier 2021


Article de nos partenaires

Fonds du Logement
NEOMAG
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires