Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
mobilité, Troty, trottinette électrique, solution de transport alternatif , environnement, les distances, derniers kilomètres
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

De la gare au bureau en trottinette électrique

Mobilité

Publié le
vendredi 26 octobre 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Troty arrive à Luxembourg avec une solution alternative pour parcourir les distances non desservies par les transports en commun.

Après l’annonce il y a quelques semaines de la mise en service des vélos électriques venant remplacer la flotte des Vel’Oh de la Ville de Luxembourg, ce sont à présent les trottinettes électriques qui font leur arrivée sur les routes de la capitale.

L’initiative vient du secteur privé, d’une start-up belge nommée Troty. Une équipe de développeurs et un entrepreneur, Sébastien Pourbaix, ont créé un app et l’ont testée sur la ville de Bruxelles. La société est opérationnelle depuis septembre et a démarré, à Luxembourg comme à Bruxelles, avec une flotte réduite de seulement quelques véhicules, afin de tester la mise en circulation de celles-ci.

« Depuis début octobre, on déploie jusqu’à dix trottinettes dans le quartier Gare, du côté du centre Hamilius, de la place d’Armes et au Kirchberg », explique Sébastien Pourbaix, associé. « On a bien conscience qu’il n’y a actuellement pas assez de Troty de manière à en disposer à tout moment de la journée, le projet étant de profiter de l’hiver pour tester la flotte et l’enrichir pour avoir 40 ou 50 véhicules au printemps. »

En concertation avec les autorités

Les Troty sont disponibles de 6h à 19h30 environ. L’entrepreneur justifie : « Nous les retirons de la circulation le soir, d’une part pour les recharger, et d’autre part pour éviter que les utilisateurs prennent des risques ». L’app permet de localiser et louer la trottinette qui peut être déposée n’importe où – de manière sécurisée – après usage. « Nous avons récemment mis en place un module météo qui permet de prévenir les utilisateurs si les conditions météo ne sont pas favorables à l’utilisation de Troty », ajoute-t-il.

En l’absence de cadre légal entourant l’usage des trottinettes en ville, Sébastien Pourbaix a pris contact avec la Police grand-ducale afin de développer ces aspects sécuritaires. La start-up rencontre également les services Mobilité des CFL et de la Ville de Luxembourg, qui ont manifesté leur intérêt pour cette solution de transport alternatif qui permet notamment de combler le dernier kilomètre entre la gare et le lieu de travail. « Nous souhaitons déployer Troty de manière raisonnée et raisonnable avec la volonté de vraiment s’inscrire dans le paysage luxembourgeois », explique encore Sébastien Pourbaix. Dans cette logique, Troty n’est actuellement pas déployé à la Cloche d’Or, où les conditions de circulation ne garantissent pas la sécurité des utilisateurs.

Les villes de Liège, Madrid et Varsovie testent également Troty. Au Luxembourg, des discussions sont en cours avec la Ville de Contern, également intéressée par cette solution. Un seul compte et une seule application permettent de louer les trottinettes dans toutes les villes où elles sont présentes.

Marie-Astrid Heyde
Photo : Troty

/

Publié le
vendredi 26 octobre 2018


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires