Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Créer des « Glamping Cabins » pour le tourisme rural
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Créer des « Glamping Cabins » pour le tourisme rural

Architecture & construction

Publié le
lundi 28 novembre 2022 à 04:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Pour imaginer une offre qui surfe sur la tendance et colle à l’environnement luxembourgeois, la Direction générale du tourisme et l’OAI lancent un concours d’architectes.

« Glamping » ? C’est une tendance qui monte pour les amateurs de loisirs diffus et de tourisme intégré à l’environnement, pour une meilleure connexion entre logement, détente et nature… sans perdre le confort.

Glamping est un mot-valise, construit sur « glamour » et « camping ». Le concept n’est pas neuf, il est même assez présent dans les pays asiatiques ou africains qui ont appuyé leur offre touristique, depuis une dizaine d’années. On y propose des tentes ou des bungalows aux allures rustiques, confortablement campés dans la savane ou la jungle. Cet hébergement touristique érigé en plein air, ouvert sur son environnement naturel voire « sauvage », est néanmoins pourvu des commodités et dribble les pépins d’installation et d’approvisionnement.

Et en mode tourisme diffus, mixant les concepts de vacances, de confort, de bien-être et de lien retrouvé avec la nature qui se respecte, le glamping se développe désormais un peu partout.

/

Un potentiel de redynamisation

Cela n’a pas échappé au ministre luxembourgeois en charge du Tourisme, Lex Delles, qui se dit « convaincu que le concept des Glamping Cabins a le potentiel de contribuer à la redynamisation de l’offre touristique en milieu rural ».

De fait, le mode de vie, le côté glamour et l’interculturalité du Grand-Duché peuvent se marier aisément, pour le visiteur, avec le milieu rural luxembourgeois, dont l’attractivité se caractérise par une nature intacte, des paysages variés et un patrimoine culturel important.

Déjà très porté sur le tourisme vert, le pays a sans doute une carte à jouer dans ce concept environnemental et tendance, qui permettrait à la fois de se détendre et de profiter d’une offre propice, des sentiers de randonnées exceptionnels, des balades pédestres ou cyclistes, des sites historiques et naturels qui attirent le chaland…

Travail participatif

Aussi, dans l’idée de mettre en valeur ces atouts et de développer l’hébergement touristique en milieu rural, la Direction générale du Tourisme a lancé un processus de travail participatif. « Des acteurs publics et privés du secteur touristique se sont réunis à plusieurs reprises afin d’élaborer des idées de projets, notamment des concepts d’hébergement innovants », informe le ministère.

Et dans ce contexte, le concept des « Glamping Cabins » a été retenu. « Il s’agit d’un type d’hébergement insolite de haute qualité qui est destiné à une implantation dans des lieux touristiques existants. Ce projet vise à créer une offre touristique novatrice afin de soutenir les acteurs touristiques dans leurs projets de développement et de diversification de l’offre d’hébergement ».

La Direction générale du tourisme et l’Ordre des architectes et ingénieurs-conseils (OAI) ont donc décidé de stimuler cette offre en organisant conjointement un concours d’architectes.

Modalités du concours

« Les participants sont invités à soumettre leurs projets pour une « Glamping cabin ». La participation au concours est réservée aux architectes membres de l’OAI dont l’effectif ne dépasse pas cinq personnes équivalent temps plein (ETP). Il est demandé aux participants de repenser l’organisation spatiale et d’y intégrer une esthétique unique, de nouvelles technologies et des matériaux innovants qui feront de la « Glamping cabin » une forme d’architecture entièrement nouvelle.

Étant donné qu’il n’existe pas de site de concours spécifique, les projets peuvent être conçus dans n’importe quel site imaginaire de n’importe quelle taille ».

Le jury désignera trois gagnants (qui recevront respectivement 4.000 euros, 3.000 euros et 2.000 euros), deux prix spéciaux (dotés de 1.500 euros chacun) et cinq mentions (dotées de 1.000 euros chacune). Les projets sont à remettre online à la date du 31.01.2023 au plus tard. Les architectes intéressés trouveront de plus amples informations sur le site www.concoursoai.lu.

Pour le ministre Lex Delles, « il est indispensable de développer l’hébergement touristique afin de mettre en valeur les atouts des régions rurales, qui constituent un point fort de notre offre touristique.

À cela s’ajoute que des projets touristiques comme les Glamping Cabins contribuent non seulement au développement économique des régions rurales, mais ont également une influence positive sur la qualité de vie de la population locale. »

Alain Ducat
Photos : Shutterstock, glamping.com

Publié le
lundi 28 novembre 2022


Avec notre partenaire

OAI - Ordre des Architectes et Ingénieurs-Conseils
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires