Construire le futur : l'IA révolutionnera-t-elle le secteur du bâtiment ?

Construire le futur : l’IA révolutionnera-t-elle le secteur du bâtiment ?

L’intégration de l’intelligence artificielle (IA) dans le secteur du contrôle dans la construction représente une avancée significative qui transformera radicalement la manière dont seront conçues, construites et exploitées les constructions futures. Quid des possibilités ?

La conception assistée par l’intelligence artificielle (IA)

L’une des prochaines étapes où l’IA apportera une valeur ajoutée sera au niveau de la conception des bâtiments. Les systèmes d’IA seront capables d’analyser d’énormes ensembles de données, y compris des plans, des modèles architecturaux et des données géospatiales. Cela optimisera la conception des bâtiments en termes d’efficacité énergétique, de durabilité et de sécurité, et permettra à nos équipes de vérifier plus aisément la conformité au regard des aspects réglementaires (sécurité générale, accessibilité par exemple) ou les dispositions techniques relevant des garanties décennales et biennales. Cela permettra également d’apporter plus de présence humaine sur la réelle coordination de solutions multifacteurs, qui supposent des discussions et relectures attentives avec les concepteurs avant validation des documents.

La surveillance autonome du chantier

L’IA jouera un rôle non négligeable dans la surveillance des chantiers de construction. De nombreux drones équipés de capteurs et de caméras alimenteront des systèmes d’IA qui pourront surveiller en temps réel certaines avancées, détecter plus tôt des erreurs éventuelles et assurer la conformité aux normes de sécurité. Cela permettra une intervention ad hoc rapide en cas de problèmes et contribuera à réduire les retards et les coûts associés. Nos ingénieurs seront alors aidés dans leur quotidien ainsi que dans leurs tâches parfois répétitives et chronophages. In fine, le challenge consistera aussi à faire bénéficier l’AI des retours d’expérience de nos ingénieurs sur tous types de situations, afin qu’elles sachent identifier et alerter à leur tour nos équipes par la suite. Il sera nécessaire d’entraîner les AI, de rester critique et de valider méticuleusement les résultats ou tests obtenus avant de pouvoir les exploiter.

Contrôle qualité automatisé

Traditionnellement, le contrôle qualité implique une vérification humaine intensive. Avec l’IA, des algorithmes sophistiqués pourront en partie effectuer des inspections automatisées et répétitives. Des modèles d’apprentissage analyseront les images et les données provenant du chantier pour détecter des défauts, les variations par rapport aux plans et les problèmes potentiels. L’intervention humaine restera par contre, à notre avis, absolument nécessaire pour prendre les bonnes décisions et les communiquer dans la bonne forme. De la même manière que pour la surveillance autonome, l’enjeu principal sera d’éduquer ces IA à l’apprentissage de nos points de vue, nos missions.

Gestion intelligente des ressources

L’efficacité dans la gestion des ressources est un autre domaine où l’IA excellera dans le secteur du contrôle de la construction. Les systèmes d’IA peuvent prédire les besoins en matériaux, en main-d’œuvre, en personnel et en équipement, permettant une planification plus précise et une optimisation des interventions. Ce sera dans l’intérêt du client et des collaborateurs de pouvoir mieux se coordonner. De plus, l’IA pourra sous peu analyser les tendances passées pour anticiper les fluctuations du marché et optimiser les processus d’approvisionnement. Lorsque l’IA pourra efficacement apprendre d’elle-même et des erreurs rencontrées, l’avancée sera d’autant plus impressionnante.

Maintenance prédictive des bâtiments

Une fois le bâtiment construit, l’IA continuera de jouer un rôle crucial dans le contrôle en offrant des solutions d’audit et de maintenance prédictives. Les capteurs intégrés aux infrastructures type IOT collecteront des données sur l’état des équipements et des systèmes du bâtiment. Les algorithmes prédictifs pourront alors anticiper les pannes potentielles, permettant une maintenance proactive plutôt que réactive. Cela se traduit par une durée de vie prolongée des équipements, une réduction des coûts de maintenance et une meilleure expérience pour les occupants.

Défis et considérations éthiques

Bien que l’IA apporte des avantages considérables au contrôle dans la construction, il est essentiel de considérer les défis et les implications éthiques associés à son utilisation. La protection des données et des plans, la sécurité des systèmes et de la cybersécurité, et la transparence dans les décisions prises par les algorithmes sont des préoccupations légitimes et sensibles.

Conclusion

SECO intervient dans ce marché luxembourgeois très dynamique où bâtiments d’habitations côtoient bureaux, immeubles mixtes et les infrastructures diverses et variées du pays. L’intégration de l’intelligence artificielle dans notre contrôle dans la construction marquera une évolution majeure et positive, améliorant la conception, la surveillance, le contrôle qualité, la gestion des ressources et la maintenance des bâtiments. L’adoption continue de ces technologies transformera notre industrie, la rendant plus efficace, moins silotée, et potentiellement plus durable.

L’utilisation de l’IA représente à nos yeux une opportunité importante pour une PME comme SECO. Depuis toujours, et encore plus maintenant, SECO adopte avec agilité les solutions d’innovation, et forme et sensibilise ses équipes à évoluer avec le marché afin de rester à la pointe des compétences techniques. Chez SECO, l’IA ne remplacera pas l’ingénieur, mais tout ingénieur utilisera ces avancées pour booster la diversification, l’efficacité et la qualité de nos services.

Extrait du NEOMAG#59

Plus d’informations sur neobuild.lu

© NEOMAG - Toute reproduction interdite sans autorisation préalable de l’éditeur

Article
Article
Publié le mardi 9 janvier 2024
Partager sur
Avec notre partenaire
Nos partenaires