Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Soprema, Dakgroep Naessens, Tjeerdo Louncke, Alsan, Iris Tower, Bruxelles-Nord, architecture, construction, investissement durable, efficacité énergétique, étanchéité, résistance au vent
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Construction durable : l’Iris Tower à Bruxelles

Architecture & construction

Publié le
jeudi 14 janvier 2021 à 05:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Grâce à Soprema, l’Iris Tower est efficace sur le plan énergétique et résistante au vent.

La toute nouvelle Iris Tower située près de la gare de Bruxelles-Nord est construite selon les principes de l’investissement durable. Cette tour de bureaux de 137 mètres de haut doit donc afficher d’excellents résultats en termes d’économie d’énergie et de coûts d’exploitation. SOPREMA propose l’arsenal de produits adéquats pour ce faire, et a également participé à la réflexion sur l’action maximale du vent.

Un chef d’œuvre elliptique

Elle n’avait pas encore ouvert ses portes, que la Silver Tower changeait déjà de nom. En effet, avant d’être inauguré, cet impressionnant gratte-ciel a été rebaptisé Iris Tower. Malgré la petite taille de la parcelle, la tour dispose d’une surface de pas moins de 40.000 m2, répartis sur 34 étages dont 7 en sous-sol. Pour ce faire, le bâtiment érigé le long de la voie ferrée adopte la forme d’une lentille elliptique de 28 mètres de large et de 69 mètres de long.

L’entreprise Dakgroep Naessens s’est occupée de l’étanchéité, celle des terrasses des 24e et 32e étages représentant un défi particulier. « Celui-ci est dû à la colonne d’acier qui s’enfonce dans le béton des terrasses », explique Tjeerdo Louncke, responsable du chantier. « Cela nécessite un travail de précision sur le plan de l’isolation et du roofing. Les fixations des colonnes en acier, auxquelles la façade en verre est reliée, ont également rendu les choses encore plus complexes. » Ce sont les produits d’étanchéité de SOPREMA qui ont été utilisés pour l’ensemble de la tour, pour le pare-vapeur ainsi que les couches inférieure et supérieure. « Nous avons par ailleurs réalisé ces finitions complexes à l’aide de l’étanchéité liquide de la gamme Alsan. »

Utiliser moins d’énergie

La consommation d’énergie de l’Iris Tower est réduite de différentes manières. « Vu qu’il s’agit d’une tour de verre, il faut en faire davantage pour l’isoler correctement. De plus, l’isolation est beaucoup plus épaisse que prescrite », affirme M. Louncke. « Nous avons donc appliqué deux fois une couche d’isolation de 12 centimètres, recouverte de Soprastick Venti FF et de Sopralene Techno 4 AF C1 FR comme couche de finition. »
/

Vu le rythme de construction élevé de l’Iris Tower, tout a été planifié dans les moindres détails. L’entreprise Dakgroep Naessens a donc opté pour les produits fiables de SOPREMA. « En fait, nous travaillons toujours avec SOPREMA, car nous avons une grande confiance dans leurs produits et ils nous procurent un excellent soutien technique », déclare M. Louncke. « Nous voulons offrir la meilleure qualité à nos clients. Il faut donc travailler avec des produits de la meilleure qualité aussi. Raison pour laquelle, pour l’Iris Tower, nous avons décidé d’utiliser des produits fiables que nous connaissons bien et qui se marient parfaitement. »

Calculer l’action du vent et donner des garanties

En raison de la gigantesque hauteur de l’Iris Tower, il était essentiel d’accorder l’attention nécessaire au calcul de l’action du vent. Pour ce faire, Dakgroep Naessens a pu compter sur l’aide du département technique de SOPREMA. « Étant donné l’importance de la hauteur, le calcul de la résistance au vent de la surface du toit ressemblait à un grand puzzle », explique M. Louncke. « Heureusement, SOPREMA nous a apporté son aide pour le calcul de l’action du vent. Nous avons donc finalement décidé de couler une dalle de béton aux endroits cruciaux afin que le revêtement de toit Sopralene Techno 4 AF C1 FR reste en place. »

Les experts techniques de SOPREMA procurent volontiers leur aide aux couvreurs, par un accompagnement technique ou des informations sur les produits par exemple. Tjeerdo Louncke : « Avec SOPREMA, nous faisons toujours un tour à la fin de ce type de projet pour tout vérifier. Nous sommes ainsi certains que tout a été utilisé et finalisé correctement. Et nous donnons donc également à l’architecte la garantie d’une bonne exécution. »
/
Article de Soprema, partenaire Infogreen

Publié le
jeudi 14 janvier 2021


Article de notre partenaire

Soprema, isolation, Luxembourg
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires