Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
se nourrir, bonnes pratiques, qualité, alimentation, choix de vie, consom’acteur, gaspillage, transformation, à l’éthique, à la distribution, à l’emballage, consom’acteur, industries agro-alimentaires, productions et consommations intensives, les notions d’alimentation, de santé et de qualité, consommation responsable
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Consommation et alimentation : tous responsables !

Alimentation & Restauration

Publié le
jeudi 19 mars 2020 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

« Consom’acteur, Holmes ? Alimentaire, mon cher Watson ! » Ce lundi 23 mars, sortira le dossier du mois d’Infogreen.lu, contre vents et marées. Car il résonne dans l’actualité chahutée, ce dossier, centré sur l’alimentation et la consommation responsables.

Sans avoir été invité, le coronavirus Covid-19 fait résonner dans notre quotidien des thèmes comme la santé bien sûr, mais aussi – confinement et peur de rationnement agissant – l’alimentation et la consommation.

« Que ton aliment soit ta seule médecine ! », aurait dit Hippocrate. Force est de constater que, depuis l’explosion des industries agro-alimentaires et autres visions des productions et consommations intensives, les notions d’alimentation, de santé et de qualité ont pu faire le grand écart. Et si tout était question d’alternative, de bonne information, de responsabilité de chaque maillon de la chaîne ?

Acteur conscient, le « consom’acteur » choisit, quand le choix du client-roi est, par définition, souverain. « Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’en achètent plus pour que ça se vende pas », plaisantait Coluche…

Pour son alimentation, mais bien au-delà, dans ses choix de vie, le consom’acteur voit plus loin que le produit. Il évite le gaspillage et privilégie les circuits maîtrisés. Il s’intéresse aux origines, aux matières premières, aux producteurs, aux vertus, à la transformation, à l’éthique, à la distribution, à l’emballage… Bref, il a des convictions et, souvent, les partage avec les professionnels de sa filière de prédilection.

Que l’on parle de se nourrir ou de bonnes pratiques générales, l’idéal c’est la qualité. Une quête qui vaut bien de passer les choses à la loupe.
« Consom’acteur, Holmes ? Alimentaire, mon cher Watson ! »

Alain Ducat

Publié le
jeudi 19 mars 2020


Alimentation & Restauration
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Alimentation & Restauration


Nos partenaires Alimentation & Restauration

Nos partenaires