Chaîne de valeur du bois au Luxembourg (1/3) : Un écosystème en croissance

Chaîne de valeur du bois au Luxembourg (1/3) : Un écosystème en croissance

La nouvelle cartographie de l’écosystème bois du Luxembourg réalisée par Luxinnovation montre une augmentation du nombre d’entreprises. Elle révèle également que près de 20 % des entreprises du secteur du bois ont été constituées au cours des quatre dernières années.

Cette nouvelle édition de la cartographie, présentée pour la première fois lors du Luxembourg Wood Cluster Forum 2023, couvre l’ensemble de la chaîne de valeur du bois luxembourgeoise, depuis la planification et les opérations forestières jusqu’à la construction intérieure en passant par le commerce du bois. La cartographie montre que le pays compte plus de 1 500 entreprises, dont la moitié a le bois comme activité principale. Les parties de la chaîne de valeur comptant le plus grand nombre d’entreprises sont la construction intérieure et la menuiserie (41 % de toutes les entreprises), la planification et le génie civil (22 %) et la construction en bois et la charpenterie (19 %).

Attraction d’entreprises étrangères

« Le nombre d’entreprises a augmenté de 234 par rapport à la cartographie précédente que nous avons produite en 2019 », explique Mohamed Toumi, Senior Market Intelligence Analyst chez Luxinnovation. « Plus de 60 % de la chaîne de valeur bois dynamique au Luxembourg sont constitués de petites entreprises employant jusqu’à 10 personnes. 225 des entreprises identifiées ont été constituées entre 2019 et 2022. »

Une raison de la création de nouvelles entreprises est l’engagement du Luxembourg envers l’innovation. « Beaucoup d’entreprises belges et allemandes décident de créer des filiales ici afin de mener des activités de R&D visant à développer de nouveaux produits pour le marché européen », explique Ralf Köhler, manager du Luxembourg Wood Cluster chez Luxinnovation. « Beaucoup des nouveaux venus sont de grands groupes attirés par les opportunités commerciales internationales découlant de notre approche interrégionale, du soutien offert pour aider les entreprises étrangères à développer leurs activités à partir du Luxembourg et du soutien fourni par le Luxembourg Wood Cluster. En même temps, un certain nombre de nouvelles entreprises sont des spin-off, issues par exemple de projets menés conjointement par deux entreprises qui finissent par créer une nouvelle structure pour commercialiser le produit ou le service qu’elles ont développé ensemble. »

Selon Mohamed Toumi, la plupart de ces nouvelles entreprises ciblent l’industrie de la construction et le commerce de gros de matériaux de construction, et proposent des solutions dans les domaines de la construction intérieure, de la planification et du génie civil, et de la construction en bois. Les nouvelles entreprises incluent également des entreprises de commerce et de commerce. « Le marché des fournisseurs pour le secteur de la construction est très dynamique et attractif », confirme Ralf Köhler.

Renaissance du marché régional

Cette évolution reflète le renouveau du marché du bois au Luxembourg et dans sa région environnante, où une proportion croissante de la ressource en bois est traitée et utilisée localement. Une grande partie de la demande provient du secteur de la construction. « L’utilisation croissante du bois comme matériau de construction principal a créé un nouveau marché ici au Luxembourg qui attire de nouvelles entreprises », explique Mohamed Toumi.

Ralf Köhler explique que les projets de construction visent fréquemment à utiliser des matériaux locaux lorsque cela est possible. « Il y a aussi une innovation considérable dans la conception circulaire des bâtiments. Les centres de recherche luxembourgeois mènent des projets dans des domaines tels que les matériaux composites en bois et d’autres constituants qui améliorent les performances. »

Plus d’informations : https://www.luxinnovation.lu/fr
Crédit photo : Simon Stankowski Unsplash

Article
Communiqué
Publié le vendredi 8 décembre 2023
Partager sur
Avec notre partenaire
Nos partenaires