Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Biodiversum
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Centre Biodiversum, une perle au cœur de la réserve naturelle « Haff Réimech »

Architecture & construction

Publié le
vendredi 2 mars 2018 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Le Biodiversum est établi dans un bâtiment d’une architecture exceptionnelle, conçu par le bureau d’Architecte Hermann & Valentiny et associés. Il constitue le point de départ de plusieurs sentiers pédestres autour des étangs du « Haff Réimech ». Lors des Green Solutions Award 2017, révélés le 15 novembre 2017 à Bonn à l’occasion de la COP23, le bâtiment luxembourgeois Biodiversum a remporté la seconde place de la catégorie Énergie et Climats tempérés.

La réserve naturelle Haff Réimech

Le Centre d’accueil Biodiversum se situe à Remerschen à la frontière de la réserve naturelle « Haff Réimech ». Cette réserve naturelle est classée Natura 2000 et Ramsar depuis 1998, elle se situe dans une ancienne zone de gravières de 280 ha entre Remich et Schengen. Elle est particulièrement appréciée pour sa diversité ornithologique ainsi que sa flore et faune rares.

Elle est reconnue comme étant une des zones humides les plus conséquentes du Luxembourg. Elle abrite une diversité très riche d’espèces d’oiseaux, la plus importante du Grand-Duché. Une trentaine d’étangs forment le cœur de cette réserve et sont le plus souvent bordés de zones marécageuses.

Le centre Biodiversum est ouvert depuis le 3 juin 2016, c’est l’un des 5 centres « Nature et Forêt » et fait partie de la Convention natur&ëmwelt. Le centre Biodiversum a le soutien du gouvernement luxembourgeois. Il abrite une salle de classe et réunion, et présente des expositions permanentes sur les thèmes liés à la sensibilisation et protection environnementales.

Comprendre ce que l’on veut sauvegarder

Comme nous le rappelle si bien Jil Schartz : « nous formons un tout avec la nature », il est donc primordial de sensibiliser les petits et grands à l’environnement et à l’importance de préserver cette nature. Pour comprendre, il faut voir, sentir, toucher et mettre en pratique les enseignements en participant à des ateliers, des workshops.

Le centre d’accueil est ouvert à tout public, des activités scolaires et pédagogiques y sont organisées avec l’accueil d’élèves de cycles 1, 2, 3, classes de lycée.

L’intérêt de préserver toute la biodiversité ainsi que toutes les espèces est aussi dispensé aux crèches, en périscolaire et extrascolaire.

Les enfants sont meilleurs que les adultes au niveau de l’assimilation des bonnes pratiques. Ce qui est amusant avec l’atelier « protection des racines » par exemple, c’est de voir comment les enfants assimilent les bons gestes et interagissent avec leur environnement. L’accueil de petits groupes d’enfants facilite la mise en pratique sur le terrain.

Mettre en avant le fait d’agir

Les enfants sont les « multiplicateurs » selon Jil Schartz, ils font passer les messages, sont de très bons élèves et montrent l’exemple aux adultes.

Des safaris sont organisés sur le site. La découverte des insectes vivants (libellules) et la visite de la réserve naturelle permettent de distinguer les différentes facettes de la nature. Les activités sont dirigées par des bénévoles. Les guides proposent des visites en langue luxembourgeoise, néerlandaise, allemande…

Lors des visites, les guides parlent de la migration des oiseaux, de son importance au cœur de la réserve. Ils expliquent aussi de quoi se nourrissent les oiseaux et pourquoi il faut les protéger. Des spécialistes proposent des ateliers et des cours spécifiques sur les herbes médicinales.

Le but de ces associations, c’est réellement la conservation des espèces. C’est aussi inculquer le respect de la nature. C’est assurément sensibiliser petits et grands à son environnement. Le but étant de comprendre que nous faisons partie intégrante de cette nature et que l’un ne va pas sans l’autre !

Propos de Jil Schartz recueillis par Sara Liégeois

Publié le
vendredi 2 mars 2018


Architecture & construction
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE

Learning to fly

« L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde », a déclaré Nelson Mandela. L’éducation est plus qu’un enjeu, c’est la clef pour un changement de paradigme.

Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires