Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
APEHM, l'inclusion, une valeur clé
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

APEMH : regard vers l’avenir

Économie sociale et solidaire

Publié le
jeudi 11 août 2022 à 04:30

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

L’inclusion reste une des valeurs clés de l’APEMH qui guide la Fondation et les différentes structures dans leurs développements. Il y a une série de projets pour 2022-2023, notamment en matière de logement.

/Pour Romain Kraemer, président de la Fondation APEMH, « l’exercice 2021/2022, revenu heureusement à une certaine normalité par rapport aux deux exercices précédents, nous encourage pour aller de l’avant et continuer à mettre en œuvre l’esprit de solidarité et d’innovation qui anime l’APEMH depuis toujours ».

En introduction du rapport d’activité 2021/2022 récemment sorti, le président souligne que, « une nouvelle fois, toutes les personnes impliquées ont fait un excellent travail durant l’exercice écoulé. Que ce soit au niveau de la direction, de l’administration, des encadrants, des encadrés et de toutes celles et ceux qui œuvrent à un degré quelconque au sein de l’APEMH, toutes et tous ont mis en avant l’Esprit APEMH, pour faire fonctionner au mieux une entreprise qui est un acteur incontournable au service des personnes en situation de handicap intellectuel dans notre pays ».
/

Une offre de services en développement constant

Ainsi, pour les ateliers de l’APEMH, il met l’accent sur Limpach qui, « avec HOKA, sa pension pour chiens et chats, rencontre un très grand succès et touche déjà à ses limites ». Par ailleurs, la production maraîchère à Limpach s’élargit en permanence. « Le Lampecher Gaart et les produits transformés de sa production sont de plus en plus appréciés par les clients connaisseurs ».
/
M. Kraemer souligne que l’offre de services aux personnes en situation de handicap intellectuel se développe continuellement.

« Dans le domaine de la petite enfance avec les crèches inclusives Kokopelli et Topolino et les services à domicile SeSAD et SCAF, l’APEMH soutient les jeunes familles. La Maison Mère-Enfant fonctionne depuis un an avec succès à Dudelange et les offres de service en matière de parentalité accompagnée se développent ». Et, dans cet élan, il note que « l’école de la vie autonome et le Schnupperwunnen visent à reconnaître et développer les capacités des jeunes adultes en situation de handicap intellectuel pour une vie la plus autonome possible ».

Les activités de l’APEMH Parents et Familles asbl, fortement freinées par la pandémie, ont redémarré : « Elles rencontrent beaucoup de succès auprès des familles concernées ; Nous nous efforcerons de répondre aux demandes des parents et de renforcer les échanges entre pairs ».

Nouvelles formes de vie, pour plus d’autonomie

Surtout, Romain Kraemer, tout en observant l’exercice dans le rétroviseur, jette « un regard vers l’avenir ».

Au niveau des structures de logement pour personnes en situation de handicap intellectuel, par exemple, « l’APEMH continue de développer les nouvelles formes de vie visant à aller vers une plus grande autonomie, toujours sécurisée, des résidents.
Parallèlement nous continuons de transformer dans la mesure du possible les maisons existantes afin de créer des groupes de vie plus petites ».
/
Dans les projets projets réalisés en 2021, l’APEMH note :

  • Habitat inclusif Nidderkuer : un groupe de vie inclusif pour 2 personnes en situation de handicap intellectuel et 2 locataires sans besoins spécifiques.
  • Résidence Dikrech : une résidence comprenant 3 appartements à Diekirch, avec une capacité d’accueil fixée à 5 colocataires au maximum. Un des appartements est réservé pour les bureaux du service d’assistance qui assure l’accompagnement et le soutien des locataires.
  • Haus beim Bësch : deux groupes de vie (au total 16 personnes) qui peuvent accueillir des personnes ayant des besoins journaliers en soins infirmiers, des personnes âgées ainsi que des personnes en situation de fin de vie.

Et dans les projets 2022/2023, d’autres structures de logement sont attendues. « Compte tenu de la diversité des demandes et besoins des usagers accueillis ou à accueillir au sein des structures de logement de l’APEMH, cette dernière est amenée à innover et conceptualiser de nouvelles formes d’habitations ».

Sont citées :

  • Résidence Bartreng (Autonomie sécurisée)
  • Haus Näidsen (logement communautaire avec assistance complète)
  • Logements intégrés à Vianden

L’APEMH Immosoc asbl a vu le jour pour permettre la réalisation d’un projet de construction novateur pour l’APEMH. « À Vianden notamment, avec le soutien financier du ministère du Logement, un grand projet de création de logements à loyer abordable avec appartements, maisons unifamiliales et studios se concrétise. Le projet vise la cohabitation de personnes très diverses, jeunes et moins jeunes, familles ou célibataires, en situation de handicap ou non. Un service d’assistance sur place assurera une offre de logement en autonomie sécurisée ».

Le président Kraemer commente :

L’inclusion reste une des valeurs clés de l’APEMH qui nous guide dans nos développements pour l’avenir.

Alain Ducat
Photos/Illustrations : APEMH

Publié le
jeudi 11 août 2022


Avec notre partenaire

APEMH
Économie sociale et solidaire
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Économie sociale et solidaire


Nos partenaires Économie sociale et solidaire

Nos partenaires