Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
ALHO Systembau, recyclage des modules, bâtiment modulaire, construction modulaire d’ALHO, réduction et la clôture de cycle d’énergie et de matériaux, construction durable, économie circulaire, panneaux solaires, équipe « Esch2022 », programme « Remix-Culture »
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

ALHO construit le quartier général pour l’équipe « Esch2022 »

Architecture & construction

Publié le
jeudi 15 avril 2021 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La capitale européenne de la culture 2022 est en fait toute une région : à côté d’Esch, la deuxième ville du Luxembourg, dix autres communes luxembourgeoises des alentours ainsi que huit communes françaises de l’administration communale d’Audun-le-Tiche sont concernées. Le coup d’envoi pour Esch2022 sera donné le 22 février 2022. Environ 140 projets présentant la diversité sociale et culturelle de cette région marquée par l’extraction de minerais sont prévus.

Une architecture industrielle durable

L’équipe « Esch2022 » doit donc organiser une multitude de choses. Le bâtiment administratif construit par ALHO offre alors les conditions optimales.

La « région minette » doit son nom à ce minerai de fer spécifique et s’étend de l’extrémité sud-ouest du Luxembourg jusqu’à la France. Les industries du fer et de l’acier avec leurs hauts fourneaux et leurs mines ont longtemps marqué le paysage et attirèrent très tôt des ouvriers en provenance des pays limitrophes comme la Belgique, la France et l’Allemagne, mais aussi l’Italie. Aujourd’hui, des gens issus de 120 nations vivent dans cette région autour de la ville universitaire d’Esch et participent à l’évolution de l’industrie sidérurgique vers l’ère du numérique. Un exemple parfait de l’idée européenne reposant sur l’immigration et la cohabitation de différentes cultures et une bonne raison pour décerner le titre de capitale européenne de la culture 2022 à Esch.

Avec son programme « Remix-Culture », Esch2022 souhaite célébrer la diversité et imaginer des visions d’une Europe sans frontières, mais aussi apporter une réflexion sur sa propre histoire et l’identité locale. « Avec Esch2022, nous voulons raconter l’histoire de notre région, de l’industrie sidérurgique à l’ère du numérique », explique Françoise Poos, la directrice du programme culturel.

Une tour en acier

Le quartier d’Esch-Belval, situé au pied des hauts fourneaux, est un mélange de bureaux et d’instituts de recherche, d’établissements commerciaux et de loisirs ainsi que de logements. L’université se situe également ici. C’est donc l’endroit idéal pour le quartier général de l’équipe « Esch2022 » qui a été réalisé par ALHO sur ordre du Fonds Belval en peu de temps.

D’un point de vue conceptionnel et architectural, le bâtiment reprend la tradition du paysage marqué par l’industrie sidérurgique. Au total, 40 modules en acier ont été assemblés en un bâtiment en trois blocs.

Le premier bloc dispose de quatre étages. Au rez-de-chaussée se trouve l’entrée avec la réception ainsi que des salles techniques et des réserves. Le premier et deuxième étage hébergent quatre bureaux individuels et des salles de réunion. Les sanitaires se trouvent à côté d’une autre salle de réunion au troisième étage. Le point fort du bâtiment est la terrasse sur le toit avec une vue exceptionnelle sur les anciennes usines et hauts fourneaux d’Esch.

Le troisième bloc de bâtiment est disposé de façon décalée par rapport au premier bloc et pivoté de 90 degrés. Il est composé de sept étages - une nouveauté pour ALHO et un défi constructif qui a pu être maîtrisé grâce à la capacité de charge de 150 tonnes d’acier au total intégrées au bâtiment.

Une grande salle de conférence avec sanitaires forme le rez-de-chaussée. Sur les niveaux deux à quatre, six et sept se trouvent les bureaux paysagers avec six postes de travail chacun. Une salle de séjour avec cuisine pour l’équipe est logée au cinquième étage.

Le deuxième bloc relie les deux parties du bâtiment sous forme d’élément de répartition. Il s’agit d’une tour d’escalier ouverte incluant un ascenseur qui permet d’accéder à tous les niveaux et assure le passage aux niveaux un à quatre. Le revêtement de la façade, une grille en acier inoxydable, confère à la tour d’escalier un design industriel futuriste.

La façade comme fournisseur d’énergie

La façade des faces nord, est et ouest des blocs de bâtiment 1 et 3 est composée de panneaux d’aluminium rouges auxquels on a intégré, aux étages supérieurs, 25 fenêtres rondes d’un diamètre de 1,75 m chacune.

Sur la face sud, 92 panneaux solaires en gris et rouge ont été montés. Avec les 16 panneaux solaires installés sur le toit, la façade produit environ 17.500 kW/h d’électricité par an. Pour un besoin approximatif en énergie électrique de 40.000 kW/h par an, il est ainsi possible de couvrir environ 40 % de la consommation d’électricité par les panneaux dans la façade et le toit. Par rapport à la consommation d’énergie globale du bâtiment - électricité, chauffage, climatisation - il est possible d’atteindre un taux de couverture de 20 %.

En outre, le bâtiment est raccordé au réseau local de chauffage urbain. Une domotique intelligente pilote le chauffage, la climatisation et la ventilation dans le bâtiment ainsi que l’incidence de la lumière naturelle, assurant ainsi un climat d’intérieur sain et un confort élevé tout en économisant de l’énergie et des coûts.

Un concept de bâtiment dans l’esprit de l’économie circulaire

Quelles sont les solutions pour un bâtiment provisoire, comme par exemple pour l’organisation des événements et manifestations culturelles dans le cadre de la capitale culturelle Esch 2022 ? ALHO a su fournir la réponse adaptée à cette interrogation du maître d’ouvrage.

La construction modulaire d’ALHO répond au principe de « l’économie circulaire ». Celle-ci désigne une économie sous forme de système régénératif au sein duquel l’utilisation des ressources et la production de déchets, d’émissions et le gaspillage d’énergie sont minimisés par le ralentissement, la réduction et la clôture de cycle d’énergie et de matériaux. Les facteurs décisifs d’un bâtiment sont une construction durable, l’entretien, la réparation, la réutilisation, le recyclage et la rénovation.

Une autre particularité des bâtiments en acier est constituée par le fait que l’on peut démonter sans résidus les bâtiments en les décomposant dans leurs modules initiaux. Ces derniers peuvent ensuite être recyclés et réassemblés à un autre endroit comme « immeuble mobile ». L’ossature durable en acier permet de donner une seconde vie aux bâtiments modulaires d’ALHO - voire une troisième, une quatrième ...

Le recyclage des modules n’est que l’ultime solution. Si le bâtiment modulaire n’est plus utilisé, il peut être entièrement démonté, puis trié ensuite à l’usine sans résidus. Ainsi, tous les matériaux peuvent être recyclés à environ 90 pour cent et réintégrés aux circuits des matériaux.

© Foto : Le Fonds Belval / légende photo principale : on ne peut pas rater le rouge du bâtiment, juste en face du jaune du pavillon Skip. Esch 2022 imprime sa marque en couleurs

ALHO Systembau S.à r.l.
4 Avenue des Hauts-Fourneaux
L-4362 Esch-sur-Alzette
Tel. : (+352) 26175443
www.alho.com

/ / /
Des panneaux photovoltaïques sont installés sur le toit. Les panneaux sur la façade suivront sous peu / À l’intérieur du bâtiment administratif, un bureau paysager / Les usagers du bâtiment administratif peuvent même profiter de terrasses à la vue si singulière

Publié le
jeudi 15 avril 2021


Article de notre partenaire

construction durable, ALHO Systembau, bâtiments modulaires, alternative durable aux bâtiments, normes de qualité, mode de construction en série, innovation, immeubles d'habitation, jardins d'enfants, écoles, établissements de soins, immeubles de bureaux et bâtiments administratifs, cliniques, laboratoires, hôtels, durabilité de bâtiments et de logements, écologie, économie, aspects socioculturels et fonctionnels, technologie
Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires