Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
rénovation, mobilité, villes durables, solutions économes en énergie, ville intelligente, ville verte, Europe, urbanisation, Sharing Cities, projet GrowSmarter, gestion des déchets, chauffage, Smart Cities, résoudre les défis urbains, Europe plus « Smart », durabilité, les préoccupations économiques, sociales et environnementales, CORDIS
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Accélérer la transition vers des villes durables

Architecture & construction

Publié le
mercredi 13 novembre 2019 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Une initiative de l’UE a présenté des solutions économes en énergie dans les domaines de la rénovation, de la mobilité et des infrastructures intégrées pour aider l’Europe à devenir plus intelligente et plus verte.

Dans un monde qui s’urbanise rapidement, le concept de ville intelligente est de plus en plus utilisé en Europe pour améliorer la qualité de vie des citoyens. Grâce à plusieurs projets financés par l’UE, tels que MAtchUP, Sharing Cities et REMOURBAN, diverses mesures ont été prises dans les secteurs de l’énergie, de la mobilité et des TIC pour créer des villes plus vivables et durables.

Le projet GrowSmarter a également mis l’accent sur la transformation des environnements urbains. Il utilise l’exemple de trois villes phares (Stockholm, Cologne, Barcelone) pour présenter 12 solutions de ville intelligente, afin d’encourager leur adoption dans d’autres villes et communautés. Le projet se concentre sur trois domaines : les quartiers à faible consommation d’énergie, les infrastructures intégrées et la mobilité urbaine durable.

« L’idée est de créer un marché pour ces solutions intelligentes, afin de soutenir la croissance et la transition vers une Europe intelligente et durable », indique le site web du projet. Dans un article publié sur le portail d’information « Government Europa », Gustaf Landahl, coordinateur du projet et chef du Département de l’urbanisme et de l’environnement au sein de l’Administration chargée de l’environnement et de la santé de la ville de Stockholm, déclare : « Environ un tiers des Européens vivent dans des bâtiments qui datent des années 1960 et 1970 et qui ont tous besoin d’être rénovés ». Il ajoute : « Dans le cadre de GrowSmarter, les bâtiments des années 60 ont été rénovés pour répondre aux nouvelles normes énergétiques. Si nous prenons conscience de ce potentiel, nous pouvons commencer à mettre en place des solutions pour économiser l’énergie et offrir aux gens de meilleurs instruments pour contrôler leur propre consommation énergétique ».

Une meilleure gestion des déchets et du chauffage

Gustaf Landahl souligne également la nécessité d’améliorer la gestion des déchets et d’optimiser l’utilisation du chauffage dans les villes. Il explique comment Stockholm a lancé « un nouveau modèle d’entreprise où la société de chauffage du quartier peut acheter la chaleur excédentaire produite par des installations telles que les salles de serveurs et les supermarchés, cette chaleur pouvant alors être utilisée en lieu et place d’énergie primaire ».

Quant aux problèmes de transport et de mobilité, il dit : « Il ne s’agit pas seulement du nombre de voitures dans les villes, mais également du flux croissant de marchandises : les gens achètent quatre paires de chaussures sur Internet et en renvoient trois, ce qui augmente le flux de transport des marchandises. Nous espérons relever ces défis avec les 12 solutions GrowSmarter ».

Les cinq villes adeptes du projet GrowSmarter qui ont emboîté le pas sont La Valette, Suceava, Porto, Cork et Graz. S’appuyant sur l’expérience des trois villes phares, ces villes « suiveuses » ont développé des mesures et un plan de réplication adapté à leurs besoins locaux.

Selon la plateforme financée par l’UE Smart Cities Information System, la communauté « European Lighthouse » compte 14 projets qui encouragent la transition vers des villes intelligentes et durables en Europe et à l’étranger. Ceux-ci réunissent 40 villes phares et 53 villes suiveuses où des partenaires privés et universitaires travaillent à la mise en œuvre de solutions innovantes dans les domaines de l’énergie, des TIC et de la mobilité.

Comme expliqué sur la page CORDIS du projet, les villes phares sont « un moyen de contribuer à résoudre les défis urbains et de développer des analyses de rentabilisation afin de lancer un déploiement commercial des solutions intelligentes dans les villes suiveuses et sur le reste du marché européen, contribuant ainsi à une Europe plus « Smart ». Les 12 solutions sont conçues pour répondre aux trois piliers de la durabilité : les préoccupations économiques, sociales et environnementales ».

Pour plus d’informations, veuillez consulter : site web du projet GrowSmarter
Source CORDIS : https://cordis.europa.eu/article/id...
Photo : © monicaodo, Shutterstock

Publié le
mercredi 13 novembre 2019


Architecture & construction
article
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Architecture & construction


Nos partenaires Architecture & construction

Nos partenaires