Le quotidien des enjeux du développement durable au Luxembourg !
Véhicules avec systèmes de climatisation au CO2 chez Mercedes-Benz
facebook
twitter/
linkedin
scoopit

Véhicules avec systèmes de climatisation au CO2 chez Mercedes-Benz

Mobilité

Publié le
vendredi 23 octobre 2015 à 04:00

facebook
twitter/
linkedin
scoopit

La garantie de respecter les objectifs de protection du climat

Dès 2017, Mercedes-Benz équipera en Europe ses Classe S et Classe E de systèmes de climatisation au CO2, ces modèles devenant ainsi les premières voitures particulières dotées de cette technologie. 

Bruxelles. Afin de respecter les prescriptions légales qui entreront en vigueur en 2017, Mercedes-Benz équipera ses véhicules de systèmes de climatisation qui répondront à toutes les exigences applicables en termes de performances et de sécurité. Le constructeur de Stuttgart ira même au-delà des normes imposées par l’UE en matière de protection du climat. Dès 2017, Mercedes-Benz équipera en Europe ses Classe S et Classe E de systèmes de climatisation au CO2, ces modèles devenant ainsi les premières voitures particulières dotées de cette technologie. Ces nouveaux systèmes reposent sur les normes DIN définies par la commission des normes automobiles de l’association allemande de l’industrie automobile (VDA). Capables d’offrir des performances de refroidissement élevées et particulièrement rapides, les systèmes de climatisation au CO2garantissent une atmosphère intérieure agréable dans des délais très courts, même lorsque les températures sont fort élevées. Ultra-respectueux de l’environnement, ces systèmes constituent la solution durable la plus efficace parmi les dispositifs de conditionnement d’air.

Un système complexe à haut potentiel

L’utilisation de CO2 comme réfrigérant nécessite le remaniement absolu des composants essentiels. Les systèmes de climatisation au CO2 opèrent à des pressions supérieures à 100 bars – soit dix fois supérieures aux dispositifs actuels. Dès lors, il est indispensable de repenser entièrement tous les composants, notamment les conduits et les joints. Mercedes-Benz a défini des normes correspondantes en concertation avec tous les constructeurs automobiles allemands et de nombreux sous-traitants dans le cadre de la commission des normes automobiles de l’association allemande de l’industrie automobile (VDA). Accessibles publiquement, les documents des spécifications DIN permettront également aux autres entreprises de lancer rapidement le processus de développement de leurs solutions. Cela permettrait de créer les conditions requises pour une pénétration rapide sur le marché de ces systèmes de climatisation de haute technologie. Mercedes-Benz a choisi d’assumer un rôle de pionnier dans ce domaine. Mercedes-Benz est le premier constructeur automobile à attribuer des contrats de développement, mais aussi à passer commande en vue de la production de systèmes de climatisation au CO2 et de leurs composants.

La prochaine phase de la directive de l’UE prendra effet en 2017

Malgré les délais exceptionnellement réduits, le niveau de qualité supérieur visé par Mercedes-Benz pour ces systèmes de climatisation au CO2 a déjà été atteint dans le cadre du développement des nouveaux modèles haut de gamme de la marque. Le déploiement de cette technologie sur l’intégralité de la gamme ne sera toutefois pas réalisable pour la date d’entrée en vigueur effective de la nouvelle directive européenne le 1er janvier 2017. Afin de répondre également aux exigences de l’UE dans les délais pour tous les modèles de la gamme, Mercedes-Benz a développé des solutions sûres et fiables permettant l’utilisation d’un réfrigérant synthétique, qui est utilisé dans toute l’industrie automobile.

À l’échelle industrielle, le R1234yf est le seul réfrigérant – hormis le CO2 – capable de répondre aux futures exigences de la directive européenne pour les systèmes de conditionnement d’air sur les nouveaux véhicules. Cette nouvelle directive définit une valeur - limite de 150 pour l’indice de potentiel de réchauffement global (GWP).

Le réfrigérant R1234yf est connu pour posséder des propriétés d’inflammabilité différentes de celles du réfrigérant R134a utilisé jusqu’à présent dans le secteur. Afin de continuer à garantir des niveaux élevés de sécurité pour ses clients, Mercedes-Benz a réalisé des tests intensifs sur tous ses modèles.

Le résultat de ces tests ont permis de développer une vaste gamme de mesures spécifiques destinées à continuer à garantir les niveaux élevés de sécurité de Mercedes-Benz pour les modèles utilisant le réfrigérant R1234yf.

Parmi ces mesures, on citera un dispositif de protection dédié et développé sur mesure en fonction de la configuration du véhicule. En cas de collision frontale violente, ce système en voie d’être breveté évite que le mélange réfrigérant/air n’entre en contact avec les composants chauds du compartiment moteur et continue à les refroidir de manière très efficace. Le secret ? Un générateur de gaz qui dégage un gaz inerte, de l’argon, spécifiquement au niveau des points chauds. Cette solution prévient ainsi efficacement l’inflammation du mélange.

Ces systèmes permettront de continuer à répondre dans le futur aux exigences de la clientèle en matière de sécurité et de garantir le respect des normes de sécurité élevées de Mercedes-Benz. Ils offrent en outre au constructeur un outil supplémentaire pour contribuer à la protection de l’environnement.

Source : Mercedes-Benz

Publié le
vendredi 23 octobre 2015


Mobilité
Distraction free
DISTRACTION FREE MODE
Nos partenaires Mobilité


Nos partenaires Mobilité

Nos partenaires